Quand service public rime avec péril...

L'herbe est-elle plus verte ailleurs dans le vaste monde ?

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 12:42

John Underwood a écrit:N'importe quel montagnard fait une lettre de remerciements si il prend un risque et doit s'appuyer sur les gendarmes et la DDE pour lui sortir d'une mauvaise passe.

Même si on le balade pendant 2 jours au téléphone, en ne lui répondant pas, en ne rappelant jamais, en l'envoyant bouler, etc... ? Un montagnard boudhiste zen, alors :mrgreen: ?

John Underwood a écrit:Nathalie a fait une lettre méchante a leur égard.

Je vois surtout plein d'exaspération dans cette lettre, ce qui peut se comprendre après avoir été baladée pendant 2 jours au téléphone et avoir poireauté 2 jours sur place pour rien, non ?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 14:10

John Underwood a écrit:le responsable du conseil général, seul apte à prendre des décisions
Vous aussi vous êtes apte à prendre des décisions. Vous avez décidé de continuer quand il vallait mieux faire demi tour. Assumez vos responsabilités Nathalie


Vous le faites exprès ou quoi de ne pas comprendre?
La route n'était pas particulièrement dangereuse, jamais je n'ai chassé ou glissé !
Nous étions entre 50 et 60Km/h, une fois dépassé le 3ème paravalanches, je dirais 500 mètres après tout au plus,
il y a eu une sorte de petite cuvette, qui elle était remplie de neige !
C'est là que j'ai buté, personne, même un montagnard chevronné n'aurait pu le voir à moins d'être
capable que visualiser la route sous la neige !!!

John Underwood a écrit:Dans votre lettre initiale vous avez soigneusement évité la question de qui était au volant.

En quoi savoir qui conduisait est important, ça change quoi à l'histoire?

John Underwood a écrit:C'est au cours de vos postes que le "nous" se transforme en "moi" et "je". Il est évident en lisant vos postes que vous étiez au volant le jour en question et vous êtes allée chercher la voiture toute seule.

Oui c'est moi qui conduis la voiture et après? Aller la chercher seule?
Où, quand, le lendemain? Oui avec un taxi !
Vous voulez que je vous scanne les factures de prises en charge pendant qu'on y est?
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Autochtone palois » Ven 13 Nov 2009 14:39

John, votre attitude est celle d'un "spécialiste de la montagne" qui regarde de haut les amateurs avertis ou tout simplement les citoyens-touristes qui ont eu une mauvaise aventure, non pas par imprudence, mais à cause d'un comportement irresponsable des certaines personnes qui représentent ce que l'on appelait jusqu'ici le "service public".

John, il existe ou il existait en France un esprit de solidarité entre montagnards, en particulier dans les Pyrénées. Vous donnez l'impression d'être le type même du consommateur de la montagne comme simple terrain de jeu, à risques, certes, équipé des derniers gadgets de ces spécialistes de l'extrême. Finalement vous êtes un "extrémiste" excessif. On dit à juste titre que tout ce qui est excessif est insignifiant.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede John Underwood » Ven 13 Nov 2009 15:12

Gadgets, je n'ai même pas de compteur sur mon vélo. Je poste sous mon vrai nom; les montagnards du coin savent exactement quel type de montagnard je suis.

qui m'oblige à prendre de la morphine à hautes doses si je veux me tenir debout depuis plusieurs années.

Je me demande si les gendarmes de Laruns suivent ce sujet Nathalie: Citation du Sénat vis à vis la conduite sous l'emprise de stupéfiants dont la morphine et la possibilité de contrôles.

Les contrôles destinés à mettre en évidence les infractions administratives au sens de l'article 24a-2 de la loi sur la circulation routière peuvent avoir lieu inopinément, puisque ces infractions existent indépendamment de tout accident.

Par ailleurs, en application de l'article 2-12 de la loi sur la circulation routière, la police informe les autorités chargées du permis de conduire de tout fait laissant supposer une perte de l'aptitude et de la capacité à conduire, et donc notamment de tout élément relatif à la consommation de drogue.

En application du règlement sur le permis de conduire, les personnes soupçonnées de conduire sous l'emprise de stupéfiants doivent alors se soumettre à une expertise médicale. Si leur inaptitude est avérée, leur permis de conduire peut être annulé. Elles peuvent en solliciter un nouveau, mais, pour l'obtenir, elles doivent prouver qu'elles satisfont aux conditions requises pour conduire et subir une évaluation médico-psychologique.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 15:30

John Underwood a écrit:Citation de mon lien: Même si le réseau est surveillé

Justement ce n'était pas le cas et personne n'a trouvé utile d'en informer les usagers de cette route !!!
(Que ce soit pour ceux qui venaient de France ou d'Espagne) je vous rappelle pour mémoire que nous n'étions
pas seules mon amie et moi...

John Underwood a écrit:les conditions météorologiques peuvent se modifier rapidement (formation de verglas, route glissante) et entraîner des risques pour la conduite.

Oui mais il n'y a pas eu de modifications météo, pas de verglas non plus.
John Underwood a écrit:La prévoyance et la vigilance sont les maîtres mots.

C'est pour cela que j'ai consulté Bison Futé et Météo à plusieurs reprises, pour la vigilance je me suis déjà expliquée.
John Underwood a écrit:L'équipement est secondaire, le bon sens est primordial.

Ca, ce n'est pas sur le site de la prévention routière, c'est votre libre appréciation et
très honnêtement je ne pense pas que l'équipement soit secondaire...

John Underwood a écrit:Edit: et la prévention routière canadienne déconseille la conduite aux séniors par mauvais temps, peu de séniors sont handicapés à 80%

Je ne suis pas Sénior, je n'ai que 35 ans et je suis tombée malade à 27 si vous voulez tout savoir !

John Underwood a écrit:Nathalie a fait une lettre méchante a leur égard

Quels sont les propos méchants? Je n'ai fait que relater des faits qui se sont déroulés, cela s'appelle un témoignage.
Ais-je dis untel est resté planqué, il ne mérite pas de porter l'uniforme ou autres phrases lapidaires?
NON !!!
Pourquoi? Parce qu'étant moi-même fille de militaire, je respecte les hommes et les femmes qui portent l'uniforme,
parce que j'en connais beaucoup et que ce sont effectivement des gens formidables.
Alors soyez gentil et arrêtez un peu de déformer mes propos !
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede John Underwood » Ven 13 Nov 2009 16:00

Relisez vos propres postes Nathalie. Vous êtes très critique envers la DDE et les gendarmes, je dirais même méchantes, tiens, je l'ai déjà dit. Si vous trouvez pas de phases méchantes ça explique tout, vous vous rendez même pas compte que vous agressez les gens. Chaque phase que je tape sur ce forum provoque une réplique d'une page. Si vous êtes comme ça au téléphone je plains vos interlocuteurs.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 16:19

John, pourquoi evites-tu soigneusement de répondre à mes remarques sur le fait d'avoir été baladée pendant deux jours au téléphone : les gens qui promettent de rappeler mais qui ne rappellent pas, ceux qui promettent quelque chose qui ne vient jamais, ceux qui ne répondent pas, ceux qui envoient bouler... Tu trouves tout ça normal ?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 16:27

John Underwood a écrit: les personnes soupçonnées de conduire sous l'emprise de stupéfiants doivent alors se soumettre à une expertise médicale. Si leur inaptitude est avérée, leur permis de conduire peut être annulé. Elles peuvent en solliciter un nouveau, mais, pour l'obtenir, elles doivent prouver qu'elles satisfont aux conditions requises pour conduire et subir une évaluation médico-psychologique.[/i]


Pourriez-vous cesser de prendre en otage ma maladie?
Vous ne savez et ne saurez jamais ce que j'ai pu subir ces 8 dernières années alors abstenez-vous !
Pour information, vous saurez tout comme ça....
Je me suis résignée à passer mon permis de conduire en Béarn parce que les transports étaient (et sont toujours)
inexistants. En conséquence, lorsque j'ai fait une demande de GIC, j'ai du fournir à la (MDPH)
Maison Départementale des Personnes Handicapées, une copie de mon permis (pour vérifier si j'avais bien une voiture),
un dossier complet ayant de moins de 3 mois donnant toutes les infos sur mon traitement médical et pourquoi je dois en
prendre un !
Cette démarche est obligatoire !!!

Ce qui me gène c'est que votre mauvaise foi, au prétexte que vos amis sont tous formidables et qu'en conséquence
on ne peut pas dire quelque chose qui pourrait, je dis bien pourrait, leur porter préjudice même si c'est vrai...
vous fait faire des digressions qui n'ont pas lieu d'exister.

Hier c'était la comptabilité du magasin, aujourd'hui ça...
Pour un triathlete, vous avez un état d'esprit bien curieux cher monsieur.
Vous ne cessez de mettre en avant ma maladie alors que de mon côté je ne l'ai fait qu'à 2 reprises...
et même pas pour être secourue plus rapidement.
Je l'ai fait le lendemain de notre mésaventure, pour expliquer aux pontes de la DDE qui me baladaient depuis des heures,
qu'il était important que je puisse récupérer mon véhicule, parce-que me déplacer tous les jours du magasin à la
maison me serait tout particulièrement pénible.
Ensuite sur le site, pour rendre compréhensif mon argumentaire face à vos " y avait qu'à pas "
Jamais je ne l'ai mise en avant durant cette péripétie, vous entendez, jamais !

En toute logique, si vous êtes vraiment triathlete vous devriez savoir ce qu'est l'envie de tout donner,
de se surpasser malgré la fatigue et/ou la douleur. Si cela est vrai pour des gens qui n'ont aucune
maladie, ça l'est davantage encore pour ceux qui souffrent d'un handicap !

Vous mettez en avant de manière récurrente que je suis reconnue handicapée à 80% et que je prends de la morphine
pour quel motif au juste? Vous pensez peut-être, que lorsqu'on est handicapé et qu'on a été en fauteuil on ne peut pas
conduire et faire de la montagne, c'est un mensonge forcément?
Dites-moi, j'aimerais savoir si le sportif de haut niveau que vous êtes sait qu'être handicapé et prendre des traitements lourds ne signifient pas pour autant être incapable de faire quoi que ce soit de sa vie?
Savez-vous qu'il existe même des J.O pour les handicapés?

Comme le dit Autochone Palois, vous êtes un excessif et comme tout ce qui est excessif insignifiant...
Votre étroitesse d'esprit, votre méchanceté et votre petitesse me laisse sans voix car je crois n'avoir
jamais connu une personne capable d'une telle triplette jusqu'à présent...
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 16:33

John Underwood a écrit:Relisez vos propres postes Nathalie. Vous êtes très critique envers la DDE et les gendarmes, je dirais même méchantes, tiens, je l'ai déjà dit. Si vous trouvez pas de phases méchantes ça explique tout, vous vous rendez même pas compte que vous agressez les gens. Chaque phase que je tape sur ce forum provoque une réplique d'une page. Si vous êtes comme ça au téléphone je plains vos interlocuteurs.


Oui "démerdez vous" ne passe pas ! En quoi est-ce méchant que de dire cela?
Je n'ai attaqué personne !
La DDE, oui je suis très critique, pourquoi à votre avis?
Si vous aviez eu votre voiture à 3 km de la déneigeuse en action et que vous aviez vu le conducteur se barrer parce qu'il n'a pas
reçu d'ordre du chef de virer le mur de neige, vous auriez réagi comment?

Répondez donc à ces questions Mr le meilleur du monde :

Est-ce qu'il était NORMAL de laisser la route du col ouverte alors que l'équipement n'était pas prêt?
Est-ce qu'il était NORMAL de me balader pendant 2 jours et de me faire déplacer pour rien?

Quand vous aurez répondu OBJECTIVEMENT on rediscutera....
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede John Underwood » Ven 13 Nov 2009 16:43

Est-ce qu'il était NORMAL de laisser la route du col ouverte alors que l'équipement n'était pas prêt? Oui
Est-ce qu'il était NORMAL de me balader pendant 2 jours et de me faire déplacer pour rien? C'est votre interprétation des évènements qui ne correspond pas de tout au mien. Ils ne vous ont pas baladé, ils ont répondu au mieux qu'ils pouvaient à vos questions et demandes. Grâce à leur travail vous avez récupéré votre voiture. Dites merci.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 16:45

John Underwood a écrit:Est-ce qu'il était NORMAL de laisser la route du col ouverte alors que l'équipement n'était pas prêt? Oui
Est-ce qu'il était NORMAL de me balader pendant 2 jours et de me faire déplacer pour rien? C'est votre interprétation des évènements qui ne correspond pas de tout au mien. Ils ne vous ont pas baladé, ils ont répondu au mieux qu'ils pouvaient à vos questions et demandes. Grâce à leur travail vous avez récupéré votre voiture. Dites merci.


Vous ne répondez pas à la 1ère question.... tss...tss...
Et puis c'est grâce au garde champêtre que j'ai récupéré mon véhicule, et à LUI je dis un énorme MERCI :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede John Underwood » Ven 13 Nov 2009 16:49

Est-ce qu'il était NORMAL de laisser la route du col ouverte alors que l'équipement n'était pas prêt? Oui

En tout cas, l'équipement était prêt: les voitures chainées passaient. Vous avez cassait une chaine - pas la faute de la DDE.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 17:16

John Underwood a écrit:Est-ce qu'il était NORMAL de laisser la route du col ouverte alors que l'équipement n'était pas prêt? Oui

En tout cas, l'équipement était prêt: les voitures chainées passaient. Vous avez cassait une chaine - pas la faute de la DDE.



Chevalier et Laspalès n'ont qu'à bien se tenir !
Vous savez qu'à nous 2 on pourrait faire un duo d'enfer?

Les voitures chaînées passaient ? Non ! Celle où y 'avait les gamins était chaînée...
Ma chaîne a cassé au niveau du plastique qui maintient le crochet, donc même avec un Kit Irréparable.
Sur ce point vous avez raison, ce n'est pas de la faute de la DDE si j'ai cassé mes chaînes...
Tout comme, ce n'est pas de la faute de la DDE s'il s'est mis à neiger en Béarn !

Ce n'est pas de la faute de la DDE non plus, si ceux qui venaient d'Espagne ne sont pas extralucides et n'ont
pas su voir avant de monter que la route ne serait pas dégagée...
Vous avez raison, il faut savoir remettre les pendules à l'heure.... place comme dirait Johnny.

En tout cas, vous je vous remercie de tout coeur, il y a longtemps que je n'ai pas autant ri
et après une telle aventure ça fait du bien :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 17:36

pyreneesgascogne a écrit:Chevalier et Laspalès n'ont qu'à bien se tenir !
Vous savez qu'à nous 2 on pourrait faire un duo d'enfer?

- "Bonjour, je voudrais aller au col du Pourtalet."
- "Y'en a qu'ont essayé... Ils ont eu des problèmes !"
http://www.youtube.com/watch?v=zcOrxGGWZXo :lol:

Bon, cela dit je ne suis pas fan de Chevalier et Laspalès, mais là c'est vraiment bien imité :lol:
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede John Underwood » Ven 13 Nov 2009 19:26

L'article est apparus dans la République. Très équilibré d'ailleurs.

Le monsieur de la DDE est cité. Ce n'est pas sérieux de monter par une alerte orange Nathalie d'après lui.

Grâce à votre lettre vous et votre amie (citées par nom) passent pour deux inconscientes mal préparée dans le journal.

Je ne ressens plus le besoin de poster ici, l'honneur de mes amis est sauve.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 19:43

John Underwood a écrit:L'article est apparus dans la République. Très équilibré d'ailleurs.

Le monsieur de la DDE est cité. Ce n'est pas sérieux de monter par une alerte orange Nathalie d'après lui.

Grâce à votre lettre vous et votre amie (citées par nom) passent pour deux inconscientes mal préparée dans le journal.

Je ne ressens plus le besoin de poster ici, l'honneur de mes amis est sauve.



Taratata... l'article dit que Mr x avoue à demi-mot que les équipes de la DDE et qu'en outre,
il estime (à titre personnel donc) qu'il n'est pas sérieux d'aller en montagne par alerte orange...
La république clos par " mais pourquoi la route du col est-elle restée ouverte si alerte Orange il y avait? "

C'est mieux quand on lit jusqu'au bout non John, non?
Mais vous allez encore me dire que c'était normal de laisser la route ouverte etc.... :roll:

On se refait un petit coup de Chevalier/Laspalès? :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede jerlau » Ven 13 Nov 2009 19:51

John,

Comme PG,je fais parti des inconscients qui ont eu quelques pb hivernaux de type DDE. Nous avons depuis parfaitement compris le message. Et plutôt que de prendre le risque de monter à Gourette, La Mongie, Barèges, on va à Baqueira. Il n'y a pas de DDE Et quand ça neige, ils ont semble-t-il du goudron qui fait fuir la neige !

Il y a 4 ans ou 5, un jour à Viella, il y a eu dans la nuit une tempête de neige, très importante. Les voitures garées dans la ville était coincéés par la neige Presqu'un mètre de neige sur ma voiture qui était coincée. Les bus montaient, les voitures montaient sans chaine. C'était dénéigé pour ces "c..." de touristes. Les locaux avaient travaillé pour les touristes. Manque d'identité nationale certainement.

J'avoue que l'hiver je fuis les routes gérées par la DDE, les parkings intermédiaires de nos chères stations.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 20:33

John Underwood a écrit:L'article est apparus dans la République. Très équilibré d'ailleurs.

Ca valait donc vachement le coup de faire tout un tintouin pour cette lettre :roll:

Le monsieur de la DDE est cité. Ce n'est pas sérieux de monter par une alerte orange Nathalie d'après lui.

Certes il l'a dit. Mais tu oublies opportunément de préciser ce qui est juste avant et juste après dans l'article :

"Les équipes ne sont pas encore au complet", par le même gars de la DDE.

Et la conclusion du journaliste : "Reste à comprendre pourquoi aucun panneau n'interdisait [...] l'accès au col du Pourtalet puisqu'alerte orange il y avait."

Grâce à votre lettre vous et votre amie (citées par nom) passent pour deux inconscientes mal préparée dans le journal.

Je joins le scan de l'article ci-dessous, comme ça tout le monde peut se rendre compte que sa tonalité générale est au contraire plutôt favorable aux deux "inconscientes", et que seule la petite citation du gars de la DDE va dans ton sens.

Je ne ressens plus le besoin de poster ici, l'honneur de mes amis est sauve.

Depuis le début on sent bien que le plus important est de défendre tes amis envers et contre tout, quoi qu'il se soit passé :)
Fichiers joints
2009-11-13_Rep_pourtalet.pdf
(1.73 Mio) Téléchargé 102 fois
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 20:36

jerlau a écrit:John,
Comme PG,je fais parti des inconscients qui ont eu quelques pb hivernaux de type DDE. Nous avons depuis parfaitement compris le message. Et plutôt que de prendre le risque de monter à Gourette, La Mongie, Barèges, on va à Baqueira. Il n'y a pas de DDE Et quand ça neige, ils ont semble-t-il du goudron qui fait fuir la neige !
Il y a 4 ans ou 5, un jour à Viella, il y a eu dans la nuit une tempête de neige, très importante. Les voitures garées dans la ville était coincéés par la neige Presqu'un mètre de neige sur ma voiture qui était coincée. Les bus montaient, les voitures montaient sans chaine. C'était dénéigé pour ces "c..." de touristes. Les locaux avaient travaillé pour les touristes. Manque d'identité nationale certainement.
J'avoue que l'hiver je fuis les routes gérées par la DDE, les parkings intermédiaires de nos chères stations.


Comme quoi y a pas que nous qui sommes "inconscientes" hein Jerlau?
Ce qui me désole le plus, c'est qu'à la base j'ai pensé :
Si je mets ma zouille, ça fera sans doute bouger les choses pour les prochaines fois !
Mais je crois que l'inertie qui s'est installée depuis trop longtemps, fait que c'est devenu complétement vérolé
et qu'il sera très difficile d'avoir un meilleur service que celui en place actuellement...
Pire, sûrement, meilleur, je demande à voir....
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Néo » Ven 13 Nov 2009 20:41

Personnellement, je n'ai pas grand chose à dire sur ce sujet !
Mais 68 messages en 2 jours: rarement un débat a été aussi intensif :)
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 20:43

Pierre a écrit:
pyreneesgascogne a écrit:Chevalier et Laspalès n'ont qu'à bien se tenir !
Vous savez qu'à nous 2 on pourrait faire un duo d'enfer?

- "Bonjour, je voudrais aller au col du Pourtalet."
- "Y'en a qu'ont essayé... Ils ont eu des problèmes !"
http://www.youtube.com/watch?v=zcOrxGGWZXo :lol:

Bon, cela dit je ne suis pas fan de Chevalier et Laspalès, mais là c'est vraiment bien imité :lol:


Bah... les goûts et les couleurs comme on dit...
Moi j'adore leur côté décalé, absurde, ça me fait vraiment rire, et là, la tournure des posts
faisait que je ne pouvais penser qu'à eux et à ce sketch en particulier.

C'est tout à fait ça...
Je veux monter au col, la route est ouverte?
C'est vous qui voyez, y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes !
Chevalier/Laspalès et la DDE même combat !!! :D :D :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 20:44

Néo a écrit:Personnellement, je n'ai pas grand chose à dire sur ce sujet !
Mais 68 messages en 2 jours: rarement un débat a été aussi intensif :)


C'est ça les passionnés... :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 21:26

pyreneesgascogne a écrit:
Néo a écrit:Personnellement, je n'ai pas grand chose à dire sur ce sujet !
Mais 68 messages en 2 jours: rarement un débat a été aussi intensif :)

C'est ça les passionnés... :D

Et les tétus ! Parce là que là je crois qu'on a affaire à une belle brochette de vrais tétus, dont je fais partie :mrgreen: !

Pour faire la part des choses : je pense moi aussi en fait qu'il y a prise de risque inutile à partir se balader sur les routes en montagne lors d'une alerte orange. Mais ce n'est pas de l'inconscience non plus si on est bien équipé. De même je peux comprendre que la voiture ne soit éventuellement pas dégagée rapidement si les moyens (humains, matériels) manquent. Mais ça n'est absolument pas une raison pour balader les gens pendant 2 jours au téléphone en leur témoignant mépris et indifférence : c'est ça qui est insupportable.

Quand on est face à une grosse organisation qui vous ignore (administration ou entreprise, elles se valent de ce point de vue-là), on est complètement démuni face à des gens qui se se sentent bien à l'abri au sein de l'organisation et qui se comportent parfois de manière complètement anormale. Cette histoire est malheureusement criante de vérité dans ce sens-là. Heureusement, la presse permet parfois aux individus de dénoncer ça.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede pyreneesgascogne » Ven 13 Nov 2009 23:29

Pierre a écrit:Et les tétus ! Parce là que là je crois qu'on a affaire à une belle brochette de vrais tétus, dont je fais partie :mrgreen: !

Sûr, je suis une vraie tête de mule, surtout si j'ai raison ! :D

Pierre a écrit:Pour faire la part des choses : je pense moi aussi en fait qu'il y a prise de risque inutile à partir se balader sur les routes en montagne lors d'une alerte orange. Mais ce n'est pas de l'inconscience non plus si on est bien équipé.

Je pense de mon côté qu'une prise de risque est toujours inutile...
Partant de ce postulat on pourrait renoncer à tout ou presque, non?
Je n'en ai pas envie...
En partant en montagne, nous prenons TOUS un risque, aussi infime soit-il et aussi bien équipé qu'on soit (la preuve)
J'aime la montagne mais je n'aime pas pour autant prendre des risques inconsidérés...
En réalité le plus gros risque que j'ai pris ce jour là c'est de croire que je pourrais compter sur la DDE en cas de pépin,
mais là, on ne m'y reprendra plus ! :mrgreen:

Pierre a écrit:De même je peux comprendre que la voiture ne soit éventuellement pas dégagée rapidement si les moyens (humains, matériels) manquent. Mais ça n'est absolument pas une raison pour balader les gens pendant 2 jours au téléphone en leur témoignant mépris et indifférence : c'est ça qui est insupportable.
Quand on est face à une grosse organisation qui vous ignore (administration ou entreprise, elles se valent de ce point de vue-là), on est complètement démuni face à des gens qui se se sentent bien à l'abri au sein de l'organisation et qui se comportent parfois de manière complètement anormale. Cette histoire est malheureusement criante de vérité dans ce sens-là. Heureusement, la presse permet parfois aux individus de dénoncer ça.


Tu as bien résumé la situation dès le début Pierre.
Cependant, ce qu'il ne faut pas perdre de vue c'est qu'à la base je ne demandais pas à la DDE de venir dégager la voiture comme écrit dans l'article. Je leur demandais de faire le nécessaire pour nous permettre, ainsi qu'aux autres voitures (occupées) bloquées là-haut,
de redescendre . Si on avait acheté tout ce qu'il fallait pour dégager la voiture, c'est qu'on ne comptait pas demander à DDE de le faire...
Nous comprenons tout à fait que la DDE ait d'autres chats à fouetter que de dégager des bagnoles vides, par contre qu'elle cesse le déneigement le lendemain, à quelques km de la voiture, et qu'elle y plante une congère pour nous empêcher de la récupérer, non !
Un coup de fil du responsable du secteur pour me dire : "Ok, on aurait du fermer le col, y a eu une boulette, vous pourrez la récupérer
mardi après-midi" aurait suffi à stopper toute colère et vous n'auriez probablement jamais entendu parler de cette histoire.
C'est d'avoir été baladée pendant 2 jours qui m'a irritée au plus au point, ce que tu as parfaitement compris dès le début.

J'en ai discuté avec différents montagnards, beaucoup m'ont dit :
"Si je plante je ne dis rien" mais tous ont eu la franchise de dire que c'était soit parce qu'ils avaient réussi à se dégager seul
(sans à avoir à attendre des heures pour rien donc) soit parce que c'était sur des petites routes perdues et non sur une départementale ouverte à la circulation.
C'est aussi ce qui fait toute la différence tu ne crois pas?

Enfin...
Nous avons récupéré notre petit bolide aujourd'hui et tout est bien qui fini bien (la garantie constructeur a pris en charge la panne)
Axelle dit qu'il faut qu'on remonte à cheval tout de suite, alors pour fêter ça, devine où nous allons dimanche? :D
pyreneesgascogne
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:55

Re: Quand service public rime avec péril...

Messagede Pierre » Ven 13 Nov 2009 23:58

pyreneesgascogne a écrit:Je pense de mon côté qu'une prise de risque est toujours inutile...

Plus ou moins quand même suivant le but poursuivi.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

PrécédenteSuivante

Retourner vers Derrière les crêtes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron