Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Néo » Sam 3 Mai 2008 08:40

La voiture sera t-elle un mode de transport bon marché et propre ?
Bientôt, il n'y aura plus de pétrole ni de gaz, l'Etat ne percevra plus de TIPP !

Le nucléaire de fission a également ses limites.
Même si pendant encore quelques décennies, il va apporter de l'énergie bon marché en France.
Pendant ce temps-là, la voiture électrique pourra fonctionner. Il faudra en produire en masse.
Aujourd'hui, une voiture électrique coûte environ le double d'une voiture à essence. La production à grande échelle permettra t-elle d'en réduire suffisamment le coût ? La voiture à hydrogène consommerait plus d'électricité que la voiture électrique.
Comparer (l'efficacité de la batterie + rendement du moteur électrique) avec (hydrolyse + liquéfaction de H2 + rendement moteur à hydrogène).

En l'état actuel de la science, on peut espérer dans quelques décennies une énergie à bas coût produit directement à partir de l'énergie solaire. Mais on n'en sait rien. C'est un grand point d'interrogation.

La voiture sera sans doute relativement propre.
Sera t-elle bon marché ? Pourra t-elle s'inscrire dans la logique de développement durable ? On n'en sait rien.

Un lien (intéressant, bien que un peu trop pro-nucléaire et pro-décroissance à mon goût)
http://www.manicore.com/
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Retour au cheval

Messagede Autochtone palois » Sam 3 Mai 2008 09:43

Nino, qui est "soldeur" au marché près des halles, entre l'école Henri IV (en face de la future médiathèque où il n'ira jamais) et la librairie Tonnet (où il n'est jamais allé) ne fait plus tous les marchés de la région, parce que l'essence est trop chère. Il va moins souvent à Tarbes. Son fourgon consomme trop. Pourtant Nino est manouche et il aime faire la route. Il revient de Bordeaux où toute la famille a accompagné une de ses nièces qui est allée se faire opérer à l'hôpital. Mais pour les affaires, c'est trop cher. Alors il pense qu'il va peut-être reprendre ses deux chevaux qu'il a laissés en pension à Bagnères de Bigorre, dans un club hippique. Ils sont nourris et logés gratuitement, utilisés par le club et de temps en temps il va les voir.
Nino n'a pas oublié comment avec ses parents, il fallait s'occuper des chevaux. Hier Nino n'était pas au marché. Ses voisins du marché supposent qu'il est parti pour quelques jours, mais il reviendra. En attendant il continue à payer sa place au placier de la ville, quelques euros par jour qui lui pensent.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Quelle place pour la voiture au XXIème siècle ?

Messagede jerlau » Sam 3 Mai 2008 10:26

A la première cris pétrolière dans les années 70 on disait déjà cela. Les voitures il y a en a pour des siècles. Simplement elles ne seront plus à l'essence ou au gazole qu'on connait.

Pour l'instant il y a trop d'intérêts qui profitent du pétrole. Mais les solutions existent. Regarde le poids des batteries électriques. On a fait très peu de progrès. Mais il y a plein de solutions pour stocker l'électricité. Peut-être qu'on fera des "Centrales à Chevaux". On livre de l'avoine, le cheval tourne et joue le rôle de rotor ! C'est pas beau la technique ! Et en plus on a des crottins pour fertiliser les champs de blé. Imparable.

Sérieusement, là quand on prédit la disparition de la voiture dans le siècle qui vient, c'est faux. Elles seront différentes, c'est tout.

Quant au prix de l'essence, il n'a pas changé par rapport à ce qu'il était à l'époque des 30 glorieuses. A l'époque, 1970, où le SMIG était à 800 F, l'essence était à 1 F le litre. Aujourd'hui elle est à 1,6 E pour un smig à 1300 Euros. Le ratio est sensiblement identique et à l'époque les voitures consommaient largement 1,5 fois ce qu'elles consomment aujourd'hui.

Le problème c'est qu'il y a en % plus de SMIG aujourd'hui qu'il y a 40 ans. D'pù l'effet de prix cher. Mais cela c'est un autre problème.

Les clients de Nino ont moins de fric, Nino peut moins marger, et il a moins de fric pour circuler. De misère en misère le travail se détruit. C'est cela le vrai problème, c'est pas l'essence.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Quelle place pour la voiture au XXIème siècle ?

Messagede Néo » Dim 4 Mai 2008 16:46

compte tenu du lobby pétrolier mondial, il me semble que la voiture électrique, c'est pour... dans 20-30 ans minimum.
alors, en attendant, pour polluer moins et dépenser moins, au niveau local, ce sont les transports en commun qui me paraissent la solution la plus économique et écologique.
pour les loisirs:
au niveau financier, pour les personnes seules, la voiture est une ruine. pour les familles riches, peu importe, elles prendront toujours la voiture.
pour les familles pauvres, il semble qu'elles n'aient pas d'autre choix que la voiture: leur faire un tarif TEC acceptable ?

pour les déplacements quotidiens liés au travail, les transports en commun doient être la norme. ça suppose une coordination parfaite train-bus-vélo-marche.

aux pays bas, le train est (ou était) gratuit pour les jeunes. devenus adultes, ils ont gardé cette habitude.
la dépendance à la voiture est souvent en grande partie psychologique.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quelle place pour la voiture au XXIème siècle ?

Messagede Autochtone palois » Dim 4 Mai 2008 19:04

Néo a écrit:pour les déplacements quotidiens liés au travail, les transports en commun doient être la norme. ça suppose une coordination parfaite train-bus-vélo-marche.


Dans ce sens j'ai lu que les horaires du funiculaires seraient bientôt adaptés aux heures d'arrivée du TGV. Un bon point pour la municipalité.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Quelle place pour la voiture au XXIème siècle ?

Messagede Néo » Ven 4 Juil 2008 19:41

le pétrole à 145 $ le baril...
les gens avec qui je discute à Pau ne se rendent pas compte à Pau (comme ailleurs) à quel point leur voiture, pour ne pas dire bagnole, leur coûte cher. Ca fait mal quand ils passent à la pompe mais comme ils font un trajet relativement court (qqes km) domicile - travail, ils pensent qu'ils peuvent prendre leur voiture... c'est sans compter sur le coût du temps passé dans les embouteillages ! qui passe souvent inaperçu et pourtant... !
Certains pourraient vraiment prendre leur vélo, mais le pétrole n'est pas encore assez cher.

C'est vrai que le vélo est souvent dangereux. Personnellement, sur les grands rond-points, je suis vraiment pas à l'aise, faut regarder de tous les côtés en permanence, anticiper une éventuelle erreur d'un conducteur. C'est vrai aussi que les tec ne sont pas ce qu'ils devraient être.
Un pis aller: le VTT pour alterner route, trottoirs, chemins pour essayer de trouver les trajets les moins dangereux.

Pauvre réseau de pistes cyclables et de transport en commun... aujourd'hui, les Palois payent cela très cher avec le coût élevé du carburant. Je vais pas nommer une fois de plus le responsable... ! Combien d'argent perdu par rapport à une ville ayant été normalement gérée, à la fin de l'année en moyenne par ménage ? 500 €, 1 000 € ???
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: QUELLE PLACE POUR LA VOITURE AU XXI ème SIECLE ?

Messagede Néo » Dim 7 Sep 2008 19:39

je ne sais pas quel est le taux de remplissage de la navette pau-gourette, mais j'ai pris des billets combinés bus + ski (au même prix que le ski seul, voire moins cher prix = 50% remontées + 50% du trajet) dans les hautes pyrénées. cette formule n'intéresse apparemment qu'une personne... sur 1 000 comme ordre de grandeur. pourquoi ?? par habitude. par liberté... de quoi ?? d'un quart d'heure de plus ou de moins ?? c'est ridicule. les gens sont donc accros à leur bagnole.

une idée pour cet hiver: ! la municipalité devrait accentuer la publicité pau-gourette en bus. ça suppose également un départ depuis un parking _ difficile de se trinballer à pied avec les skis et chaussures jusqu'à la gare, depuis le centre ville également et le bus doit amener au pied des pistes.

des voies de bus en site propre pourraient être aménagées sur qqes centaines de mètres là où ça bouchonne: avant les ronds points ou les feux. à voir précisément si cela a un intérêt.

pau-gourette: 54 km
= 108 km A/R pour un coût complet de 15-20 € par véhicule...

un cas d'école pour la mise en place d'une politique de DD !

également: mise en place d'un télésiège débrayable de Laruns à Gourette. Et hop, directement à la station et en haut des pistes !
pourquoi polluer quand on peut l'éviter... ?
Luz Saint Sauveur est en train d'en étudier la possibilité pour accèder à Luz Ardiden. Cela devrait se généraliser à toutes les stations qui fonctionnent bien.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: QUELLE PLACE POUR LA VOITURE AU XXI ème SIECLE ?

Messagede Néo » Lun 15 Sep 2008 19:04

ex de campagne de publicité:
Pau gourette: départ 8h15 arrivée 9h00, retour 17h00, arrivée 17h45: prix transport + forfait: 30 € (50 € en voiture) _ ou demi-journées 25 € _
Pau-capbreton: départ 10h00, arrivée 11h15, retour 19h00 arrivée 20h15: prix A/R: 10 € (45 € en voiture)
"faites des économies importantes, détendez-vous et faites un geste pour l'environnement".
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: QUELLE PLACE POUR LA VOITURE AU XXI ème SIECLE ?

Messagede Pierre » Lun 15 Sep 2008 22:43

Néo a écrit:ex de campagne de publicité:
Pau gourette: départ 8h15 arrivée 9h00, retour 17h00, arrivée 17h45: prix transport + forfait: 30 € (50 € en voiture) _ ou demi-journées 25 € _
Pau-capbreton: départ 10h00, arrivée 11h15, retour 19h00 arrivée 20h15: prix A/R: 10 € (45 € en voiture)
"faites des économies importantes, détendez-vous et faites un geste pour l'environnement".


Si le prix du pétrole continue à grimper (ce qui ne fait aucun doute pour moi), je pense qu'on va voir rapidement ce genre de pub :lol: . Et tant qu'à faire on pourrait s'y mettre tout de suite...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: QUELLE PLACE POUR LA VOITURE AU XXI ème SIECLE ?

Messagede Néo » Mar 9 Déc 2008 19:09

que faut-il pour que les gens prennent le train ?
même pour faire pau-bayonne, pau-bordeaux, pau-toulouse (centre ville à centre ville) où on peut prendre le train dans de bonnes conditions, beaucoup de gens (même la grande majorité) ne le prennent pas et préfère "leur" voiture.
alors que peuvent faire l'état et les collectivités locales ?

une campagne de communication massive sur les avantages du train ?
moins polluant, moins cher, moins de risques, moins de fatigue, plus de temps de lecture-travail.
augmenter encore les subventions pour baisser les tarifs ? (la SNCF est déjà subventionnée à hauteur de 50%)
taxer encore plus le pétrole ?
investir fortement pour le rendre plus rapide ? notamment axe bayonne - toulouse ?
laisser le train tel quel en laissant la grande majorité des gens prendre leur voiture puisqu'ils le souhaitent ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: QUELLE PLACE POUR LA VOITURE AU XXI ème SIECLE ?

Messagede jerlau » Mar 9 Déc 2008 20:17

C'est pas seulement de la communication qu'il faut. on connait les avantages et les inconvenients. Il faut aller à la gare et il faut partir de la gare. Il faut donc des véhicules, une organisation adpatée à l a question. La réponse n'est pas uniforme. C'est un mélange de transport en commun et de transport particulier.

Les Chinois et les Indous se sont lancés dans des véhicules à 2 ou 3000 heuros, électriques, à moitiè électriques, à 3/4 électriques. Ce sera la voiture collective/privé des agglo, en complément des réseaux collectifs, bus/téléX, .../.

On aurait du le faire depuis longtemps, mais comme on gagnait plus de faux-fric en bourse qu'on ne gagnait de vrais fric à l'usine, on a tout laisser tomber et maintenant on essaye de reprendre l'histoire là où on l'a laissé il y a 30 ans, et on va finncer les projets d'il y a 30 ans, autoroute, automobile (d'il y a 30 ans ).

Il faudrait dérouiller les cervelles, un peu d'huile, un peu de ripolin; regardez dans le Monde daté d'aujourd'hui 'page économique', l'article sur les multinationales émergentes (quart de page ); il est court, mais il situe le problème.

On en est toujours à notre ligne Maginot du jour tandis ques les autres en sont aux "Chintoc" divisions. Cela rappellera des souvenirs à certains.

On arrête le béton ? mais non c'est reparti de plus belle
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Néo » Sam 15 Mai 2010 20:17

Sur le coût du pétrole: aujourd'hui:
euro à 1,24 dollars
baril à 72 $ (159 litres)
Ca fait 0,37 € le litre hors taxes.

Au cours le plus élevé, en juillet 2008
euro à 1,57 $, baril à 140 $
Ca faisait du 0,56 € le litre hors taxes.

Je crois que c'est le cours du brut de Mer du Nord, que ça n'inclut pas le raffinage ni les coûts de commercialisation.
Pour l'instant, rien de dangereux au niveau économique (mais dangereux au niveau écologique), mais ça pourrait vite flamber.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede pj64 » Lun 27 Sep 2010 09:27

Le mondial de l'auto annonce l'invasion des modèles hybrides ou électrique.
L'avenir de l'auto citadine sera électrique, c'est évident, avec une autonomie de 100km, c'est parfait.
Quand on voit que Rousset menace de se désengager des TER en raison du coût de plus en plus élevé, que la SNCF ne
rentabilise plus ces TGV, le train ne sera plus l'avenir en France.
Les villes endettées ne pourront plus fournir de transport en commun, mais vu que l'on aura tout fait pour empêcher les voitures d'aller en ville, on fera comment ?
Et bien les zones périphériques style Lescar auront un bel avenir avec leurs parkings pleins de voitures électriques non polluantes.
Ils pourront même installer des bornes de recharge.
Et les centres villes pietons seront complètement obsolètes, abandonnés de tous...
pj64
 

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Néo » Lun 27 Sep 2010 09:49

pj64 a écrit:Le mondial de l'auto annonce l'invasion des modèles hybrides ou électrique.
L'avenir de l'auto citadine sera électrique, c'est évident, avec une autonomie de 100km, c'est parfait.

D'accord.
Je crois quand même qu'il n'est pas sûr également que le coût de la voiture électrique diminue jusqu'à devenir abordable pour le plus grand nombre. Je crois que les batteries nécessitent des métaux précieux qui vont subir l'inflation sur les matières premières.

pj64 a écrit:Quand on voit que Rousset menace de se désengager des TER en raison du coût de plus en plus élevé, que la SNCF ne
rentabilise plus ses TGV, le train ne sera plus l'avenir en France.
Les villes endettées ne pourront plus fournir de transport en commun, mais vu que l'on aura tout fait pour empêcher les voitures d'aller en ville, on fera comment ?

Rousset, on sait qu'il est en réalité plus en faveur des autoroutes que du train. Et le cinéma qu'il nous a fait avec la ligne Oloron-Bedous, l'autoroute contestable Pau-Bx alors que la LGV Tours-Bx a traîné si longtemps.
Une réserve sur le coût de l'énergie... Quand elle sera plus chère, le TGV gagnera davantage de parts de marché par rapport à l'avion.
Si les villes ne peuvent plus se payer de TEC, il sera toujours possible d'ouvrir les voies de bus aux voitures. En attendant, Pau se paie du sport pro 3 fois comme ailleurs :o
Sur le TER, Malvy met le paquet et ça marche. Je pense que le métro de Toulouse compte beaucoup aussi dans le succès du TER en Midi-Pyrénées...
Rousset fait beaucoup de discours, de promesses...
Je crois que c'est aussi un pb d'urbanisme. Tant qu'il n'y aura pas plus de densité autour des gares, le train sera peu compétitif. Que l'urbanisme change (c'est mal embarqué à Pau), et le train sera davantage emprunté.

pj64 a écrit:Et bien les zones périphériques style Lescar auront un bel avenir avec leurs parkings pleins de voitures électriques non polluantes.
Ils pourront même installer des bornes de recharge.

D'accord.

pj64 a écrit:Et les centres villes pietons seront complètement obsolètes, abandonnés de tous...

Faut pas exagérer. Là encore, d'autres problématiques interviennent à mon avis, notamment les incivilités.
Pau possède en plus un atout exceptionnel dans son centre piéton: le Bd.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Pierre » Lun 27 Sep 2010 10:40

Néo a écrit:Rousset, on sait qu'il est en réalité plus en faveur des autoroutes que du train.
...
Sur le TER, Malvy met le paquet et ça marche.
...
Rousset fait beaucoup de discours, de promesses...

Sur quoi sont basées ces affirmations ? Les réseaux TER d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées sont à priori tout à fait comparables en taille de réseau et en nombre de voyageurs transportés :
http://fr.wikipedia.org/wiki/TER_Aquitaine
http://fr.wikipedia.org/wiki/TER_Midi-P ... 9n%C3%A9es
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Vval » Lun 27 Sep 2010 14:43

Néo a écrit:Pau possède en plus un atout exceptionnel dans son centre piéton: le Bd.

C'est une blague ?
Vval
 

Re: Quelle place pour la voiture au XXI ème siècle ?

Messagede Néo » Lun 27 Sep 2010 15:33

Vval, tu sais ce que j'en pense: à peu près la même chose que toi, je crois: le Bd devrait être piéton.
Il est actuellement près du centre piéton, et je pense que c'est un grand atout pour le CV. Combien de CV peuvent se targuer d'un atout pareil à proximité immédiate ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44


Retourner vers Déplacements

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]