EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Mairie et CDA : le fonctionnement, les élus, les services, les finances...

EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Mer 13 Aoû 2008 15:17

Description du modèle économique mis en place par A. Labarrère:

1) des impôts locaux extrêmement élevés (malgré la manne de Lacq pendant longtemps). Pau fait partie des 3 villes les plus taxées de France depuis longtemps.

2) un investissement et un soutien particulièrement importants dans l’évènementiel / le sport de haut niveau . Sa "politique de paillettes"
Elan Béarnais, Section Paloise, handball, Grand Prix, Tour de France, concours hippique, compétition de kayak, championnats de bridge, concerts au théâtre de verdure, festival Biarnès, pelote basque.

Les soi-disant « retombées économiques » pour la ville n’ont jamais été clairement chiffrées. Si elles sont sans doute importantes pour le Tour de France et un club de sport professionnel de très haut niveau (basket), pour tout le reste, les retombées indirectes sont négligeables.
Sur les retombées directes : la justification par les retombées pour les hôteliers-restaurateurs qui créeraient des emplois et retourneraient une partie de l’argent par taxe professionnelle ne tient pas non plus. Les impôts locaux très élevés et la négligence totale du centre ville et des transports en commun ont coûté infiniment plus d’argent et d’emplois.

3) un centre ville négligé
La première étape de piétonisation a été trop tardive. La place Clémenceau et l’avenue Foch ne sont pas horribles mais pas exceptionnelles non plus (des voitures partout, manque de verdure au goût de la plupart des gens).
Les bus passent en plein dans l’hyper centre qui subit un maximum de pollution. Ils sont lents à cause des embouteillages et de l’absence de voies spéciales. Ils sont peu fréquents.

Le fameux « déficit d’image » de Pau n’est-il pas dû à ça ?...
Comparez les centres villes de Bayonne, Toulouse, Bordeaux, Montpellier avec celui de Pau alors que la ville possède des atouts géographiques exceptionnels, voire uniques en France. Pendant que Pau se ruinait dans l’évènementiel (environ 100 M€ de gâchis ces 20 dernières années), les autres villes investissaient dans les transports en commun. En comparaison, le centre ville de Pau est sinistré.

Les seules réussites d’ AL ont été le fleurissement de la ville et la conservation de beaux jardins, qui donnent une personnalité à la ville, ainsi que les concerts au théâtre de verdure l'été.

4) une politique d’obésité immobilière
Il n’y a que 35% de propriétaires à Pau.
La plupart des logements locatifs sont des logements sociaux construits par la municipalité par l’intermédiaire de SEM.
Hors, un parc immobilier de locataires est forcément moins bien entretenu qu’un parc immobilier de propriétaires. D’où l’état de vétusté de beaucoup de logements. L'accès à la propriété permet également de conserver son patrimoine immobilier au lieu de payer toute sa vie. Etre propriétaire est beaucoup plus motivant qu'être locataire et finit par avoir un impact sur la richesse globalle de la ville.


Par ailleurs, Il y a eu également des erreurs graves qui coûtent cher :
Non fusion des parkings Clémenceau et Aragon non ouverture du parking Aragon sur la gare pour des raisons clientélistes d’où une pollution énorme en centre ville.
Fipau (perte 0,7 M€)
Première médiathèque (perte 2,3 M€).
Archives de luxe (2 ou 3 M€ de surcoût) pour la CDA dans un bâtiment et un lieu d’exception "saccagés".
Sans parler de l'énorme échec du quartier ghetto de l'Ousse des Bois.

Alors comment qualifier ce mode de gestion, notamment l’évènementiel au détriment du quotidien ? De « particulier » ou désastreux ?
Pau a été sans doute la ville la plus mal gérée de France, avec un système clientéliste. Il ne reste de très bien que la situation géographique exceptionnelle entre Pyrénées et Océan et des entreprises qui tiennent le coup: 2 éléments qu'AL n'a pas pu détruire !
M. Labarrère mérite t-il vraiment qu’on lui rende hommage par une statue ou qu’un espace de Pau lui soit dédié ? N’est-ce pas une forme de « révisionnisme » ?



Comment en est-on arrivé là ?

Simplement par l'extrême incompétence et le charisme d’un fou - joueur de flûte, dans une moindre mesure, sa manipulation par exemple par les slogans « la vie rêvée des villes »
Si ses 2 ou 3 premiers mandats ont été soit disant normaux. Cela s’est dégradé de façon exponentielle par la suite. La dernière partie de son mandat a été particulièrement catastrophique. Impossible de faire pire. Stade de kayak très cher et impossible à rentabiliser, utilisation de l’espace stratégique près de la gare pour y mettre des archives de la CDA grand luxe, le nouveau complexe de pelote était-il une priorité ? etc etc.
Dommage qu’il n’y eu pas une loi limitant le nombre de mandats à 3, comme le Président de la République est limité à 2 mandants.
Malgré ces résultats durant les 20 dernières années, son charisme et son clientélisme lui ont valu une grande popularité.

Un élu ne pouvait pas s’opposer à lui sans être marginalisé. MLC et FB qui ont été relativement et totalement passifs n’en sont pas excusés pour autant. Mais il faut tourner la page pour se concentrer sur l’avenir de la ville, à condition de reconnaître toutes les erreurs du passé (par honnêteté et pour ne pas les reproduire) et de changer de politique pour sortir progressivement de cette spirale descendante.
Les élections sont passées, les candidats ne sont plus obligés de louer AL pour des raisons électorales.



Comment en sortir ?

Sur l’évènementiel
Conserver un Elan Béarnais à un haut niveau (que Pau soit championne de quelque chose !) et le Tour de France. Maintenir les concerts gratuits au théâtre de verdure. Pour tout le reste ou presque, supprimer les subventions. Tout nouvel investissement doit être justifié par un intérêt économique écologique ou sociétal indiscutable. Cette masse budgétaire doit être drastiquement réduite.

Sur les moyens de déplacement
Voies de bus en site propre, pistes cyclables, ouverture du parking Aragon sur la gare. Agrandir le centre ville piéton jusqu’à la Place de la Libération, le Château, le Square Aragon.

Sur le parc immobilier
Vendre des logements sociaux à un prix attractif comme cela est fait à certains endroits. Notamment les immeubles du centre ville que possède la municipalité, qui sont délabrés et qui n’ont pas vocation à faire partie de logements sociaux.

Sur le personnel municipal
Yves Uriéta a augmenté l’effectif de la mairie de 15% en un an et demi pour des raisons clientélistes.
240 petits salaires sur un an coûtent environ 5 M€…
Une comparaison avec les autres villes indiquerait un 15% de plus d'effectifs pour 5% de masse salariale en moins, ce qui correspond aux recrutements de YU.
Après 37 ans de même gestion, un audit complet du personnel municipal doit être réalisé. le nombre d'employés doit baisser et les salaires des bons employés doivent être revalorisés.

Cela doit permettre également de faire baisser les impôts locaux pour les ramener à un niveau moyen en 10 ans.


Sans remise en cause sérieuse de ce modèle économique, point de salut. Un plan stratégique à long terme doit être rendu public. Tout le reste n’est que modification de surface ou d’apparence.
Pour l'instant, ce n'est pas la direction que semble prendre MLC. Espérons qu'elle réajustera sa politique et que l'on ne devra pas attendre encore 6 ans pour avoir peut-être un maire compétent (je parle pas de FB ou YU !) mais de qqun qui ne serait pas héritier d'AL.

sujet lié: "Statue" viewtopic.php?f=2&t=356
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Dim 17 Aoû 2008 23:09

ces 20 dernières années, des centaines de millions d'euros ont très certainement été gaspillées. un mémorial devrait être construit ! et nos chers élus n'en disent mot et poursuivent pour l'instant cette politique. à quand le réveil... ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede jerlau » Lun 1 Sep 2008 08:53

j'ai l'impression, de loin, qu'il y a un frémissement dans les pensées paloises. Il s'en trouve de plus en plus qui pense que la ville a quelques problèmes assez graves ; un centre ville commercial un peu à la dérive, des services publics laissant à désirer.

Or nous avions 3 candidats qui se disaient héritiers de AL . Sont-ils toujours héritiers de AL ? Pourraient-ils nous le confirmer ou l'infirmer ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Mer 17 Sep 2008 09:49

Néo a écrit:M. Labarrère mérite t-il vraiment qu’on lui rende hommage par une statue ou qu’un espace de Pau lui soit dédié ? N’est-ce pas une forme de « révisionnisme » ?

certains évoquent le fait qu'AL n'a rien légué à la ville de ses 6 M€ de fortune et que pour cela, il ne mérite pas de statue. c'est un argument moral.
mais le plus grave, c'est qu'aucune ville, à ma connaissance n'a été aussi mal gérée que pau pendant 20 ans. (si qqun peut prouver le contraire qu'il n'hésite pas à le faire).
et ce qui est encore plus grave pour la ville aujourd'hui, c'est que son modèle économique continue d'exister (à qqes modifications d'apparence ou de surface près): MLC rend hommage à AL, AL est toujours populaire http://www.alternatives-paloises.com/so ... ?dispid=16, elle poursuit sa politique, quoi de plus cohérent ? quelques élus éclairés réussiront-ils à ramener la ville à une gestion normale ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Pierre » Jeu 18 Sep 2008 17:11

Néo a écrit:mais le plus grave, c'est qu'aucune ville, à ma connaissance n'a été aussi mal gérée que pau pendant 20 ans. (si qqun peut prouver le contraire qu'il n'hésite pas à le faire).

Bordeaux du temps de Chaban-Delmas ?

Honnêtement ,si on cherche on va trouver, même si ça n'excuse rien...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Ven 19 Sep 2008 00:39

il me semble, mais je me trompe peut-être complètement que Chaban-Delmas a été "accusé" d'avoir laisser la ville de bordeaux se délabrer à la fin de son mandat. est-ce bien ça ? par ailleurs, qu'a-t-il fait comme grandes erreurs ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Pierre » Ven 19 Sep 2008 09:16

Néo a écrit:il me semble, mais je me trompe peut-être complètement que Chaban-Delmas a été "accusé" d'avoir laisser la ville de bordeaux se délabrer à la fin de son mandat. est-ce bien ça ? par ailleurs, qu'a-t-il fait comme grandes erreurs ?


L'immobilisme. C'est déjà pas mal comme erreur :lol: . Bordeaux aussi était qualifiée de "belle endormie". La situation des deux villes en fin de règne de Chaban et de AL me parait très comparable, à la taille près.

Chaban a été maire 48 ans, c'est dingue...

Par ailleurs, on entend régulièrement parler de villes si mal gérées qu'elle arrivent à des situations de cessation de paiement, avec des dettes colossales.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Ven 19 Sep 2008 09:40

AL, c'est alors pire: immobilisme pour le développement de la ville: TEC, centre ville (piétonisation tardive, partielle)
+ un gaspillage d'argent phénomènal à toutes les bétises que l'on sait. (j'imagine que les impôts locaux à bordeaux n'étaient pas très élevés du temps de la fin de chaban delmas).
des erreurs à n'en plus finir (les dernières étant les archives haut de gamme, le stade de kayak), que l'on va payer très cher pendant encore des décennies.
sur le nombre de mandats: 3 me paraît le maximum raisonnable.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Pierre » Ven 19 Sep 2008 10:12

Ton raisonnement est quand même un peu biaisé: vivant à Pau on connait évidemment assez bien les erreurs d'AL, et on est forcément moins informé sur les erreurs faites dans les autres villes. Va demander à un Bordelais ce qu'il pense des erreurs d'AL et il te répondra "euh..." :?

Un exemple concernant Bordeaux:
Mais c’est dans la gestion de l’eau que le bilan est le plus alarmant. Des dix grandes villes françaises, Bordeaux se place en champion du coût de l’eau, avec 3,30 euros au m3, contre 2,65, par exemple, à Paris. Le grand bénéficiaire, c’est la Lyonnaise des eaux, avec qui la ville a signé, en 1991 sous Chaban Delmas, un juteux contrat pour trente ans. Sans concurrence. C’est le contrat le plus rentable jamais signé par la société, puisqu’en 2006 la Communauté urbaine de Bordeaux annonce une rentabilité de 29% sur trente ans, soit, pour un chiffre d’affaire de 1,8 milliard d’euros, une plus-value de 500 millions ! Un chiffre que l’association Transcub affirme dénoncer depuis 1995.

http://www.rue89.com/2007/06/08/a-borde ... -vert-pale
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Autochtone palois » Ven 19 Sep 2008 10:19

Sur le prix de l'eau, Pau fait mieux que la moyenne nationale, avec un prix au m3 de l'ordre de celui de Paris.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Sam 4 Oct 2008 00:35

Tiens, un article du Monde ! qui conclut à propos du centre ville "[AL] a échoué. tout est à repenser" !

http://www.lemonde.fr/municipales-canto ... 87706.html

mais il y a encore des gens aveugles qui glorifient AL !
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Mar 14 Oct 2008 09:46

concernant les 3 "héritiers" qui veulent gérer dans la continuité de ce qui a été fait par AL,
sans doute devraient-ils méditer cette phrase d'Emerson: "la cohérence mal avisée est le démon des petits esprits".
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Dim 19 Oct 2008 10:12

les âneries d'AL pendant les 20 dernières années doivent se monter largement à 160 M € (ordre de grandeur), soit 2 000 € par palois ! 6 000 € en moyenne par foyer et tous les pbs que subit la ville aujourd'hui.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede jerlau » Lun 20 Oct 2008 12:25

Néo,

Tu imites Jerlau, là ! mais tu as raison.

Finalement il a "piqué" à chaque foyer palois, 6 mois de travail au smig. On ne parlera plus de Stakhanov, mais du LaBarraNovitch !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Ven 31 Oct 2008 13:56

6 000 € par foyer: ça fait 300 € perdus par an pendant 20 ans.
ça correspond bien au surplus d'impôts locaux par rapport à la moyenne.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede Néo » Mar 9 Déc 2008 21:59

ce modèle continue: dans 5 ans, on payera probablement toujours une fortune pour le sport pro, donc, il n'y aura pas assez d'argent pour refaire toutes les rues du centre qui en ont bien besoin et d'autres priorités, les impôts locaux seront toujours très élevés.
l'opacité perdurera pour qu'il y ait peu de comparaisons objectives et quantifiées de pau avec les autres autres villes et pour permettre à la municipalité de faire tout ce qu'elle veut.
certes, les TEC auront sans doute évolué, mais à un rythme très lent comme c'est le cas aujourd'hui. la rue joffre aura peut-être été refaite.

PS: tous les maires de france devraient être au courant de l'exemple labarrère à éviter.
s'il y avait une formation pour être maire, AL serait l'archétype de ce qu'il ne faut pas faire.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

la camaraderie des partisans

Messagede Néo » Ven 12 Déc 2008 08:39

AL (sa politique) est toujours là !

beaucoup de gens pensent que ce système est désastreux et même beaucoup d'élus ou de personnes politiquement engagées.
mais aucun élu n'en parle. car les 3 ténors: MLC, FB-josyP et YU se disent tous héritiers d'AL. MLC, YU et JP ont bien trempé dans le système ! FB, lui, ne s'est pas attaqué à AL pendant des années. il ne remet pas non plus en cause les subventions ruineuses au sport pro.

seulement sur les 3 forums internet, des gens osent s'exprimer.
beaucoup de partisans Modem savent qu'AL a été une catastrophe, que le système continue et que cela est très mauvais. idem au PS.
bien que leur leader reste dans cette ligne dramatique, les partisans restent inféodés au leader pour la camaraderie entre partisans. des bandes d'amis liés par leur appartenance à un parti politique autour d'un leader.

jusqu'à quand la camaraderie des partisans (élus et non élus) laissera t-elle MLC, FB-JP et YU poursuivre la politique d'AL qu'il savent désastreuse ?
qu'ils n'hésitent pas à répondre !
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: EN FINIR AVEC LE MODELE ECONOMIQUE LABARRERE

Messagede jerlau » Ven 12 Déc 2008 09:30

Neo,

Personne ne peut ouvertement attaquer et critiquer nos petits mécanismes financiers. Sinon la route du Sénat est barré pour la retraite, entre autres, parce qu'àprès il y a la pléthore de postes maîtrisés par le monde politique au pouvoir ou non.

En fait on a un système confortable pour le monde politique puisqu'il a été fait par lui. La sortie de cette situation ne peut être que violente, c'est cela le pire. Et peut être que cela va arriver vite. Jusqu'à présent le "fric" était un calmant. Mais crise aidant, horizon bouché, la violence devient un exutoire. Que faire avec un des diplômes es Excel et Word ? Organiser le circuit des cocktails ? Ce sont de bons outils pour cela. En 68 on n'avait pas Excel et Word !

L'avenir ? Prof de Cocktails ?

Pourquoi ces systèmes dits "AL" perdurent ? Le monde politique en vit. Regardons l'origine prodonde la crise d'aujoud'hui. Le cout du travail avec les charges.Mais on n'en parle pas ou si peu.

Il pourrait y avoir suppression totale des charges et récupération du fric pour l'Etat sur les taxes à la consommation ( amélioration des exportations, mêmes taxes sur importations et produits fabriqués en France, que des avantages !). Système analysé en détail par le seul Prix Nobel d'Economie Franais et ce n'est pas Raymond Barre.

Mai un tel système à l'inconvénient de faire disparaître notre architecture de caisses sociales, des milliers d'emplois protégés, des postes de directions, c'est bien souvent la classe de rattrapage du Sénat.

Comment changer tout cela dans le calme ? C'est quasiment impossible. Tout peut se cristalliser :

- les jeunes sans boulot, sans fric, sans espérances ( 2 à 3 millions)
- les plus vieux sans boulot, sans retraite "suffisante" ,un peu perdus, ( 4 à 5 millions ?)
- les français concernés par la chasse aux étrangers (conjoints, enfants, parents, cousins, alliés .. 10 à 20 millions )
-
Un pouvoir un peu énervant. Un peu de sel, un peu de poivre et il y a du boulot pour les profs de cocktails.

Peut-être que cela réveillera MLC ? Panier ! Drop ! But !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56


Retourner vers La vie de la Jurade

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron