Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories... mais toujours en lien avec Pau.

Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Mer 13 Jan 2010 19:48

Djeun branché et connecté, tu as plein de choses à dire sur ta ville. Tu veux partager tes réflexions avec d'autres pour faire avancer les choses. Tu veux débattre, participer.

En un mot comme en cent, tu veux te lancer dans la vie politique municipale paloise. N'aies pas peur, il ne faut pas t'en faire une montagne, c'est moins compliqué qu'on ne l'imagine habituellement. Voilà comment il faut t'y prendre :
  • Tu mets ta cravate et ta chemise de chef de choucroute à carrefour (j'ai le droit de plagier Desproges si je donne ma source), et tu te tires un autoportrait flatteur.
  • Si ce n'est pas déjà fait (mais djeun et branché comme tu es c'est sûrement déjà fait) tu te crées un compte sur facebook et tu invites plein de gens à être tes amis. Tout plein. C'est fou le nombre d'amis qu'on peut avoir... Bon, bref, tu y mets ta photo, aussi.
  • A partir de là, tu as à ta disposition tous les outils ouaib deux point zéro qui te permettent de parler au monde entier de tes préoccupations et au monde entier de te parler des siennes. Tu crées donc un groupe facebook pour exposer tes réflexions sur Pau. Tu y invites tous tes amis, les amis de tes amis, etc...
  • Tu donnes un nom parlant, qui reflète bien le sujet de ta réflexion. Par exemple : "Martine elle pus des piéd"
  • Tu écris quelques textes de fond pour détailler et amorcer le débat. Par exemple "On veut du pognon pour le Grand Prix", "Tous nos clubs descendent à cause de Martine qui leur supprime les subventions", "Marre des impôts élevés", "Martine rends-nous Miss&Mister Pau", "Martine elle casse tout ce que Labarrère il avait fait", "Y'en a marre des rues défoncées", "y'en a marre des travaux dans les rues", "Martine elle mange les enfants". Tu vois c'est simple : tout ce qui ne va pas tu dis que c'est la faute à Martine (inutile de vérifier si c'est vrai ou pas, de toutes façons Martine n'a rien à faire là).
  • Une fois le débat amorcé de belle manière, les contributions argumentées de qualité suivent (du genre "c kune konne", "la garce elle a supprimé le grand prix", ou "elle fait que de la merde")
  • Enfin, tu fais des synthèses régulières que tu... non là je déconne, c'est trop difficile...
Voilà, djeun branché et connecté, si tu suis à la lettre tous ces conseils très simples, tu aboutiras à ce type de site te permettant de prendre toute la place qui t'est dûe dans le débat local:
http: //www.facebook.com/group.php?gid=141192889543
ou à celui-là:
http: //www.facebook.com/group.php?gid=211934496280
ou en plus spécialisé :
http: //www.facebook.com/group.php?gid=184571436390
http: //www.facebook.com/group.php?gid=159020646939

(Merci de tirer la chasse en sortant de ce message.

Pour suivre les liens, enlever l'espace entre "http:" et "//.." : je n'allais quand même pas faire la promotion de ces fonds de bidets en mettant des liens valides...)
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Autochtone palois » Mer 13 Jan 2010 19:58

Ce n'est pas Facebook c'est Fessebouc :mrgreen:
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Jeu 14 Jan 2010 03:54

Ce qui me frappe dans ces groupes facebook, c'est le niveau abyssalement nul des commentaires. Ca ne vole même pas au ras des pâquerettes, c'est de la plongée dans les entrailles du néant intellectuel. On a l'impression d'avoir affaire à des bandes de gamins immatures et enragés dont les jouets sont cassés ou confisqués et qui piquent des crises de nerfs. J'allais dire "aucun d'entre eux ne semble capable d'énoncer deux arguments de suite qui s'articulent", mais en fait même énoncer un argument construit tout seul ils en sont incapables: on dirait des assemblées de babouins qui poussent des cris.

Ca donne le vertige par rapport à plein de choses :
- la faillite du système éducatif (dont l'école n'est qu'une partie) pour "produire" des gens aussi peu "raisonnants" et aussi peu dotés d'un esprit critique. Là on la touche vraiment du doigt.
- la difficulté existentielle d'élus qui se retrouvent face à des singes grimaçants en guise d'interlocuteurs

D'un autre côté on se rend compte que les élus se font prendre à leurs propres pièges en ne pariant pas sur la transparence totale et sur le débat ouvert. On ne peut pas discuter avec des singes qui n'argumentent pas, mais on peut peut-être discuter avec des gens qui disposent de toutes les informations. A force de considérer que les citoyens sont trop bêtes pour avoir à disposition toutes les informations, une partie d'entre d'eux se comporte en accord avec cette vision : bêtement. Les élus participent à l'abêtissement général, et en retour ils s'en prennent plein la figure, on va dire que c'est un peu mérité, donc. C'est là qu'on voie qut la transparence totale est en fait de l'intérêt même des élus. Tout comme il es de l'intérêt même des élus d'avoir affaire à des Patous plutôt qu'à des singes :mrgreen: !

Mais je suis bien certain que tout cela n'est pas spécifique à Pau. Ce qui l'est par contre, ce que même si on retrouve probablement partout les mêmes assemblées de singes grimaçants, MLC aurait à Pau intérêt à se bouger pour faire avancer la ville un peu plus vite, de telle sorte que les résultats couvrent les cris des singes. Parce que si en 6 ans ça se limite à une ligne de bus en site propre et une voie verte le long du gave, il est assez prévisible qu'en 2014 on n'entendra qu'eux.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede jerlau » Jeu 14 Jan 2010 08:43

Pierre, je partage vraiment ton point de vue sur cette disparition du raisonnement. Je crois que tout le monde est d'accord pour dire cela a commencé avec la montée en puissance de la TV pour les jeunes. Ecouter la radio, lire, oblige la cervelle à un effort. C'est une gymnastique de l'esprit. Regarder l'image TV absorbe tout l'esprit. Il y a un flot énorme d'info, et il n'y a pas la place pour réfléchir, cela va trop vite. Cela m'avait marqué dès les années 71/72. Dauphine s'était ouvert après 68. Il n'y avait que le 3 ième cycle ouvert. J'y étais assistant. On avait tous entre 20 et 26/28 ans. On était enre nous, déjà de la culture ancienne. On pouvait raisonner, le travail d'assistant était intéressant. 68 était un mouvement de raisonneurs. Ensuite le premier cycle s'est ouvert, cela devait être en 72 ou 73. On avait alors affaire à des jeunes qui avaient 13/14 ans en 68. On n'était plus dans l'ambiance du raisonneur. Il nous fallait livrer des "recettes". Là, j'ai arrêté l'expérience. J'étais pas fait pour cela. Et cette demande de recettes n'avait pas l'ampleur de ce qu'on voit aujourd'hui.

La démarche participative à la Royal a montré ce manque de raisonnement. On n'a vu que des réunions de "réclameurs". Les "élites politiques" ont le profil commun 'sciences po" ENA. Ces formations sont très peu axées sur le raisonnement. ( Et notre Président n'y a même pas réussi à avoir le diplôme, et on voit son niveau de raisonnement !, Celui du Lego le dépasse de 1000 fois ) . Les techniques d'analyse de l'Histoire, d'analyse littéraire, s'estompent. Et on se transforme progressivement en singes.

Comment en sortir ? J'ai pas d'idées ! Il faudrait retourner aux champs. L'Homme étant fainéant par nature, seul le travail manuel le rend vraiment imaginatif et pousse son esprit de création. C'est dans ce sens que je dis souvent que les Chinois nous rendront intelligents. Ils nous renverront aux champs. C'est pour cela que Mao y renvoyait pérodiquement ses intellectuels. Deng Xiao Ping y avait été, et il a fait des miracles ensuite !

Et ensuite on voit des vierges, à tous les coins de rue ! On n'est pas loin de Lourdes ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Néo » Jeu 14 Jan 2010 09:39

Au niveau national, je crois que les gens ne voient pas le monde tel qu'il est mais tel que le montre la télé, qui par ailleurs bloque leur capacité de réflexion. Le but de la télé n'est-il pas de "rendre les cerveaux disponibles à Coca-cola ?" !
Les jeunes aujourd'hui sont beaucoup plus sur internet que devant la télé. C'est peut-être ce qui finira par les sauver (?)
L'éducation, c'est de l'apprentissage par coeur de choses qui sont vite oubliées ensuite !
En politique nationale, il me semble que chaque clan roule pour lui-même, mais finalement, tous s'entendent pour partager la cagnotte. Et entre la droite et la gauche, je ne vois pas de grande différence !

Au niveau local, les gens voient un peu plus avec leurs propres yeux, sauf quand il y a un grand illusionniste comme AL ou comme FB pourrait l'être.
Pau est une cata. Les politiciens locaux sont tous des singes (à part ES). Si leur but était de ruiner la ville, ils ne pourraient pas s'y prendre mieux (à part la voie de bus en site propre, mais attendons de la voir...).
Cette entreprise de ruine de la ville a commencé il y a 30 ans par AL et elle est presque arrivée à son but. MLC parachève le travail.

Mais il ne faut pas oublier les bons maires non plus.
Je crois que ce que fait Trémège est pas mal (un résultat moyen, mais avec peu de ressources). Il ne manque qu'un peu plus d'écologie, il me semble, dans sa politique.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Jeu 14 Jan 2010 10:23

Néo a écrit:Au niveau local, les gens voient davantage avec leurs propres yeux,

Oui, ben le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas frappant :( , et je crois que tout mettre sur le compte d'AL c'est aller un peu vite. Je crains que beaucoup de gens aiment tout simplement se laisser "corrompre" par un maire charmeur.

Mais il ne faut pas oublier non plus les Baudis, Juppé-maire, Frêche.

Faut pas trop idéaliser les autres. Juppé est prêt à donner 30M€ pour le nouveau stade des Girondins de Bordeaux (15 ville + 15 communauté urbaine; la région en donnerait 15 aussi, et l'état 20, soit 65M€ d'argent public pour un club privé; pour l'instant seul le CG33 refuse de participer). http://www.20minutes.fr/article/373814/ ... -stade.php

Quant à Frêche, à méditer : http://www.youtube.com/watch?v=t55CC7U82nc (c'est un gros boeuf, mais il faut avouer qu'il n'a pas tout à fait tort)
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Autochtone palois » Jeu 14 Jan 2010 10:37

Ce que décrit Pierre est dramatique, donne une image inquiétante de nos concitoyens, incapables de raisonner, donc irresponsables, au point qu'il ne faudrait pas leur donner le droit de vote. Mais faut-il faire le procès de l'ensemble de la population sur la base de ce que l'on peut lire sur un exutoire, qui nous offre un concentré de bêtises, d'"ignarité", de débilité ? L'avantage, si j'ose dire, c'est qu'ils se retrouvent entre eux, comme certains clubs de supporters du PSG ou de l'OM, qui font beaucoup de bruit, qui font des cris de singe lorsqu'un joueur noir entre sur le terrain, mais ils sont très minoritaires. Comparer ces individus d'une tribu primitive de Facebook à des singes, je trouve que c'est insultant pour les singes, qui vivent en harmonie, en respectant des règles de leur société.

Sur Facebook je sais qu'il existe des communautés de personnes qui savent échanger sur des sujets, qui ont des comportement citoyens. Depuis des mois je reçois des invitations à y participer... et du coup, grâce aux "singes", je viens de céder à la tentation d'y participer.

jerlau, envoyer les Enarques aux champs, les étudiants des écoles de commerce aux halles, je serai presque d'accord, pour les jeunes issus de l'"élite", déconnectée des réalités sociales et économiques et qui se reproduisent entre eux. Il faut lire Pierre Bourdieu. Mais je préfère une démocratisation du recrutement, le retour à l'école de la République, qui a donné un Séguin, par exemple. Ou un Camus ou un Daniel Bensaïd, dont les parents tenaient un café à Toulouse... ou un jerlau, formé à l'école des halles de Pau.
J'ai eu l'occasion d'échanger un peu avec des Chinois issus de l'élite, envoyés aux champs sans formation, du temps de la Révolution culturelle de Mao. Cette période terminée, ils ont pu reprendre leur formation mais ils disent avoir perdu 10 ans de leur jeunesse, et que leur pays a aussi perdu 10 ans.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Perplexe » Jeu 14 Jan 2010 10:57

La place prise par la communication est devenue capitale, c'est la version moderne de la propagande.
Goebbels en rêvait, nos "élites" l'ont fait. C'est vrai pour les élus, et tous ceux qui ont un petit pouvoir.
C'est de la manipulation il s'agit de détourner le maximum de l'argent public pour des travaux
présentés comme synonymes de développement économique.
Afficher "Pau -Bordeaux"en 35 minutes en TGV est l'exemple le plus grossier de cette pratique.
Des idées communes sont imposées , un des exemples palois est la théorie de l'enclave.
Cette idée est rabâchée à longueur d'année, en contradiction avec les faits.
L'industrie locale est peu dépendante de transports routiers internationaux,
ce qui pourrait être vu comme un avantage à pousser est présenté comme un handicap.
On n'hésite pas à envisager un couloir à camion par la vallée d'Aspe,
en promettant des retombées économiques pour les valléens en contradiction avec les
données correspondant à des expériences similaires dans les Alpes.
Les routes, les autoroutes les LGV seraient la solution miracle selon nos penseurs locaux.
La ville de Montpellier a su attirer des emplois par son cadre de vie, Pau ne sait pas faire .
Avoir une politique forte pour un urbanisme attrayant n'est pas possible avec cette politique mi-chou mi-chèvre.

Au lieu d'une critique argumentée, face-bouc nous offre des bêlements. Par exemple, contre la suspension du Grand Prix de Pau;
c'est fantastique, la chèvre que l'on entend habite Lescar, c'est facile, la CDA ne cotise pas.
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Néo » Jeu 14 Jan 2010 11:00

Pierre a écrit:
Mais il ne faut pas oublier non plus les Baudis, Juppé-maire, Frêche.

Faut pas trop idéaliser les autres. Juppé est prêt à donner 30M€ pour le nouveau stade des Girondins de Bordeaux (15 ville + 15 communauté urbaine; la région en donnerait 15 aussi, et l'état 20, soit 65M€ d'argent public pour un club privé; pour l'instant seul le CG33 refuse de participer). http://www.20minutes.fr/article/373814/ ... -stade.php
Quant à Frêche, à méditer : http://www.youtube.com/watch?v=t55CC7U82nc (c'est un gros boeuf, mais il faut avouer qu'il n'a pas tout à fait tort)

Je suis d'accord pour Juppé. (Est-il en train de devenir beaucoup moins bon... ?)
D'ailleurs, j'avais corrigé mon post.
En plus, quand on sait ce que gagne un joueur de foot... il y a longtemps que, personnellement, je n'ai pas regardé un match...

Très intéressant le document sur Frêche. (C'est lui qui parle ou un humoriste ?).
Je crois que qqun a rarement parlé aussi bien de la politique.
Faire le clown pour se faire élire, MAIS, dans son cas, travailler sérieusement derrière cette façade. Faire le singe, alors que nos politiciens palois en sont (ils font les singes, mais ne travaillent pas sérieusement derrière cela).
Prendre des mesures impopulaires (ou dont tout le monde se fout comme des digues sur le Rhône) les 2 premières années du mandat, pour que les gens se rendent compte 3 ans plus tard que ces mesures n'étaient pas idiotes.
(Tiens, ça me rappelle la zone inondable autour de la gare de Pau...)

(Sur le personnage, bien sûr, il a dit aussi des choses graves par ailleurs).

Sur Facebook, j'imagine qu'il y a de tout comme sur internet et par ailleurs comme dit Autochotone.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Jeu 14 Jan 2010 11:07

C'est bien le vrai G.Frêche qui parle.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede jerlau » Jeu 14 Jan 2010 13:31

Pourquoi raisonner ? A titre personnel, c'est pas obligatoire, on se laisse conduire par le courant. Au titre de la collectivité, cela ne semble pas utile. Car elle est très éloignée. Et de plus en plus. Dans un village de 300 habitants, rural, il y a des passions, les gens sont assez près de leurs sous. C'est la force de résistance de nos villages des vallées.

On voit ainsi quce cette nébuleuse de collectivités géographiques (ville, canton, département....), de groupes collectifs d'intérêt général (les pays, les BDE, les syndicats mixtes, les........) ne sont pas faits pour intéresser le citoyen à la "chose locale politique".

A voir ce spectacle un situationniste dirait "revenons à la situation de base". Recréons des villages dans nos villes. Le situationiste virtuel dirait "le monde est un village", construisons des villages ponctuels autour de nos projets.

Et cela donnerait quoi ? Des Conseils de quartiers ( 1000 habitants, 80 quartiers à Pau, 3 élus par quartier ),avec des budgets pour participer à des projets collectifs, pour participer à des dépenses communes,.... Le citoyen serait peut-être plus attiré par la chose politique ( "la vie de la cité"). Il en serait plus proche. Les intérêts seraient plus proches. Cela pourrait fonctionne comme des GIE. Il y aurait des GIE de quartier. A l'heure d'Internet et non plus du cheval, on n'a pas besoin de tous ces échelons. Il suffit de 3 échlon : le citoyen, le quartier et le national. Cela rapprocherait le national du citoyen. Le citoyen aurait un peu envi de s'intéresser à la vie collective. Il pourrait raisonner !

Aujourd''hui le vol s'effectue par millions, par milliards. Des valeurs qui ne veulent plus rien dire. Voler des milliers au niveau du quartier, cela se voir, s'appréhende. Je crois que l'Homme progresserait dans une telle structure. Aujourd'hui l'Homme croule sous la Ploutocratie. Il devient alors PLOUC et SINGE !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede idfix » Jeu 14 Jan 2010 18:48

Des singes des chèvres et des patous... il ne manque que les autruches !!!

:lol:
idfix
 

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Ven 15 Jan 2010 09:39

A défaut d'autre chose on pourra toujours ouvrir un zoo, à Pau :mrgreen:
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Sam 16 Jan 2010 14:21

Néo a écrit:Prendre des mesures impopulaires (ou dont tout le monde se fout comme des digues sur le Rhône) les 2 premières années du mandat, pour que les gens se rendent compte 3 ans plus tard que ces mesures n'étaient pas idiotes.

En gros à Pau, la seule mesure impopulaire (en interne en tous cas) que MLC aura prise les deux premières années aura été la réorganisation des services. La façon dont c'est fait manque peut-être de doigté et de "vice", mais je pense en réalité que les services étaient une telle pétaudière que le grand coup de pied dans la fourmilière s'imposait comme seule possibilité pour arriver à quelque chose. Actuellement ça gueule un max et MLC semble mal vue en interne, mais d'ici quatre ans ça aura le temps de se tasser

Néo a écrit:Sur Facebook, j'imagine qu'il y a de tout comme sur internet et par ailleurs comme dit Autochotone.

Oui, bien sûr, il y a de tout. Mais c'est une fenêtre ouverte sur ceux qui l'utilisent, et ce qu'on y voit rend parfois perplexe, c'est un euphémisme... Je pense quand même aussi que la forme de ce site favorise les les réactions "primaires" au détriment de la réflexion.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Oscar » Dim 17 Jan 2010 10:16

Lorsque ce petit groupe d' admiration mutuelle et jappante se retrouve ici pour s 'en prendre à quelques jeunes sortis du troupeau bêlant , au prétexte qu 'ils se sont mobilisés pacifiquement pour défendre le GP, il en devient insupportable d' arrogance. Certes ils écrivent souvent mal, s'expriment mal, parlent comme des GSM... Sont-ils les seuls ? Leur droit de vote et de penser est-il limité par leurs notes en dictée ?
Où avez vous pris qu 'ils "se lançaient dans la politique municipale ?". Tout le monde sait que la politique municipale pour les intelligents, vous en aviez l 'exclusivité. A ce point d'ailleurs, que votre audience ne semble pas devoir s'élargir beaucoup, le monde étant à ce point de vue très inéquitablement partagé, nous le savons . Mais prenez garde, au cas où vous auriez des prétentions "à vous lancer dans la politique municipale pour les pros", à ne pas vous barricader derrière vos certitudes, en dressant autour de vos idées sans doute respectables, le mur épais du mépris, de la suffisance et des préjugés.
Il n'y a pas que le GP qui tourne en rond à Pau...
Oscar
 

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Autochtone palois » Dim 17 Jan 2010 10:41

Oscar a écrit:Lorsque ce petit groupe d' admiration mutuelle et jappante se retrouve ici pour s 'en prendre à quelques jeunes sortis du troupeau bêlant , au prétexte qu 'ils se sont mobilisés pacifiquement pour défendre le GP, il en devient insupportable d' arrogance. Certes ils écrivent souvent mal, s'expriment mal, parlent comme des GSM... Sont-ils les seuls ? Leur droit de vote et de penser est-il limité par leurs notes en dictée ?
Où avez vous pris qu 'ils "se lançaient dans la politique municipale ?". Tout le monde sait que la politique municipale pour les intelligents, vous en aviez l 'exclusivité. A ce point d'ailleurs, que votre audience ne semble pas devoir s'élargir beaucoup, le monde étant à ce point de vue très inéquitablement partagé, nous le savons . Mais prenez garde, au cas où vous auriez des prétentions "à vous lancer dans la politique municipale pour les pros", à ne pas vous barricader derrière vos certitudes, en dressant autour de vos idées sans doute respectables, le mur épais du mépris, de la suffisance et des préjugés.
Il n'y a pas que le GP qui tourne en rond à Pau...


Oscar, je pense qu'il faut prendre en compte ta mise en garde. Même, si je me souviens bien, tu avais la nostalgie du GP dans tes interventions, je suis d'accord, et je l'ai écrit plus haut, ces jeunes bêlant ont le même droit de vote qu'un patou "intelligent". Ils peuvent s'exprimer, mais il n'est ni arrogant ni méprisant de faire remarquer que leur manque d'arguments les amène à friser l'insulte.

Oui, attention, nous ne devons pas tomber dans le piège de la suffisance, des préjugés, des jugements de valeur définitifs du genre "Pau, la ville la plus mal gérée de France", qui discréditent les arguments qui suivent. Tout ce qui est excessif...
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Invité » Dim 17 Jan 2010 10:52

A la bonne heure.
Quels que soient les désaccords sur le sujet du GP, ces jeunes se sont mobilisés ( on les accuse en général de passivité et d'inertie), ont adopté une attitude plutôt respectueuse et adulte (refus de manifestations et diverses occupations du domaine public, spécialités de leurs aînés toujours très responsables) et ont simplement affiché leur intérêt pour une activité sportive qui vaut sans doute mieux que des beuveries du samedi soir et autres fumettes habituelles.
J' apprécie, AP, votre réaction.
Invité
 

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Dim 17 Jan 2010 14:35

Oscar a écrit:Lorsque ce petit groupe d' admiration mutuelle et jappante se retrouve ici pour s 'en prendre à quelques jeunes sortis du troupeau bêlant , au prétexte qu 'ils se sont mobilisés pacifiquement pour défendre le GP, il en devient insupportable d' arrogance... Où avez vous pris qu 'ils "se lançaient dans la politique municipale ?".

Oscar, initialement ce ne sont pas tellement les groupes "pro-GP" (que je connaissais depuis un moment) qui m'ont fait réagir, mais ceux qui s'attaquent lourdement à l'équipe municipale et plus particulièrement au maire. Par exemple ces deux là, mais il y en a d'autres :
http: //www.facebook.com/group.php?gid=141192889543
http: //www.facebook.com/group.php?gid=211934496280

Ces groupes donnent bien dans le thème "politique municipale". J'ai ajouté ensuite certains groupes pro-GP, qui sont similaires car tombant en fait dans le défouloir anti-MLC. Je connais un seul groupe facebook pro-GP qui a de la tenue, c'est celui ouvert par S.Sarraude (mais il est maintenant d'accès restreint aux membres). Les autres publient ou laissent publier des trucs un peu inadmissibles et sont envahis de réflexions à 2 balles.

Certes ils écrivent souvent mal, s'expriment mal, parlent comme des GSM... Sont-ils les seuls ? Leur droit de vote et de penser est-il limité par leurs notes en dictée ?

Relisez-moi, je ne leur reproche pas vraiment leurs fautes d'expression ou d'orthographe, mais avant tout leur absence totale d'arguments ou de raisonnement. Ces groupes sont des enfilades de réactions primaires, d'affirmations souvent fausses (mais pourquoi se renseigner, hein ?), et d'insultes (car quand autochtone dit que leurs absences d'arguments frise l'insulte, c'est en-dessous de la vérité : comptez le nombre d'insultes franches ou voilées qu'on y trouve).

Ici on ne ménage pas MLC et son équipe, mais on argumente. On peut être d'accord ou pas avec nous, mais il y a toujours de quoi débattre. Par contre quel débat peut-il y avoir quand il n'y a aucun argument, aucun raisonnement qui se tient ?? Ce n'est pas le niveau d'orthographe qui me catastrophe, c'est l'incapacité à raisonner et à aligner deux idées cohérentes de suite. Moi je suis prêt débattre de n'importe quoi et à respecter les idées des autres, à condition qu'il y ait réellement des idées et pas simplement des éructations.

Tout le monde sait que la politique municipale pour les intelligents, vous en aviez l 'exclusivité. A ce point d'ailleurs, que votre audience ne semble pas devoir s'élargir beaucoup,

Ce n'est pas une question d'intelligence, mais d'exigence. Parmi tous les participants de ces groupes, je suis sûr que pas mal pourraient "mieux faire", mais ils se laissent aller à la facilité.

Notre audience (une moyenne de 200 "visites" par jour, pour ce que ça signifie ou pas) n'est pas si mauvaise que ça compte tenu de l'orientation choisie. Mais peu importe de toutes façons, je préfère une audience restreinte et des débats qui se tiennent plutôt que l'inverse.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Lun 18 Jan 2010 09:55

Oscar, puisque je vous tiens, vous n'aviez pas vous aussi posé une question sur les e-ateliers, et qui n'a toujours pas eu de réponse ? viewtopic.php?f=17&t=705
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Oscar » Lun 18 Jan 2010 11:57

En effet Pierre. Aucune réponse ce qui ne m 'étonne pas puisque ma question (comment justifier 2,2 millions d' € pour l 'organisation du GP) était une bonne question.

Sur le sujet présent, j 'aurais aimé que la réponse ( Les Patous Palois sont-ils "sympas" ou "énervants" ?) "énervants" soit reconnue comme valide ;-)
D' accord avec vous sur la crétinerie ambiante. Mais pourquoi s'abaisser à la relever ou à la considérer comme une alternative politique crédible ? Vous ne jouez pas dans la même division, même si vous n 'aimez pas les sportifs ou leurs supporters !
Non, le pire, Pierre, c'était l 'amalgame sournois (de vous et d'autres commentateurs) entre ces "réflexions à 2 balles" et les arguments des tenants du GP qu 'il a fallu vous forcer un peu à considérer comme de bonne tenue...Merci pour eux, même si je n 'ai pas vérifié, je ne suis pas un facebookiniste.
Dans tous les cas, on est bien loin du schéma initial en forme de caricature, décrivant sommairement le sport automobile comme un sport de nantis. Ces divers propos et réflexions à l'emporte pièce tendraient à prouver qu 'il reste un sport populaire, apprécié par des jeunes plutôt pacifiques et qu 'il a donc dans notre cité des racines plus profondes qu 'on pouvait le penser.
Quant à la politique municipale, elle va et vient..On attend avec intérêt dans les jours qui viennent les conclusions des experts désignés pour faire des propositions pour 2011.
Je serais surpris d'y trouver quelque chose de très original. Par contre " l 'affaire du GP de Pau" fait la une, cette semaine d'un hebdo spécialisé (Auto-Hebdo) et y est présentée comme un des éléments les plus contestables de l 'absence de réaction du Président de la FFSA contre ce coup bas. Mouvements en vue...
Oscar
 

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Néo » Lun 18 Jan 2010 13:45

Autochtone palois a écrit:jugements de valeur définitifs du genre "Pau, la ville la plus mal gérée de France", qui discréditent les arguments qui suivent. Tout ce qui est excessif...

Eh bien, indique-moi une ville qui présente un moins bon rapport "réalisations utiles / impôts locaux" que Pau.
En Sicile peut-être que l'on peut réussir à en trouver une... mais en France :?:
Rqe: ce n'est pas parce que Pau n'a pas de problème judiciaire de finances publiques que celles qui en ont sont moins bien gérées que Pau.
Rqe que quand je dis cela, je mets des guillemets. Cela dit, ils ne sont peut-être même pas nécessaires.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Lun 18 Jan 2010 15:25

Néo, le problème de ce genre d'affirmations -"Pau la commune la plus mal gérée de France", c'est qu'elle n'est en pratique pas démontrable (il faudrait analyser la gestion de toutes les communes françaises), sans être facilement réfutable non plus (pour les mêmes raisons). C'est donc comme l'existence de Dieu : ni démontrable, ni réfutable. On y croit ou on n'y croit pas, mais ça se limite à ça et il ne peut pas y avoir de débat autour. Cela n'amène donc pas grand chose. Par contre dire "Pau était/est un commune très mal gérée" ou "la plus mal gérée que je connaisse" c'est différent, car là il peut y avoir des arguments pour/contre et du débat.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Néo » Lun 18 Jan 2010 15:52

Des exemples de villes mieux gérées que Pau, je peux en citer beaucoup. Des villes moins bien gérées, je peux en citer aucune.
Mais vu qu'on ne peut pas vérifier par rapport à toutes les villes françaises, OK, il vaut mieux mettre cela entre guillemets, ce qui signifie, de façon un peu accentuée: "Pau, une ville très (très) mal gérée".

Ca ne signifie pas non plus que le débat est clos.
"Pau, la ville la plus mal gérée de France". Par ex, pour pallier à cela, diminuer de 30% par an les subventions au sport pro. C'est une proposition (bonne ou mauvaise).
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Néo » Dim 14 Fév 2010 16:09

Pierre a écrit:Faut pas trop idéaliser les autres. Juppé est prêt à donner 30M€ pour le nouveau stade des Girondins de Bordeaux (15 ville + 15 communauté urbaine; la région en donnerait 15 aussi, et l'état 20, soit 65M€ d'argent public pour un club privé; pour l'instant seul le CG33 refuse de participer).

C'est aberrant, c'est sûr. Ca sent le clientélisme à plein nez. Je ne sais pas quand même dans quel état est le stade actuel. Mais 30 M€ pour un grand stade à Bx, ça équivaut à 8 M€ à Pau... et ce stade servira au moins à ceux qui iront voir des matchs... Ils ne seront pas 4 500 comme au palais des sports, mais 8 fois plus. Au final, ça coûtera par spectateur environ 20 fois moins que le palais des sports de Pau !

30 000 000 € / (30 000 spectateurs 23 fois par an pendant 40 ans) = 1€ par spectateur par match.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Se lancer dans la politique municipale pour les nuls

Messagede Pierre » Dim 14 Fév 2010 16:39

Palais des sports : 12M€ / (4500 spectateurs 23 fois par an sur 40 ans) = 3€

Il n'y a pas un rapport de 20
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Suivante

Retourner vers L'abreuvoir du commerce

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]

cron