Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Autres sujets de développement durable

Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Lun 9 Nov 2009 22:42

Le projet est annoncé pour être à l'ordre du jour du prochain conseil municipal :

Occupation du parking du Zénith en vue de l'installation de panneaux photovoltaïques – Décision de principe.
L'énergie photovoltaïque constitue une réponse aux ambitions de diversification énergétique.
La commune a décidé de valoriser son domaine public tout en soutenant la production d'électricité photovoltaïque, par la mise à disposition, à un investisseur, du parc de stationnement du Zénith.
Ce parc de stationnement est un site idéal pour accueillir un dispositif d'ombrières photovoltaïques, permettant par ailleurs d'assurer une
protection des utilisateurs contre les intempéries. Une procédure de mise en concurrence a ainsi été organisée afin de désigner un occupant du domaine public, par la publication d'un appel à projets au Moniteur des Travaux Publics et au Journal Officiel de l'Union Européenne les 17 et 18 juillet 2009.
Dix candidats ont présenté un dossier dans les délais fixés par l'appel à projets, et des négociations ont été engagées avec quatre d'entre eux.

Aux termes de l'analyse des projets,il est proposé d’autoriser la société NEOEN, filiale du groupe DIRECT ENERGIE, à occuper le domaine public
aux fins d’installation d’ombrières photovoltaïques sur une superficie de 21 600 m², permettant une production d’électricité verte de 3 025 Mwh par an pour une puissance installée totale de 3 042 Kwc.
Le projet permet notamment de préserver la totalité des arbres situés au sud (bd du Cami-Salié) et à l’est du parking (rue Suzanne Bacarisse), et d’accueillir les commerçants ambulants présents lors des manifestations
du Zénith et du Palais des Sports.
En contrepartie de ce droit d’occupation du domaine public, d’une durée de 20 ans à compter de la mise en service de la centrale photovoltaïque, la société NEOEN versera à la Ville une redevance annuelle égale à 10% de son chiffre d’affaires, correspondant à une somme de 187 000 € la première année dans l’hypothèse de l’obtention du tarif de revente d’électricité de 60 c€/Kwh. En cas de suppression et de non remplacement
de la taxe professionnelle par une autre taxe, la société NEOEN s'est engagée à augmenter la redevance d'une somme correspondant à 3,5% de la valeur ajoutée de la production de la centrale, ou au différentiel avec
toutes éventuelles autres taxes qui lui seraient substituées.

Un bail emphytéotique administratif sera signé.
Conformément à l'article L.2241-1 du Code général des collectivités territoriales, toute cession de droits réels immobiliers par une commune de plus de 2 000 habitants donne lieu à délibération motivée du conseil
municipal au vu de l'avis de l'autorité compétente de l'Etat.
Il n'est donc pas possible, dans l'attente de l'avis de ces services sur le montant de la redevance d'occupation du domaine public proposée, d'autoriser la signature du titre d'occupation dans les conditions ci-dessus
rappelées.

Or une incertitude pèse sur le tarif de rachat de l'électricité photovoltaïque qui sera produite par les installations du parking : le tarif en vigueur, résultant de l'arrêté du 10 juillet 2006 fixant les conditions de rachat de
l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie radiative du soleil, s’élève à 60 c€/Kwh, mais un risque fort existe qu'il soit prochainement ramené à 45 c€/Kwh.
Une telle modification tarifaire limiterait fortement le montant des recettes induites et donc le montant de la redevance d’occupation du domaine public
Il convient donc d'autoriser dès à présent la société NEOEN à engager les démarches administratives nécessaires à l'obtention du tarif de 60 c€/Kwh, étant précisé que le Conseil municipal sera en tout état de cause amené à
se prononcer à nouveau.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Lun 9 Nov 2009 23:17

A €0.60 on rentabilise une installation assez rapidement. 7 à 8 ans pour le mien j'espère. Un matériel de qualité va produire pendant 15 à 20 - voir plus, on n'a pas assez de recule sur les panneaux actuels pour être sûr. La mairie va donc prendre 10% des recettes et l'entrepreneur encaissera une bonne bénéfice. Seul perdant est le consommateur car plus il y a de production PV plus il payera son électricité chere - mais il est gagnant dans la mesure qu'il y aura moins des déchets radioactif et moins de carburant fossiles de brulés est donc plus pour nos enfants et moins de CO2 dans l'atmosphère.

Bref, oui, une bonne affaire.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede jerlau » Mar 10 Nov 2009 06:28

John Underwood a écrit:A €0.60 on rentabilise une installation assez rapidement. 7 à 8 ans pour le mien j'espère. Un matériel de qualité va produire pendant 15 à 20 - voir plus, on n'a pas assez de recule sur les panneaux actuels pour être sûr. La mairie va donc prendre 10% des recettes et l'entrepreneur encaissera une bonne bénéfice. Seul perdant est le consommateur car plus il y a de production PV plus il payera son électricité chere - mais il est gagnant dans la mesure qu'il y aura moins des déchets radioactif et moins de carburant fossiles de brulés est donc plus pour nos enfants et moins de CO2 dans l'atmosphère.

Bref, oui, une bonne affaire.


John, j'ai beaucoup sévi dans le marketing (lessives et cosmétiques ), domaine par excellence du "paye aujourd'hui et demain on rasera gratuit" où je me suis un peu éclaté. Mais faire payer au consommateur un sur-prix pour qu'il ait le plaisir de penser qu'il y aura moins de déchets radioactifs ( un upsilon de millièmes ), des carburants fossiles brulés pour un nano-mllièmes en moins, de même que pour le CO2, me laisse perplexe ! Au moins dans le cosmétique on montre quelques fesses pour vendre la beauté éternelle. C'est le rêve dans la soie. Aujourd'hui c'est la misère du rêve. Cela donne une mesure de l'ampleur de la crise ! Celle du "raisonnement", je veux dire.

Et à ce sujet regardez les comptes de la BNP sur Boursorama ou autre et expliquez comment on peut trouver de plus en plus d'actifs financiers circulants au bilan des banques ( + 300 milliards pour la BNP) et expliquez l'origine des bénéfices. C'est le cosmétique de la finance. Je trouve qu'on devient de plus en plus naïf. Crise due à l'explosion de notre naïveté ?

Quant au contrat Direct Energy lui-même tout est incertain. Le prix du kwh et autres. Et on va charger le fournisseur d'aller faire la révolution. Cela rappelle un peu le projet PBC ( la fibre de Florence ).

Les politiques ont le don pour s'embarquer dans ce type de contrat. Cela ne peut aller qu'au plantage Pourquoi ? L'électricité PV est essentiellement une production locale pour une consommation locale. C'est le principe de base à respecter. Mais tout notre système revient à en faire une centralisation ( la magie de la première pierre ). Une production locale pour un usage local. Il y a là des gains très importants ( pas de perte dans le transport, simplicité du fonctionement.).

Cela rappelle la fable du chaudron ( grand chaudron, petit chaudron). Et le pouvoir central vend l'affaire en la ramenant au gain du CO2. Tiens, en cosmétique, ils n'ont pas envore inventé la crème "hypo CO2" qui permet à vos pores de produire moins de COE. Cela ne doit pas intéresser les chinois. Mais je vais reprendre du service !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Mar 10 Nov 2009 09:56

Jerlau, j'ai l'impression que tu ne connais pas bien ces histoires de panneux PV. Le prix de rachat de l'électricité est garanti par EDF (en fait par l'état) sur 20 ans. Actuellement c'est 60cts/KWh pour un contrat signé aujourd'hui. Par contre il est question que ce prix garanti par contrat baisse dans les années à venir, c'est à dire pour les contrats signés demain. Mais pour un contrat signé aujourd'hui ça restera 60cts, c'est pour ça qu'il faut que la ville ne traine pas trop.

D'un point de vue technique maintenant : avec le PV comme avec d'autres énergies renouvelables (pas toutes), produire local pour consommer local est en fait assez difficile, car on n'a pas de solution rentable pour stocker l'électricité quand on n'en a pas besoin. Les jours de pluie, quand le PV ne produit pas, on sera bien content d'avoir quand même l'électricité du réseau national. Par ailleurs d'un point de vue purement technique, il faut pouvoir équilibrer en permanence l'offre et la demande sur un réseau (qu'il soit local ou national) pour ne pas que ça disjoncte: or le PV, s'il se développe à grande échelle, est trop imprédictible pour ça : cet équilibrage rapide ne peut se faire à grande échelle qu'avec les barrages ou les centrales thermiques. Donc là aussi il vaut mieux être raccordé au réseau national (sachant que les réseaux nationaux sont eux-mêmes raccordés entre eux pour qu'ils puissent s'équilibrer entre eux si besoin est).

Enfin sur le prix tu dis : "faire payer au consommateur un sur-prix pour qu'il ait le plaisir de penser qu'il y aura moins de déchets radioactifs ( un upsilon de millièmes ), des carburants fossiles brulés pour un nano-mllièmes en moins, de même que pour le CO2, me laisse perplexe !". C'est pourtant inéluctable. En France on a déjà l'électricité quasiment la moins chère d'Europe, ça ne pourra pas durer éternellement. Le peak-oil proche c'est la fin de l'énergie abondante et bon marché. On aura toujours de l'énergie, mais plus rare donc plus chère. Et polluer moins c'est une nécessité. Vendre du rêve en salopant tout autour de nous, ça ne me fait pas rêver du tout ! La perspective de payer plus cher mon électricité demain ne me fait pas plaisir, mais je sais que c'est à la fois inéluctable et nécessaire.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Mar 10 Nov 2009 10:30

Sur le principe du rachat du kWh photovoltaïque par EDF dans le contexte énergétique mondial, je partage totalement l'avis de Pierre.

Dans le cas précis du contrat du Zénith qui s'inscrit dans le programme qu'EDF a l'obligation d'assurrer, je pense que nous allons offrir un beau cadeau à NEOEN, qui a bien calculé son coût et son coup.

En effet, tous les logiciels qui permettent d'estimer, à partir de données statistiques, combien de KWh par an peut rapporter à PAU le kw installé (ici exprimé en kW crête , kWc) donnent une espérance moyenne de l'ordre de 1100 kwh/an pour 1 kWc installé.

Ici NEOEN estime cela à moins de 1000 kWk/kWc, soit moins de 10 % que ce que l'on peut espérer ! Autrement dit NEOEN peut espérer gagner 10 % de mieux qu'annoncé. C'est à dire les 10 % à payer à la ville de Pau !

Conclusion :

- Si le contrat prévoit que NEOEN paye exactement 10 % de la facture EDF (pas d'un "chiffre d'affaires" estimation ou recalculé), Pau s'y retrouve.

- Si le contrat est ficelé à 187 000 € /an, quelle soit la facture réelle que EDF paye à NEOEN, nous nous faisons arnaquer.

C'est simple, non ? Donc, toujours dans le cadre de la transparence, il est fortement souhaitable que le contrat soit publié sur le site pau.fr.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Mar 10 Nov 2009 11:08

- Si le contrat prévoit que NEOEN paye exactement 10 % de la facture EDF (pas d'un "chiffre d'affaires" estimation ou recalculé), Pau s'y retrouve.

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire. En lisant le texte initial je comprends que la redevance sera indexée sur le "chiffre d'affaire" de l'installation. Si la production est plus élevée que prévue, le chiffre d'affaire sera plus élevé également, et donc la redevance aussi, non ?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Mar 10 Nov 2009 11:41

1000 kWk/kWc est le chiffre qu'on peut réaliser sans trop d'entretien. Si NEOEN lave ses panneaux chaque fois un peu de poussière tombe dessus la production sera supérieur - ses charges de personnel aussi.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Mar 10 Nov 2009 14:53

Pierre a écrit:
- Si le contrat prévoit que NEOEN paye exactement 10 % de la facture EDF (pas d'un "chiffre d'affaires" estimation ou recalculé), Pau s'y retrouve.

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire. En lisant le texte initial je comprends que la redevance sera indexée sur le "chiffre d'affaire" de l'installation. Si la production est plus élevée que prévue, le chiffre d'affaire sera plus élevé également, et donc la redevance aussi, non ?


Si le chiffre d'affaire correspond chaque année à la facture EDF, pas de problème. Si par contre on déduit de ce que rapporte la vente des kWh à EDF des frais divers (entretien, gestion, etc.), il faut voir.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Mar 10 Nov 2009 15:01

Donc, si la société NEOEN gère ses affaires bien, plus d'électricité sera produite, ses marges seront plus importantes et elle gagnera plus d'argent (tout comme la ville). Parfait!
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Vval » Mar 10 Nov 2009 17:29

jerlau a raison, dit plus simplement:
On nous vends une energie plus chère que sa vrai valeur, sur le dos du co2.!

L'energie n'est pas un luxe c'est un besoin et le fait qu'elle soit propre et moins chère devrait inciter a y recourrir, non a y chercher le comblement de trous financiers pratiqués par des politiques incapables ou megalomanes.

Les taxes et les nouvelles taxes et encore celles a inventer, pour moi, le seul fait de chercher comment taxer une energie prope, est une gifle a tous les changements de comportement, que j'essai (avec dificulté) de modifier, dans ma façon de vivre et de consommer.
Vval
 

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Mar 10 Nov 2009 17:44

On nous vend l'énergie nucléaire moins chère que son vrai cout depuis 50 ans, pareil pour l'énergie fossile.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Mar 10 Nov 2009 18:18

L'energie n'est pas un luxe c'est un besoin

Oui, mais une fois qu'on a dit ça on n'a en rien résolu le problème de savoir comment la produire en quantité suffisante pour satisfaire les besoins, et sans détruire l'environnement.

le seul fait de chercher comment taxer une energie prope, est une gifle a tous les changements de comportement...

Les énergies "propres" ne sont pas taxées (enfin, pas plus que les autres, et même plutôt moins depuis la taxe carbone qui s'applique aux énergies fossiles)... Le consommateur ne paye pas plus cher l'électricité photovoltaïque injectée sur le réseau. Par contre elle est plus chère à produire pour l'instant.

Ce que je dis c'est que demain toutes les énergies non renouvelables seront plus chères. Donc la facture énergétique augmentera. Mais d'un autre côté les énergies renouvelables seront plus compétitives.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Mer 11 Nov 2009 08:43

Vval a écrit:jerlau a raison, dit plus simplement:
On nous vends une energie plus chère que sa vrai valeur, sur le dos du co2.!

J'aurais tendance à penser l'inverse : Le prix du kWh n'est pas encore à son juste prix ! Les taxes ne font qu'anticiper sur un problème majeur à venir, qui vient du fait que, pour ne pas réchauffer la planète, nous ne devons pas dépasser un seuil d"équilibre. Et plus on sera d'habitants, plus on voudra consommer de l'énergie, donc plus on brulera de l'énergie fossile... qui va finir par manquer, donc sera plus chère. Il ne nous reste plus qu'à chercher à réduire notre consommation individuelle et développer des énergies renouvelables.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede jerlau » Mer 11 Nov 2009 09:13

Je crois qu'on est tous d'accord sur quelques points principaux : les energies fossiles vont disparaitre, et il faut utiliser d'autres sources d'énergies. Où on diverge, c'est sur l'appréciation du prix des énergies renouvelables. Elles seraient plus chères. Cela n'a rien de prouvé. On nous dit : "il faut accepter de payer plus cher pour sauver la planète". Là on nous prend pour des singes !

Non ! l'homme se tourne toujours vers ce qu'il y a de moins cher. Et aujourd'hui pour montrer que les énergies renouvelables sont chères on les met dans notre grosse marmite de gestion, organisation centrale type EDF ou autre. Quelqu'un a une idée chez EDF du % du prix de vente de l'électricité correspondant au vrai cout de production ( amortissement des centrales, consommation de production, y compris le papier WC, et MO correspondante). Je ne serai pas étonné que cela soit de l'ordre de 10% du prix de vente du KWH.

L'énergie renouvelable par nature est locale. Alors produisons la localement, stockons la localement, et faisons la circuler le moins possible, vu que c'est là qu'on en perd le plus. Et facturons la localement.

Dans ce raisonnement on se heurte le plus souvent au problème du stockage. C'est cela qui m'épate le plus. Stocker l'énergie peut se faire sous diverses forme. On a la force de gravité; on peut monter du poids avec l'énergie locale qui à un moment donné est produite en trop. C'est du stockage de pression. On peut monter de tout ; de l'eau, du béton, du plomb, ( 7 fois plus dense que l'eau, je crois....).

J'avais déjà compté une fois dans un post sur ce forum, qu'en exploitant localement l'eau du gave et quelques autres ruisseaux, on avait assez d'électrircité pour toute la ville de Pau.

'il y a un courageux qui veut refaire les calculs ?

Il y a une règle de base ; si on veut consommer moins d'énergies fossiles, il suffit que l'énergie renouvelable soit moins chère que l'énergie fossile ; alors ne commençons pas tout faire pour que l'énergie renouvelable soit chère. Ce qui est surtout fossile dans cette histoire, ce sont surtout les "taxes carbone"
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Mer 11 Nov 2009 11:19

jerlau a écrit:Il y a une règle de base ; si on veut consommer moins d'énergies fossiles, il suffit que l'énergie renouvelable soit moins chère que l'énergie fossile ; alors ne commençons pas tout faire pour que l'énergie renouvelable soit chère. Ce qui est surtout fossile dans cette histoire, ce sont surtout les "taxes carbone"


Justement, pour l'instant le principal moyen disponible pour rendre les énergies renouvelables moins chères ... c'est de rendre plus chères les énergies fossiles, donc de les taxer (taxe carbone). Un autre moyen complémentaire, qui devrait devenir prépondérant, est de faire jouer l'effet de volume pour baisser les coûts des énergies renouvelables.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Mer 11 Nov 2009 12:09

jerlau a écrit:Où on diverge, c'est sur l'appréciation du prix des énergies renouvelables. Elles seraient plus chères. Cela n'a rien de prouvé. On nous dit : "il faut accepter de payer plus cher pour sauver la planète". Là on nous prend pour des singes !

Actuellement en France, sans aucune subvention l'électricité photovoltaique serait au moins deux fois plus chère que l'électricité du réseau. Et encore, on parle simplement de la production, sans résoudre la question du stockage. En Italie, où l'électricité du réseau est 2 fois plus chère qu'en France, le PV devient compétitif.

Non ! l'homme se tourne toujours vers ce qu'il y a de moins cher.

A condition que le moins cher existe !

Et aujourd'hui pour montrer que les énergies renouvelables sont chères on les met dans notre grosse marmite de gestion, organisation centrale type EDF ou autre.

Fais toi faire un devis pour installer du PV chez toi, regarde sans subvention, sans revendre à EDF et uniquement pour ton usage (tu as le droit) et tu verras à combien va te revenir le kWh...

Dans ce raisonnement on se heurte le plus souvent au problème du stockage. C'est cela qui m'épate le plus. Stocker l'énergie peut se faire sous diverses forme. On a la force de gravité; on peut monter du poids avec l'énergie locale qui à un moment donné est produite en trop. C'est du stockage de pression. On peut monter de tout ; de l'eau, du béton, du plomb, ( 7 fois plus dense que l'eau, je crois....).

Tu penses bien que plein de gens réfléchissent à ça. Il y des solutions techniques, mais difficilement généralisables. De mémoire, pour stocker chez soi par exemple l'électricité sous forme d'hydrogène gazeux, il faut un réservoir aussi gros que la maison. Si on liquéfie l'hydrogène ça va, mais le rendement en prend un méchant coup.

Ton histoire de poids : énergie potentielle gravitaire E=m.g.h. Pour un poids de 10t (10000kg) sur une hauteur de 10m, on stocke E=10000x10x10=1000000J, soit... 0,28kWh ! Même pas de quoi éclairer une maison pendant une nuit, ça calme ! Et on se heurte souvent à ce genre de problème d'échelle...

L'énergie renouvelable par nature est locale. Alors produisons la localement, stockons la localement, et faisons la circuler le moins possible, vu que c'est là qu'on en perd le plus. Et facturons la localement.
J'avais déjà compté une fois dans un post sur ce forum, qu'en exploitant localement l'eau du gave et quelques autres ruisseaux, on avait assez d'électrircité pour toute la ville de Pau.

C'est possible si on ne considère que la consommation d'électricité et pas la consommation d'énergie totale. A voir quand même. Mais j'ai surtout une objection politique : l'électricité (et plus généralement l'énergie) est "mutualisée" en France. Une ville, une région, ne produit pas pour elle-même, elle produit pour l'ensemble du territoire. C'est le cas depuis longtemps pour les barrages, qui sont très utiles non seulement pour ce qu'ils produisent mais aussi pour leur capacité à faire varier quasi-instantanément leur production pour équilibrer le réseau. Il y a un fort principe de solidarité territoriale avec l'énergie, et remettre ça en cause c'est un gros changement social et politique, ce n'est pas qu'une question de technique.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Néo » Mer 11 Nov 2009 12:17

Pierre a écrit: Actuellement en France, sans aucune subvention l'électricité photovoltaique serait au moins deux fois plus chère que l'électricité du réseau. Et encore, on parle simplement de la production, sans résoudre la question du stockage.

Il y a erreur: prix du kwh nucléaire EDF: 0,1 € / coût de rachat de l'électricité PV: 0,6 € avec une marge de 10-15% pour le propriétaire de l'installation. Une entreprise vendrait cela 0,55 €... Le rapport est plus de l'ordre de 1 à 5 que de 1 à 2. Si, en l'absence de centrales thermiques et nucléaires, on devait compter le coût du stockage par hydrogène, on serait dans un rapport de 1 à 15 par rapport au nucléaire actuel.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Mer 11 Nov 2009 14:36

Stockage par pompage:

http://www.fhc.co.uk/dinorwig.htm

A l'époque pour stocker l'électricité nucléaire excédentaire la nuit. Cela marchera aussi bien pour les énergies renouvelables intermittentes.

En réponse à une question j'ai calculé un cout de production de €0.35 à €0.40/kWh si mes panneaux produisent pendant 15ans suivant le cout de l'entretien et de réparations éventuelles.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Perplexe » Mer 11 Nov 2009 15:08

Le même stockage, bien de chez nous:

http://wikimapia.org/1380823/G%C3%A8dre ... n%C3%A8res
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Mer 11 Nov 2009 15:37

Néo a écrit:Il y a erreur: prix du kwh nucléaire EDF: 0,1 € / coût de rachat de l'électricité PV: 0,6 €

0.6€ c'est bien le prix de rachat, pas le coût de production. Le prix de rachat actuel est nettement supérieur au coût de production, pour encourager les gens à s'équiper.

Stockage par pompage:
A l'époque pour stocker l'électricité nucléaire excédentaire la nuit. Cela marchera aussi bien pour les énergies renouvelables intermittentes.

En France le stockage par pompage est déjà très utilisé. Mais il faut voir que les besoins de stockage seront nettement plus important avec le photovoltaique qu'ils ne le sont avec le nucléaire, car le photovoltaique ne produit pas du tout du crépuscule à l'aube. Il y aura des moyens complémentaires, on n'en reviendre pas à la bougie, mais je pense qu'on est d'accord pour dire que globalement l'abondance et l'insousciance énergétique c'est un peu terminé.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede John Underwood » Mer 11 Nov 2009 15:53

Sur d'autre sujets j'ai déjà dit que je considère l'axe de développement le plus intéressant est l'investissement dans l'économie d'énergie plutôt que les moyens supplémentaire fossiles et nucléaires. Le potentiel pour une réduction de la demande chez les particuliers, collectivités et entreprises est énorme.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Mer 6 Jan 2010 09:52

La République d'hier nous fait savoir qu'il y a un doute sur l'avenir de ce projet du Zénith. Concernant le prix de d'achat du kWh, il semble que ce ne sera pas à 0,60 € si le contrat avec EDF avait signé avant le 31 décembre 2009, mais à 0,45 €, prix 2010. Ce qui fait dire à l'entreprise qui devrait installer ces panneaux photovoltaïques qu'à 0,45 €/kWh "le projet tombait à l'eau" ! Un projet qui aurait été une 1° en France, s'était-on vanté, puisque ç'aurait été la première fois qu'une collectivité locale faisait ce genre d'installation. On ne vend pas la peau de l'ours.... les Patous le savent.

Si ce projet, a priori intéressant, tombe à l'eau il faudra se demander POURQUOI. Parce que personne n'a fait le suivi dans le service de la mairie chargé du dossier ? Parce qu'EDF a fait volontairement trainer le dossier pour payer moins cher le kWh ?
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Havais » Ven 8 Jan 2010 16:30

Bonjour,
Nouveau sur ce forum je souhaite être positif.

Les affirmations péremptoires de rentabilité du photovoltaïque sur le parking du Zénith ont été lancées (trop) rapidement, alors que des hypothèses de départ demandaient à être validées.
Le prix de rachat à 0,60 euro /kWh n'est pas automatique. D'après ce qui est/était en vigueur: ce prix s'applique au courant photovoltaïque produit par des installations installées sur un batiment. Les ombrières sont-elles assimilables à du batiment ? ça paraît très discutable, même si ça passe par un permis de construire. Sinon le tarif est de 0,45 euro/kWh.


Il semble alors logique que ce soit le tarif de base de 0,45 euro qui s'applique. Et heureusement probablement, sinon gare aux excès, et tout poulailler deviendrait éligible pour le photovoltaïque!
Havais
chiot joueur
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 7 Jan 2010 23:32

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Autochtone palois » Ven 8 Jan 2010 20:37

Havais a écrit:Bonjour,
Nouveau sur ce forum je souhaite être positif.

Les affirmations péremptoires de rentabilité du photovoltaïque sur le parking du Zénith ont été lancées (trop) rapidement, alors que des hypothèses de départ demandaient à être validées.
Le prix de rachat à 0,60 euro /kWh n'est pas automatique. D'après ce qui est/était en vigueur: ce prix s'applique au courant photovoltaïque produit par des installations installées sur un batiment. Les ombrières sont-elles assimilables à du batiment ? ça paraît très discutable, même si ça passe par un permis de construire. Sinon le tarif est de 0,45 euro/kWh.


Il semble alors logique que ce soit le tarif de base de 0,45 euro qui s'applique. Et heureusement probablement, sinon gare aux excès, et tout poulailler deviendrait éligible pour le photovoltaïque!


En conséquence, l'affaire tombe à l'eau ? Nous verrons les arguments des uns et des autres, mais je crains l'amateurisme.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Toits photovoltaïques au Zénith, une bonne affaire ?

Messagede Pierre » Sam 9 Jan 2010 00:25

Havais a écrit:Bonjour,
Nouveau sur ce forum je souhaite être positif.

Bienvenue ! Pour que les idées circulent il faut une différence de potentiel, qui crée une tension, avec des pôles positifs et des pôles négatifs ;)
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Suivante

Retourner vers Que pousse l'immortelle, éternellement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron