Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Pour une baisse des subventions aux clubs de sport professionnel et aux grands évènements sportifs

Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Mar 10 Mar 2009 02:09

Communiqué à l'occasion de la réunion publique du 11 mars 2009

Les Patous Palois et le sport pro

Quel est le coût total du sport professionnel pour les contribuables ?


En préambule du conseil municipal du 18 décembre 2008, la mairie de Pau avait publié une synthèse des subventions reçues par les clubs professionnels de l'agglomération paloise (à l'exception du Billère Hanball). On y apprenait ainsi qu'ils recevaient environ 3 millions d'euros de subventions par an, venant aussi bien de la ville elle-même que de la CDA. Il faut féliciter la mairie pour cet initiative de transparence, inédite à Pau, qui permet aux citoyens de mieux de se rendre compte des coûts du sport professionnel pour la collectivité.

Néanmoins, pour être vraiment complet l'exercice ne devrait se limiter ni à ces trois clubs ni aux subventions directes: il faut prendre en compte les grands équipements (coûts d'investissement, de fonctionnement...), les grands évènements organisés dans l'année (Grand Prix...), les subventions indirectes, la mise à disposition de personnel et matériel municipaux, etc...

Une difficulté importante apparaît immédiatement : en l'absence de compatibilité analytique, il est très difficile -même pour la mairie- d'avoir une vue précise et complète de l'ensemble des coûts: par exemple quand le service des espaces verts entretient les abords du Palais des Sport ou le stade du Hameau, remet en état le parc Beaumont après le Grand Prix, ou bien quand les rues où passe le Grand Prix sont refaites, cela se perd dans la comptabilité générale.

Par curiosité nous avons quand même tenté l'exercice, que nous vous livrons ici, en listant tous les postes de dépenses et en essayant d'estimer les coûts cachés (avec les approximations que cela suppose). Outre la note de presse déjà citée, nous avons utilisé une autre synthèse de la mairie, concernant les grands équipements. Nous avons retenu plusieurs degrés de coûts : ceux qui sont vérifiables sans contestation, ceux qui sont hautement probables, et ceux qui résultent d'estimations de tous les coûts cachés (certains venant de sources officieuses), et qui peuvent se discuter. Mais dans tous les cas nous pensons être restés réalistes.

Les chiffres

Il en ressort que les coûts prouvés sont de 6,5M€ (3,3M€ pour la ville, 3,2M€ pour la CDA). Mais si on passe aux coûts estimés, ce chiffre grimpe à presque 10M€: on aurait (conditionnel de rigueur) 6,15M€ pour la ville, et 3,65M€ pour la CDA. En ventilant la part de la CDA au prorata du poids démographique de Pau (environ 50%), il en ressort qu'environ 8M€ de dépenses pour le sport professionnel reposeraient d'une manière ou d'une autre sur les épaules des contribuables palois. Soit 100€ par palois et par an, ou bien encore 400€ par ménage et par an : ce n'est pas rien.

Quelques commentaires s'imposent:
ce chiffre très élevé est sans doute très supérieur (le double ? Le triple ?) à ce qui se fait en moyenne dans les villes de taille équivalente, qui n'ont pas de Grand Prix à faire vivre, qui ne supportent qu'un club de haut niveau, etc...
les aberrations évidentes sont le Grand Prix par son coût, et le complexe de pelote et la base d'eaux-vives par leur faible potentiel de public et d'amateurs.

Les besoins non satisfaits dans la ville

On peut mettre ces dépenses importantes en regard des besoins tout aussi importants de la ville en investissements pour le « quotidien » : rénovation du centre, des voiries, du patrimoine immobilier public, développement des transports en sites propres, etc... et en regard du niveau élevé des impôts locaux. La mairie a pris la mesure de l'héritage du passé et des besoins d'investissement, mais on peut légitimement se demander si le maintien d'un haut niveau de dépenses pour le sport professionnel sera compatible avec la satisfaction rapide des besoins actuels.

Par ailleurs est-il raisonnable, dans le contexte de crise économique actuel, de se payer le luxe de tous ces excès dans le sport de haut niveau, alors que beaucoup de contribuables souffrent financièrement et au détriment des choses essentielles ?

L'image de Pau

La justification qui revient le plus souvent pour subvenir au sport professionnel est l'image de la ville. On entend pourtant régulièrement les milieux économiques (mais pas seulement eux!) se plaindre que la ville souffre d'un déficit d'image, ce qui est complètement contradictoire avec les sommes importantes que l'on consacre à cette image depuis 20 ans, donc. De là à en déduire que l'impact du sport professionnel sur l'image de la ville est loin d'être aussi important qu'on nous le dit, il n'y a qu'un pas...

Le problème en ce domaine est que pas grand chose n'est vérifiable. Où sont les études de notoriété, où sont les audits, qui démontreraient réellement ce qu'apporte le sport professionnel à Pau en terme d'image, et surtout en retombées financières liées à cette image ? Peut-être faudrait-il commencer par là, par exemple pour le Grand Prix. Il se pourrait alors qu'il y ait des surprises...

Le tour de France est probablement la manifestation « paloise » qui a le meilleur rapport « gain de notoriété / coût » grâce à son audience mondiale, avec en plus l'intérêt de faire le lien entre Pau et les Pyrénées. Pour toutes les autres manifestations on peut se poser beaucoup de questions.

Que suggérons-nous ?

En premier lieu que la mairie reprenne à son compte cet exercice de synthèse étendue de toutes les dépenses, directes ou indirectes, liés au sport professionnel, en s'attachant notamment à tous les coûts cachés. Un audit externe pourrait même être réalisé sur le Grand Prix (la plus forte dépense).

Mais compte tenu de ce que l'on constate dès aujourd'hui, on ne devrait raisonnablement pas éviter une réduction de l'enveloppe globale et donc une remise en cause de certaines dépenses. La mairie envisage-t-elle de s'engager dans cette voie ? A quel rythme ? Comment ?

Les solutions sont multiples, des plus douces aux plus radicales : diminuer les subventions du club le mieux doté ? De tous les clubs ? Ne plus soutenir qu'un seul club de haut niveau ? Faire évoluer le grand prix vers un événement différent et moins coûteux ? Supprimer le grand prix ? Revendre le complexe de pelote ? Le stade de kayak ? Faire jouer le Billère Handball au Palais des Sports pour mieux l'utiliser ? Faire prendre intégralement en charge par la CDA toutes les dépenses afin qu'elles reposent moins exclusivement sur Pau ? Le débat est ouvert. Et pourquoi pas un référendum local sur ces sujets ?

Annexe 1 : tableau récapitulatif - voir dans le document complet :
2009-03-11_patous_et_sport_pro.pdf
Communiqué
(99.53 Kio) Téléchargé 310 fois
Fichiers joints
grands_equipements_synthese_mairie.pdf
(45.65 Kio) Téléchargé 371 fois
CM_presse081218.pdf
(35.9 Kio) Téléchargé 225 fois
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Sam 14 Mar 2009 01:08

le compte rendu du service com de la mairie:

http://www.pau.fr/le_reve/sports/20090313_112608

présentation powerpoint
( carton vert à la municipalité )
http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/sport ... 110309.pdf
Fichiers joints
debatsportpro-110309.pdf
(252.47 Kio) Téléchargé 154 fois
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Lun 16 Mar 2009 11:08

La République, 12 mars 2009:

" A un représentant de l'association des Patous Palois, dénonçant le coût du Grand Prix de Pau et réclamant un référendum sur la nécessité de le maintenir, MLC a fait part de ses inquiétudes concernant "l'impact de la crise automobile" sur la manifestation. "C'est une chose que personne ne mesure. Quelle va être la politique des constructeurs ?" s'interroge t-elle, annonçant "qu'une discussion" était menée actuellement avec le président de l'ACCB. Si le Grand Prix 2009 aura bien lieu, l'avenir de celui de 2010 semble incertain".

La guerre de Troie n'aura pas lieu... et pourtant si.

MLC répond à côté du sujet pour faire oublier une remarque sensée. Ca m'étonnerait que ce soient les constructeurs auto qui suppriment le GP... :(
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Lun 16 Mar 2009 12:27

Néo a écrit:le compte rendu du service com de la mairie:

http://www.pau.fr/le_reve/sports/20090313_112608

présentation powerpoint
( carton vert à la municipalité )
http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/sport ... 110309.pdf


Je n'étais pas au débat 'j'attend de voir la video), mais au vu des échos et du fichier powerpoint disponible (juste dommage qu'il n'ait pas été publié avant la réunion), on sent que la mairie avait fait un gros boulot de préparation et de documentation en amont, en amenant des données précises : un travail pro et sérieux, bravo.

Le positif sur le fond : malgré les pressions évidentes, la mairie semble avoir la réelle volonté de désormais limiter les subventions directes au clubs professionnels. On sent que toute la présentation était conçue pour amener et justifier cette orientation. Tant mieux, et espérons que MLC tiendra bon face aux clubs et à leurs soutiens.

Les interrogations :
  • "la participation financière des collectivités va avoir tendance à baisser, dit la mairie. Oui, mais à quelle échéance ? Aussi bien les clubs que les contribuables aimeraient le savoir. Sans donner d'échéances on reste dans l'ordre de l'incantation...
  • Contrairement à ce que nous demandions, le sport pro dans son ensemble (y compris le GP, le coût total et réel des équipements, etc...) n'a pas été abordé. Pourtant, c'est quand on a une vision d'ensemble que les chiffres deviennent le plus aberrant.
  • Il n'a pas été question des subventions indirectes, notamment tout ce qui concerne la mise à disposition de matériels et personnels, qui ne sont pas comptabilisés. Ces subventions indirectes sont très importantes et on ne doit pas les ignorer.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede beau parleur » Lun 16 Mar 2009 15:43

Néo a écrit:MLC répond à côté du sujet pour faire oublier une remarque sensée. Ca m'étonnerait que ce soient les constructeurs auto qui suppriment le GP... :(


N'oubliez pas que MLC est avant tout une femme politique, qui a fait carrière dans la politique : comme tous les politiques professionnels, elle maîtrise parfaitement l'art de répondre sans répondre :twisted:
beau parleur
 

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Mar 17 Mar 2009 11:17

video
http://www.pau.fr/webtv/?video=debatsport&debit=haut
comme disait Autochtone et Pierre, ces chiffres ne sont pas pertinents car ils n'intègrent pas les coûts indirects.

intervention d'un patou à la 66' :
à votre avis, MLC a t-elle répondu à cette demande de référendum sur le GP ?
on n'avait eu le même type de réponse pour la CCI...
Si non, pourquoi ?

intervention "croustillante" de Laurent Latour à la 94'
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Mar 17 Mar 2009 22:35

Néo a écrit:intervention d'un patou à la 66' :
à votre avis, MLC a t-elle répondu à cette demande de référendum sur le GP ?


Intervention sobre et policée... réponse en forme de noyage de poisson en règle :mrgreen: . Je l'ai écoutée deux fois, je n'en ai rien retenu de concret :roll: !

Néo a écrit:intervention "croustillante" de Laurent Latour à la 94'


Au-delà du côté folklorique du style L.Latour, il a dit quelque chose de très juste : tout le temps, des entreprises sont forcées de réduire leurs coûts et elles y arrivent, et si les clubs devaient se passer de certaines subventions, eh bien ils y arriveraient aussi.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Mer 18 Mar 2009 15:46

Pierre a écrit:Le positif sur le fond : malgré les pressions évidentes, la mairie semble avoir la réelle volonté de désormais limiter les subventions directes au clubs professionnels. On sent que toute la présentation était conçue pour amener et justifier cette orientation. Tant mieux, et espérons que MLC tiendra bon face aux clubs et à leurs soutiens.


En fait, ça reste flou tout ça.

Au cours du débat public, MLC a dit que la tendance pour le futur allait être à la baisse des aides des collectivités pour le clubs pros (voir la video).

Mais en préambule du conseil municipal du 19/02, elle disait à propos des clubs pros:
Vous le savez, conformément à nos engagements, nous avons fait le choix de maintenir les
subventions de la Ville de Pau et de l'agglo à leurs niveaux actuels
, tout en souhaitant faire du stade
du hameau un équipement à la hauteur des ambitions du club.

http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/chron ... onique.pdf

Quel discours croire :?: :?: :?:
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Mer 18 Mar 2009 18:16

Pierre a écrit:Il n'a pas été question des subventions indirectes, notamment tout ce qui concerne la mise à disposition de matériels et personnels, qui ne sont pas comptabilisés. Ces subventions indirectes sont très importantes et on ne doit pas les ignorer.

Ceci dit, p7 du diaporama: il y a quand même: par ex pour l'Elan Béarnais: 1,07 M€ de subventions + 1,15 M€ de prestations = 2,22 M€,
p 16 du diaporama: 0,50 M€ pour le fonctionnement du Palais des Sport, ce qui fait un total de 2,72 M€.
Il ne reste qu'à réinitégrer un coût de gestion pour l'étalement des coûts du Palais des Sport + intérêts. 0,6 M€ je crois, ce qui ferait 3,42 M€ en tout ! sauf s'il y a des doublons dans tout ça et déduire, ce que l'EB reverse de TP...

Bref, cette présentation, c'est bien. La prochaine fois, ça pourra être encore mieux !
De toutes façons, c'est trop d'argent pour le basket, beaucoup trop.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Jean-Michel Larqué et les subventions aux sports pro.

Messagede Autochtone palois » Ven 10 Avr 2009 23:11

Hebdo plus, hebdo gratuit, a demandé à Jean-Michel Larqué son avis sur le sport pro et les subventions des collectivités. Il s'y exprime comme un Patou ! Jean-Michel Larqué mérite un joli carton vert de la part des Patous... normal pour un ancien capitaine du club de Saint-Etienne de nombreuses fois champion de France, direz-vous.

Article d'Hebdo-plus transmis par un lecteur assidu mais discret du forum. ;)

La parole à Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué, ancien international de football à la grande époque de Saint-Etienne, aujourd’hui homme de médias, s’est investi dans son « pays » natal en prenant la prési¬dence du District de football des Pyrénées-Atlantiques. Nous avons rencontré ce personnage talentueux et plein de sagesse pour le faire réagir à l’actualité…

HEBDO plus -Le débat a été ouvert à Pau sur le financement public des clubs professionnels. Votre avis ?
J-M. Larqué – A l’origine, les sections professionnelles étaient des branches d’associations sportives agréées et recevaient des subven¬tions des collectivités locales à travers ces entités. Avec leur déve¬loppement autonome et la pression du contribuable, les choses ont changé : les collectivités locales et départementales ont considéré que ce n’était pas leur mission de finan¬cer aussi largement les clubs professionnels. Ainsi, ce qui était autrefois une part importante dans leur budget tend à disparaître. Je crois que Mme Lignières-Cassou est assez stricte sur ce plan-là, et c’est complètement dans l’ère (sic) du temps. Aujourd’hui, il est clair que le financement du sport professionnel, géré par des sociétés privées, passe par une recherche de capitaux privés. Est-ce qu’une ville doit s’illustrer à travers le sport ? Est-ce qu’elle attirera plus de touristes grâce à la notoriété de ses clubs professionnels ? Personne ne peut dire exactement ce que l’Elan Béarnais ou la Section Paloise amènent comme retour vis-à-vis de l’attraction touristique de la ville. Il y a toujours un calcul et des arbitrages à faire, des priorités à prendre en compte. Il est évident qu’aujourd’hui, les villes, les départements et les régions ont d’autres préoccupations que la publicité et la promotion.
HEBDO plus -Vous êtes donc très réservé sur ces financements publics.
J-M. L. -Pour ma part, je pense que ce n’est pas le rôle d’une ville de porter un club professionnel. Ce sont des habitudes qui ont été prises et les clubs professionnels en ont bien profité. Je me place là du point de vue de l’opinion publique et même au niveau du club et de son fonctionnement. Je comprends bien les difficultés des dirigeants, mais bâtir des budgets prévisionnels aujourd’hui sur des subventions incertaines me semble extrêmement dangereux. Pour les clubs amateurs, c’est différent. A ce niveau associatif, il est évident que le contribuable comprend mieux le financement public, car il a un caractère social indéniable. Sur les 1.200 licenciés de Pau en football, il y a 800 mineurs qui sont largement encadrés, accompagnés : ils vont à l’entraînement deux fois par semaine, jouent le week-end, font des tournois… l’intervention des collectivités locales va de soi. En général, la Mairie apporte l’aide financière de base, mais le Comité olympique, et le Département parti¬cipent également. Ensuite, c’est le système D, avec les cotisations, les traditionnels lotos, les tournois de fin de saison, la buvette, les stages… qui permettent de recueillir les fonds nécessaires pour le fonctionnement même du club. Si les budgets restent raisonnables, c’est aussi parce qu’il y a un formidable bénévolat.
HEBDO plus -B. Diaw a investi dans l’Elan Béarnais, T. Parker est devenu le principal actionnaire de Villeurbanne pour en faire un grand d’Europe ; l’engagement d’anciens joueurs est-il une bonne piste ?
J-M. L. – Certains investissent dans les clubs pro tout simplement parce qu’ils en espèrent une promotion ou des retombées. Mais des anciens préfèrent s’investir eux-mêmes dans les centres de formation, se mettre à la disposition des écoles, ou agissent pour acheter des jeux de maillots, par exemple. C’est moins spectaculaire, mais très efficace. Chacun fait comme il veut et comme il peut… Acheter une action de l’Olympique Lyonnais, je peux faire. Personnellement, je préfère acheter des jeux de maillots pour la JAB de Pau. Vous le savez, beaucoup de partenaires donnent 500 euros à des clubs amateurs en sachant perti¬nemment que cela ne fera pas progresser leur chiffre d’affaires. Ils le font parfois parce que leur fils joue dans le club, mais surtout parce qu’ils mesurent le travail des bénévoles et qu’ils veulent les encourager.
HEBDO plus -Rugby, basket, foot, cheval, auto, kayak… Pau déborde d’activités sportives de haut niveau. Comment gérer cette diversité ? Faut-il créer des synergies, privilégier certains sports ?
J-M. L. – Je suis pour la diversité à fond ! Tout simplement parce que c’est la liberté d’expression pour les pratiquants, la liberté de choix. De la même manière que je ne suis pas partisan de tout miser sur un sport, je ne suis pas favorable à la fusion des clubs ; ce qui laisserait sur le bord de la route beaucoup de licenciés, et notamment des jeunes et des enfants. Quand on parle fusion, on pense à l’équipe première. On veut la rendre plus forte et qu’elle gagne plus d’argent pendant un an, deux ans, trois ans, et puis souvent… elle retombe ! Entre temps, on a laissé des gamins sur le bord de la route, et ils y sont toujours.
HEBDO plus -Comment voyez-vous l’avenir du sport palois ?
J-M. L. – Il faut remettre Pau à la hauteur de sa population et de son bassin économique. Le sport à Pau a peut-être connu des heures de gloire, et vécu au dessus de ses moyens. La concurrence n’est plus la même. Malgré tout, les passionnés de foot, de basket, de rugby… s’y retrouvent. Vouloir l’émergence d’un sport par rapport aux autres ferait plus de malheureux que d’heureux. C’est un équilibre à trouver à Pau et d’une manière générale, dans le département. Il y a beaucoup de sports de très bon niveau, dont certains ne sont pas forcément pratiqués partout. D’où, pour les collectivités, la difficulté d’arbitrer.

http://www.hebdo-plus.fr/hebdoplus/HEbdoPlus29.pdf
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Ven 24 Avr 2009 08:52

Selon A@P,
http://www.alternatives-paloises.com/ar ... ticle=2368

"La SEM Elan Béarnais Pau Orthez annonce 846.650 d’euros de pertes pour 2008 dont 530.000 euros de provision dans le cadre d’un litige avec Mate Skelia. Elle est dans une situation fragile d’autant plus que la ville a supprimé ses subventions commerciales, peu transparentes, qui n’apparaissaient pas dans les comptes"
Très bien pour cette avancée dans le domaine de la transparence.
Mais 0,8 M€ de déficit en plus des environ 3 M€ que l'EB coûte (subventions + prestations + utilisation palais des sports). Combien de temps va encore durer ce délire ? Combien de temps encore Pau, une gestion "unique en France" pour ne pas employer de termes plus durs ?

MLC "L'EB doit trouver davatage de sponsors", c'est très bien, mais sans objectif précis, cela risque de rester un voeux pieux.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Ven 24 Avr 2009 12:42

Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Jean-Michel Larqué et les subventions aux sports pro.

Messagede Pierre » Ven 24 Avr 2009 12:53

Autochtone palois a écrit:Hebdo plus, hebdo gratuit, a demandé à Jean-Michel Larqué son avis sur le sport pro et les subventions des collectivités. Il s'y exprime comme un Patou ! Jean-Michel Larqué mérite un joli carton vert de la part des Patous... normal pour un ancien capitaine du club de Saint-Etienne de nombreuses fois champion de France, direz-vous.


Je n'avais pas commenté cette interview, mais le discours de JM Larqué est remarquable, et son approche du sport amateur pour tous, lui l'ancien professionnel, est vraiment saine. En plus ce n'est pas qu'un discours car il donne de lui-même et s'investit dans ce sport amateur (bénévolat à la JAB et surtout présidence du district des P-A). Chapeau, vraiment... Je découvre là une facette du personnage que je connaissais peu et qui me le rend très sympathique !
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Mer 1 Juil 2009 09:27

Pierre: Le tour de France est probablement la manifestation « paloise » qui a le meilleur rapport « gain de notoriété / coût » grâce à son audience mondiale, avec en plus l'intérêt de faire le lien entre Pau et les Pyrénées. Pour toutes les autres manifestations on peut se poser beaucoup de questions.

Même pour le Tour de France, qui dont l'impact indirect, s'il en est, est sans commune mesure avec tous les autres évènements sportifs: les retombées indirectes sont-elles démontrées ?...
Il faudrait demander aux touristes pourquoi ils viennent à Pau. Est-ce que des enquêtes fines ont déjà été menées ?
Le Tour de France est sans doute un très bon évènement pour la ville. Est-il pour autant si "indispensable" que ça ? Est-ce vraiment une "poule aux oeufs d'or" ?

Il est sûr qu'il contribue à la renommée des Pyrénées (bien avant celle de la ville de Pau).
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Lun 13 Juil 2009 15:35

Supprimer l'ensemble du sport pro (sauf le Tour de France) ? Et pourquoi pas ?

Ces 30 dernières années, Pau a dépensé environ 9 M€ par an (en € constants) pour le sport pro, contre 3 M€ pour les autres villes.
D'où un déficit d'investissements dans la rénovation de la voierie, les TEC et la transformation du centre ville, de... 6*30 = 180 M€, une paille, un chiffre négligeable pour l'ensemble de la classe politique paloise, d'ailleurs, ils ne voient même pas l'intérêt d'en parler.

"On" a 150 M€ par an de recette, raménés à une base 100.
Qu'est-ce qu'en font les autres villes ?
Qu'en a t-on fait ces 30 dernières années ?
Qu'en fera t-on demain ?

Un grand plan de 64 M€ sur 10 ans a été lancé par MLC pour la rénovation du centre ville (il faut sans doute comprendre: "d'un large centre ville")
Un chiffre impressionnant ? Non, c'est peu par rapport à ce qu'il y a à rattraper. Sans compter le coût de la "gratuité" des TEC, pour cause de DD, qui s'instaurera peut-être progressivement dans beaucoup de villes.

Pendant 30 ans, les Palois se sont gavés de spectacles de sport pro.
Ne faut-il pas rééquilibrer les choses et rattraper le retard pris par ailleurs ?

Et si on leur demandait pas référendum combien ils veulent désormais que soit dépensé dans le sport pro, entre 0 et 10 M€ par an (0?, 1 ?, 2? etc), au regard du passé et des autres villes, plutôt que des pseudo enquêtes ?

Bien sûr, YU, FB, MLC et bien d'autres politiciens et les personnes juges et parties crieront à la catastrophe, mais pas le citoyen lambda... qui lui, sera bien content de voir son argent enfin employé normalement
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Mar 14 Juil 2009 16:05

Néo a écrit:Supprimer l'ensemble du sport pro (sauf le Tour de France) ? Et pourquoi pas ?

A noter pour ceux à qui ça paraitrait fou, un texte relevé dans l'Equipe (!) du 7 juillet, dans un article sur Federer:
l'Equipe du 7/7/2009 a écrit:Il faut savoir également que le pouvoir politique en Suisse n'apporte aucune aide au sport d'élite et fait en revanche un gros effort sur le sport de masse et les loisirs.
L'état suisse n'a pas vocation à fabriquer du champion. Culturellement nous n'avons donc pas, comme vous pouvez l'avoir en France, un surmédiatisation du champion sur son piédestal.

De vrais extraterrestres, ces Suisses ;)
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Ven 2 Oct 2009 18:17

Le foutage de gueule continue et même s'amplifie !
Jean disait que les subventions aux clubs de sport pro diminuaient. Je ne sais pas où il a vu ça !

Selon la Republique du 2 octobre
Conseil communautaire du 01/10/2009, subventions allouées:
EB: 1 262 K€ contre 1 100 K€ précédemment
SP: 659 K€ contre 650 K€ précédemment
P FC: 284 K€ contre 230 K€ précédemment
Billère Handball: 109 K€ contre 110 K€ précédemment.

Total: 2 314 K€ contre 2090 K€, soit 11% d'augmentation.
Restera à juger l'ensemble: subvention Pau + CDA.

Ne vous inquiétez pas, vous verrez toujours MLC avec un grand sourire et une belle langue de bois, vous dire que le DD est sa priorité, que de grands projets ont été lancés, mais que ça prend un peu de temps mais que le résultat sera d'autant mieux.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Sam 3 Oct 2009 17:51

Tu compares quoi avec quoi ?

J'ai l'impression que ce qui a été voté au conseil communautaire c'est le vote formel des subventions 2009. Ces chiffres sont consistents avec ceux de la présentation faite lors du débat public du printemps (le lien est donné quelques messages plus haut).

J'ai l'impression que tu compares avec les chiffres de la note de presse du 18/12/2008, qui étaient légèrement différents, mais qui eux aussi concernaient 2009 (enfin, c'est comme ça que je l'avais compris). Je ne sais pas pourquoi ces différences.

On n'a pas les chiffres 2008 comme base de comparaison.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Néo » Sam 3 Oct 2009 17:59

Je compare une subvention de la CDA à une subvention de la CDA.
Ce n'est pas clair dans le journal...

Je me réfère aux chiffres mentionnés dans le communiqué officiel en PJ à la fin du premier message.
"2009-03-11_patous_et_sport_pro.pdf".
Les bases de comparaisons étaient-elles les prévisions 2009 ou les chiffres de 2008, ou de 2007 ? je ne sais pas.
En tout cas, il y a une évolution à la hausse.

Nulle part apparaît une éventuelle baisse de subvention, bien au contraire.
C'est vrai que la subvention au club de hand est passée apparemment de 110 K€ à 109 K€... la goire d'avoir "gagné" 1 K€ là-dessus :(
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede John Underwood » Sam 3 Oct 2009 19:10

Et le sport amateur? Vous êtes pour ou contre les subventions les patous? Je fais partie du Pau Triathlon qui a reçu une subvention de €4000 l'année dernière (une équipe en D2 et d'excellents résultats en triathlon d'hiver) et mon fils ski avec l'ASM (4ième au championnat des Pyrénées) dont je ne suis pas au courant du niveau de subvention. La mairie nous a également remboursé certain frais comme la moitié des frais du carburant pour aller au championnat de France de triathlon d'hiver en mini-bus (emprunter à l'ASM) quand nous sommes revenus avec le titre.

Les sommes engagées sont dérrisoire par rapport au coût de la Section mais peut-on justifier cette contribution de l'argent du contribuable aux clubs amateurs ou non?
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede jerlau » Dim 4 Oct 2009 05:49

John,

Il y a une diffrence fondamentale entre le sport amateur et le sport professionnel. Le premier fait intervenir les membres d'une collectivité, ville, village, alors que le deuxième est une société de spectacle sportif. Le premier s'insère dans une logique d'intégration sociale et c'est à ce titre que la collectivité locale concernée peut distribuer des subventions pour jouer le rôle de catalyseur de cette intégration sociale. Un club sportif amateur a un rôle fédérateur dans une collectivité. C'est le cas de toutes les acivités culturelles, sociales, et autres. Cela fait partie de l'intégration sociale. Et là visiblement c'est un domaine qu'il faudrait développer.

Il en est tout autre de la société de spectacle sportif. Elle offre un évènement à un public local. Ce n'est pas une raison pour donner des subvetions. Carrefour, Auchan.... offrent aussi des spectacles locaux : promotions, pubs, pom-pom girls.. Les collectivités locales ne subventionnent pas. De plus la subvention des collectivités locales aux clubs professionnels réduit bien souvent leur portée médiatique en leur faisant porter le poids de la Ville. La ville est une dimension trop petite surtout qd elle ne fait 80 000 habitants. Comment rivaliser avec les budgets très importants des grands clubs ? C'est impossible. Le projet de Berjaud était mort-né dès le départ et cela n'avait rien à voir avec les qualités de Berjaud. Je l'avais écrit dès mai/juin 2008.

Regardez les clubs du Top 14 de villes moyennes qui fonctionnent encore. Ils portent plus que la ville. Les basques portent la région basque, le tourisme basque, Perpignan de même porte le pays catalan, Castre est porté par une l'entreprise Fabre, Toulon est une vraie socièté de spectacle et ce n'est pas péjoratif, Bourgoin était porté par une entreprise.

En suivant cette logique les municipalités n'ont plus aucun intérêt à subventionner les clubs professionnels. Elles peuvent subventionner des activités qui démarrent et qui utilisent des médias sportifs. Mais il n'y a pas de Label Pau comme il y a un label Biarritz. Par contre il y a un label Pyrénées qui curieusement n'est pas utilisé par les clubs sportifs. Avec un label fort, les clubs trouvent des sponsors pour se faire connaître, tisser des contacts. Il faudrait peut-être que Pau s'intéresse enfin aux Pyrénées.

Il serait nécessaire de formaliser une démarche.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede John Underwood » Dim 4 Oct 2009 11:34

Un club sportif amateur a un rôle fédérateur dans une collectivité. C'est le cas de toutes les acivités culturelles, sociales, et autres. Cela fait partie de l'intégration sociale. Et là visiblement c'est un domaine qu'il faudrait développer.

Tout à fait. Il faut quand même veiller à ce que les clubs subventionnés jouent ce rôle. Un club comme l'ASM qui propose principalement des activités pour les jeunes qui sortent de tous les niveaux socio-économique est plus méritant qu'un club de triathlon dont les membres sont majoritairement adultes et du milieu aisé.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Pierre » Lun 5 Oct 2009 14:46

Les subventions au sport amateur rentrent dans le sujet plus général des subventions aux associations (sportives, culturelles, d'entraide, etc...).

Comme Jerlau, je pense qu'elles se justifient dès lors que les associations ou clubs créent du lien social, remplissent indirectement des missions de "service public" ou d'intérêt général, etc...

Cela dit, on constate que Pau est championne aussi dans le montant global des subventions distribuées (toutes catégories confondues: +40% par rapport à la moyenne des autres villes). Tout le monde sait que la politique clientéliste d'un certain André Labarrère a conduit à cette situation où les subventions étaient saupoudrées sans grand discernement.

Donc oui sur le principe, mais il y aurait sûrement du ménage à faire. Et la réflexion de John rejoint celle que Spanique avait postée il y a quelques temps : viewtopic.php?f=5&t=242&p=4441#p4441
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede jerlau » Jeu 22 Oct 2009 21:34

j'ai supprimé un message. L'auteur avait confondu sport pro et sport en chambre !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Combien coûte le sport pro aux contribuables palois ?

Messagede Autochtone palois » Jeu 22 Oct 2009 22:41

jerlau a écrit: Mais il n'y a pas de Label Pau comme il y a un label Biarritz. Par contre il y a un label Pyrénées qui curieusement n'est pas utilisé par les clubs sportifs. Avec un label fort, les clubs trouvent des sponsors pour se faire connaître, tisser des contacts. Il faudrait peut-être que Pau s'intéresse enfin aux Pyrénées.

Il serait nécessaire de formaliser une démarche.


Dans ce sens, il faut mettre à l'actif de l'équipe municipale qu'elle développe l'idée "Pau, Porte des Pyrénées", qui devrait doper l'image fatiguée de Pau. Un bel exemple est le Tour de France (non, aucune allusion aux coureurs "chargés") dont Pau va fêter en 2010 le centenaire de l'arrivée dans les Pyrénées, avec justement Pau comme porte d'entrée.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Suivante

Retourner vers Le coût du sport professionnel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron