La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Pour une baisse des subventions aux clubs de sport professionnel et aux grands évènements sportifs

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Néo » Ven 3 Déc 2010 09:46

Le coût du GP est une forme de subvention directe aux entreprises.
Je ne sais pas combien cela représente par rapport au PIB, mais j'imagine que c'est de l'ordre de 1%.
Par ailleurs, les subventions allouées à des entreprises par la CDA sont en général de l'ordre de qqes milliers d'€, parfois de qqes dizaines de milliers d'€ mais jamais davantage.
Rien à voir avec les 50% du PIB qui concernent l'administration, l'armée, l'enseignement, la justice, la voierie, la santé etc.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Colas » Ven 3 Déc 2010 11:06

Ce message est incompréhensible, à moins que Néo nous dise
1) la définition personnelle qu'il donne au PIB
2) au moins deux ou trois exemples chiffrés donnant un peu de vraissemblance à ses "affirmations"
    * Je ne sais pas combien cela représente par rapport au PIB, mais j'imagine que c'est de l'ordre de 1%
    * les subventions allouées à des entreprises par la CDA sont en général de l'ordre de qqes milliers d'€, parfois de qqes dizaines de milliers d'€ mais jamais davantage
    * les 50% du PIB qui concernent l'administration, l'armée, l'enseignement, la justice, la voierie, la santé

Seule déclaration presqu'acceptable en l'état, (même si en comptabilité "orthodoxe" c'est une hérésie) : le coût du GP est une forme de subvention directe . Mais y a-t-il des gens pour le contester?
Colas
 

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Oscar » Ven 3 Déc 2010 11:21

Une petite précision quand-même. La subvention directe à l'organisateur est de 300k€. Il y a ensuite une dépense dont le contenu reste très imprécis puisqu' il n' apparaît nulle part dans le budget de la ville et qu' il nous est présenté pour un montant variant de 1.7m€ à 2M€ . Il concerne le coût de montage et de démontage du circuit.

Il semble qu' on trouve dans ce bric à brac qui a été mis en exergue à un moment où la Mairie a voulu diaboliser le GP

- les coûts d'équipement et de renouvellement de l 'infrastructure (rails à changer, barrières et grillages). Ce sont normalement des investissements qui devraient apparaître annuellement pou la valeur de leur amortissement et non pas pour leur coût brut
- les coûts de location des tribunes
- les coûts de sous-traitance du montage et démontage par une ou des entreprises spécialisées (??)
- les heures imputées au GP pour ce qui concerne le personnel communal

Je ne considérerais pas ces dépenses comme des subventions directes pures, même si rapportées à l 'évènement, elles peuvent en effet y être assimilées. A contrario, si le GP était supprimé, le coût de cette suppression serait au moins égal à la dépréciation des équipements non amortis , mais sans que les frais de personnel en soient diminués.
Oscar
jeune chien fou
 
Messages: 117
Inscription: Mar 5 Oct 2010 09:54

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Néo » Ven 3 Déc 2010 13:05

Oscar a écrit:A contrario, si le GP était supprimé, le coût de cette suppression serait au moins égal à la dépréciation des équipements non amortis , mais sans que les frais de personnel en soient diminués.

On en a déjà parlé.
Dans une municipalité bien gérée, ces coûts de personnel (exceptionnels) doivent correspondre, à mon avis, à des intérimaires, pas des gens qui sont là en permanence à la mairie pour quand il y a un besoin spécial de temps en temps.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede pehache » Lun 6 Déc 2010 11:44

Oscar a écrit:Ridicule par rapport à qui et à quoi s' agissant de dépenses publiques? Encore des affirmations assénées avec aplomb, sans le moindre début de référence scientifique...Si vous n' aviez pas "la flemme" de rechercher des informations objectives,

Les informations objectives dont je parlais, à savoir l'étude des retombées du GP par la CCI, sont sur ce site et vous pouvez les rechercher aussi bien que moi.

vous pourriez par exemple lire ce rapport sur la performance de la dépense publique http://www.performance-publique.gouv.fr/fileadmin/medias/documents/ressources/PLF2010/rapport_depense_2010.pdf

Vous y verriez que si la dépense publique totale dépasse 50% du PIB en France, il n 'est pas particulièrement ridicule de voir un levier de 4 (et pas 2..) s'appliquer aux dépenses du GP.

1) 4M€ de retombées pour 2M€ de dépenses ça fait bien un levier de 2 si vous savez compter.
2) je ne vois pas le rapport entre le niveau de dépense publique en France et le niveau d'effet de levier du GP

Au lieu de nous asséner des crétineries du style, "donnez-moi 2 millions, je vous en ferai 4..." (je doute d'ailleurs que vous y parveniez...)

Tout d'abord je n'ai pas parlé de moi. J'ai dit que si vous donniez 2M€ (donc une recette nette) à n'importe quelle entreprise viable, elle générerait bien plus que 4M€ de CA supplémentaire avec, et je le maintiens. Si vous me dites que vous n'en êtes pas capable, alors il est évident que j'investirai jamais d'argent chez vous.

Vous y liriez aussi ce préambule que je cite..
Selon l’économiste américain Richard Musgrave, la dépense publique peut répondre à trois fonctions : une fonction d’allocation des ressources (pour financer les biens et services publics), une fonction de redistribution (pour corriger les inégalités) et une fonction de stabilisation macroéconomique (pour lisser les variations cycliques de l’activité).

Merci de me donner des arguments, car la subvention publique au GP ne rentre dans aucune de ces trois catégories : ce n'est pas un service public, il n'a pas de fonction de redistribution, et il ne lisse aucune activité vu qu'il a lieu systématiquement tous les ans.

Les collectivités publiques dont le rôle serait d'assurer la pérennité des entreprises ? Je ne suis ni keynésien ni marxiste (moi) Par contre j 'essaye de regarder quels sont les moyens objectifs dont nous disposons au travers des ressources communales, pour développer l 'activité locale, donc l 'emploi, donc l 'activité etc...Je ne reste pas planté dans mes certitudes, accroché comme un bernacle à mes idées fixes, coincé par l ' étroitesse de mon point de vue et les limites de mes connaissances et de mon expérience.

Blablabla, blablabla, vous mettez surtout vos convictions en veilleuse dès lors que les collectivités publiques financent ce qui vous passionne.

Le fait que les hôteliers aient investi en tenant compte de l'existence du GP ne doit pas servir d'argument pour maintenir le grand ad vitam aeternam. Quand une entreprise obtient un marché public récurrent, elle n'a aucune garantie qu'au renouvellement du marché elle le conservera. Au nom de quoi les hôteliers devraient-ils avoir une garantie de ce genre sans limite de durée ?

Si votre vision du monde est celle d' Eva Joly et de ses amis, je vous la laisse. Elle est à son image et je me réjouis d' avance de la voir confrontée au suffrage universel et avec elle les rêves étriqués de tous les pisse-froid qui m 'ennuient mortellement et sont autant de cauchemars pour les hommes libres et entreprenants.

Vous voulez parler des hommes libres et entreprenants qui s'accrochent aux subventions publiques pour jouer aux petites voitures ?
pehache
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:08

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Invité » Mar 7 Déc 2010 01:51

Que voulez-vous que je réponde à celà ? Rien qui soit en ligne avec un dialogue courtois et respectueux des autres que je me suis fixé comme règle. Je m 'en voudrais d'y déroger. On en restera donc là. J 'ai essayé de supprimer le compte "Oscar". Ce n 'est apparemment pas possible, semble-t-il, sauf si les administrateurs en ont le droit. Merci dans ce cas, de bien vouloir le faire.
Invité
 

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede pehache » Mar 7 Déc 2010 02:08

Invité a écrit:Que voulez-vous que je réponde à celà ? Rien qui soit en ligne avec un dialogue courtois et respectueux des autres que je me suis fixé comme règle. Je m 'en voudrais d'y déroger.

Quand vous traitez vos contradicteurs de "pisse-froids" ou de "khmers verts", on touche là du doigt votre conception du "dialogue courtois et respecteux", en effet...
pehache
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:08

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Invité » Mar 7 Déc 2010 09:57

En effet. C'est pour cela que j 'arrête. Votre attitude, votre manière de commenter les commentaires et plus généralement la faiblesse de vos arguments toujours aboyés de manière définitive, généralement partiels ou extraits de google, hors contexte, dogmatiques ou complètement faux, risquaient de m 'amener à des qualificatifs bien plus désobligeants encore, ce qui serait parfaitement ridicule. Vous vous conduisez comme un provocateur et cette attitude a probablement contribué à assécher ce forum dont le contenu s' appauvrit continuellement. Je n 'ai aucune considération pour ce mode de fonctionnement dans la vie comme dans les forums. Evidemment aucune leçon à recevoir de vous non plus, nous ne jouons pas dans la même division. Restons en là.
Invité
 

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede Néo » Mar 7 Déc 2010 10:22

Le GP est un sujet qui vous tient à coeur. Ce forum y est globalement assez hostile. Pas étonnant que la discussion sur ce sujet finisse ainsi.
Sur la question du niveau du forum, vous pouvez lancer un sujet bien construit et relever le niveau !

Je signale quand même que les PP sont un des rares forums de libre expression.
De plus, le moteur de recherche est pertinent. Cela permet d'approfondir des questions, de revenir sur des sujets, de retrouver des informations.
Evidemment, vous ne trouverez pas à l'échelle d'un forum local un nombre de commentaires de qualité sur des sujets d'économie comme sur le forum du Figaro par ex. On ne joue pas dans cette catégorie effectivement. Par contre, il y a dans ce forum au moins les 2 avantages cités ci-dessus.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La suspension du Grand Prix de Pau en 2010 : et ensuite ?

Messagede pehache » Mar 7 Déc 2010 11:22

Mon cher Oscar, pour paraphraser qui vous savez, "les dogmatiques c'est les autres". Mon discours n'est ni plus ni moins dogmatique que le vôtre. Vous vous contentez souvent de grandes généralités, mais dès qu'il s'agit de discuter de points de détails concrets il n'y a plus personne. Par ailleurs votre façon de toujours coller vos interlocuteurs dans des petites cases simplistes est parfaitement exaspérante également, et cela vous l'avez fait à un moment ou à un autre avec tout le monde ici. Finalement, que vous preniez prétexte de questions de forme pour claquer théâtralement la porte est tout à fait ridicule.
pehache
jeune chien fou
 
Messages: 54
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:08

Précédente

Retourner vers Le coût du sport professionnel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron