Page 1 sur 1

L'ENGAGEMENT DE TRANSPARENCE DE MLC

MessagePosté: Sam 14 Juin 2008 14:00
de jerlau
La transparence détaillée est-elle en route ?

MLC s'y est engagée en signant les NPM. Mais on sent une certaine retenue des élus pour cela. Pas une retenue de mauvais aloi. Une retenue peut-être due à la simple peur d'ensevelir le citoyen sous une avalanche de chiffres, de textes....L'élu peut avoir peur que le citoyen trouve que l'élu ne fait pas beaucoup d'efforts pour que le citoyen comprenne.

C'est ce risque que peut percevoir l'élu en mettant en place cette transparence détaillée. Mais en fait dans cette démarche le citoyen peut voir toute la difficulté et la complexité du job d'élu. On peut se dire que cette publication des détails ne peut que bonifier l'image de l'élu.

Quelle est votre avis sur la question ?

Personnellement je trouve que les élus ne devraient pas avoir cette retenue. Publier des informations très détaillées, pas très compréhensibles n'empêche pas de publier par ailleurs des textes plus ou moins explicatifs.

Publier soulève toujours un débat. Et aujourd'hui il y a Internet et les forums.

Regardez ce qui se passe pour l'Europe. L'Irlande vient de dire NON. La France avait dit NON il y a 2 ou 3 ans. Elus et cioyens n'ont pas la même position. Grave. Il y a un antagonisme. Il n'est pas évident que le citoyen qui dit NON ait tort.

Regardez le traité de Maastricht très détaillé sur lequel on a voté. La France a dit OUI à l'époque. C'était un texte très détaillé qu'au maximum 1% des Français avaient lu. Le débat est resté entre élu. On a voté, sans lire, selon la couleur des dents blanches des différents élus. Et dans le même contexte, il y a 2 ans on a dit NON au traité suivant. Entre les 2 il y a eu le développement d'Internet et des forums.

A l'époque de Maastricht, il n'y avait pas encore un Internet très répandu, pas de sites, pas de forums. Quelques personnes à l'époque avaient relevé des anomalies majeures dans ce traité, concernant le montage de la BCE, autonomie, politique...Des points qui aujourd'hui sont repris pour expliquer un certain nombre de problèmes assez graves. Mais à l'époque il n'y eut aucun débat. On en parla très peu des points de détails de ce traité.

En fait l'élu qui veut faire son job avec sérieux a intérêt à suivre de temps en temps les débats sur les Forums. Un citoyen n'est pas plus compétent qu'un élu sur l'ensemble des sujets, mais, spécialisation oblige il y a toujours des citoyens avec une compétence parfaitement aiguisée sur quelques points. Auparavant ces farfelus restaient dans leur coin, aujourd'hui les débats prennent plus d'ampleur, et finalement bien souvent pour le bienfait de la collectivité. Avant les muncipales de 2008 les débats sur AP ont eu des effets bénéfiques et on peut regretter que AP ait changé de style sur ce terrain là.

Par ailleurs dans les débats qui ont eu lieu lors des référendums sur l'Europe, textes toujours difficiles à lire, on ne trouve pas de citoyens reprochant aux élus d'avoir publié le texte. Certains peuvent dire que c'est idiot de voter sur un texte incompréhensible, ce qui est compréhensible, mais il y a toujours plein de farfelus prêts à tout expliquer.

Dans la politique locale, c'est pareil. Si l'élu publie un maximum d'informations, il gagne sur plusieurs tableaux :

- il montre pour pas cher qu'il fait bien son job et que son job est compliqué et difficile (admiration ! )
- il bénéficie des commentaires des farfelus qui commentent les points particuliers d'un dossier (compétence !)
- il connait les différentes sensibilités locales sur un dossier, (connaissance du tissu local !)
- le citoyen a une chance de percevoir les difficultés dans lesquelles se débat l'élu, et il peut avoir moins tendance à "demander la lune", il se forme un peu à la question, c'est mieux pour un élu d'avoir affaire à des citoyens informés (travail plus facile pour l'élu !)
- il est possible par ailleurs que quelques idées exprimées soint intéressantes (progrès de l'élu !)

Que des miracles !

Sur l'Europe, par exemple, aujourd"hui grâce à tous les commentaires exprimés sur les Forums, le citoyen connait mieux. Et dramatiquement l'élu refuse de lui demander son avis par référendum. Il s'ensuit une très forte dégradation de l'image de l'élu sur le plan national.

C'est là qu'on voit tout le changement profond qu'il y a eu en 15 ans avec le développement des forums et des débats.

Il semblerait anachronique qu'une ville comme Pau se tienne à l'écart de ce courant.