Retour possible des familles en centre ville ?

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Claude52 » Lun 13 Sep 2010 17:29

Les fonctionnaires municipaux ont un "droit au parking gratuit " assuré par la ville
Tous ou seulement certains?
Qui en sait davantage? merci
Claude52
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Lun 13 Sep 2010 18:02

Claude52 a écrit:Les fonctionnaires municipaux ont un "droit au parking gratuit " assuré par la ville
Tous ou seulement certains?
Qui en sait davantage? merci


La municipalité devrait, leur abonner une carte idelis gratuite et leur supprimer les parkings, en exemple. Quitte a faire payer le parking qui se libérerait au pied du funiculaire !
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Jean » Lun 13 Sep 2010 19:05

Nous sommes d'accord, c'est un privilège exorbitant, mais tant qu'il existe des parkings gratuits dans le centre la tentation persiste de venir en voiture gratuitement.
Il faut changer d'époque!
Jean
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mar 14 Sep 2010 14:42

PJ64 a écrit:J'habite à 800 mêtre du centre ville et j'adore marcher !
Par contre quel est le plaisir de marcher à l'exterieur du centre ville de Pau, avec des trottoirs défoncés, sales, des poubelles énormes qui bloquent le passage !!!
Et toute les rues autour du centre sont pareilles !
Et pour ceux qui ont fait l'expérience avec des poussettes, c'est encore pire . Je n'ose même pas imaginer les fauteuils roulants..

Je crois que la sanction des incivilités est également une condition pour le retour des familles en CV.
A mon avis, l'avenir est du côté du vélo en ville. Habiter en CV de Pau signifie que tout est accessible à moins de 15 minutes en vélo, pourvu qu'il y ait des pistes cyclables.
Quand même bien, non ?
Certes, tout le monde ne peut pas faire de vélo (trop jeunes, trop âgés, malades).
J'ai quand même l'impression que le nombre de cyclistes en ville augmente constamment. De même que si le nombre d'usagers des transports combinés train ou bus + vélo pliable est très faible voir négligeable pour l'instant, il est tout de même, il me semble, en forte augmentation.

Au moins que ceux qui travaillent en ville aient envie d'habiter en ville...
Ceux qui travaillent en banlieue continueront sans doute à habiter en banlieue.
Quant à l'élargissement du trottoir dans certaines rues, ça signifie des places de parking en moins, donc... faut choisir !
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Résident » Mar 14 Sep 2010 23:46

Je ne suis pas d'accord avec l'ensemble des commentaires qui sous-entendent qu'il faut "changer de culture". En terme de méthode déjà, dans quel régime vivons-nous pour que la municipalité force ces changements de comportements de ses habitants par la "force", la répression, l'interdiction, etc... plutôt que par l'éducation, la pédagogie ? Est-ce que l'on éduque nos enfants en leur empêchant de faire des choses, ou bien en leur apprenant à faire des choses ?
En terme de finalité ensuite : la municipalité de Pau peut fantasmer autant qu'elle veut sur Bordeaux, Toulouse ou autres, sa configuration ne permet pas les mêmes comportements et les mêmes schémas ! A Bordeaux les bus étaient déjà bondés tout le temps AVANT la piétonnisation de certaines rues ! Cette évolution n'a pas développé les bus ! Seuls les trams ont été ajoutés, sur des axes différents. Et ils étaient accompagnés de parking relais, de tarifs préférentiels, etc... A Pau aujourd'hui, hormis sur 1 ou 2 créneaux horaires, les bus sont ridiculement vides ! Qui est l'imbécile qui croît qu'en ennuyant les automobilistes cela va changer ? C'est un raisonnement qui ne trouve d'écho nulle part dans des expériences passées dans d'autres villes.
Le tissus industriel de Pau est bien trop étendu : je vous laisse compter les zones industrielles, de Lescar à Nay, de Mourenx à Bordes-Assat, de Lons à Idron, Serres-Castet, etc... On parle d'un rayon d'au moins 20 à 30 kilomètres autour du centre ville ! Quelle agglomération stupide peut envisager de déployer un réseau de bus assez dense pour apporter une réponse acceptable pour ces dizaines de milliers de travailleurs (horaires différents, destinations différentes, etc...) ? La dépense serait insurmontable ! A l'opposé, le centre ville contient bien trop peu d'emploi : qui travaille au centre ville, hormis des commerçants (qui, pour tous ceux que je connais, viennent tous les jours de l'extérieur de la ville, en voiture bien sûr)? Il n'y a que des très petites entreprises, agences de service, etc... Une densité de travailleurs ridicule.
On est donc dans une situation inextricable ! Mais ce n'est pas grave, chaque ville est différente, il faut juste tenir compte de la configuration de la ville ! Et Pau, par son étalement et sa structure, ne se prête pas aux choix opérés manu militari par la municipalité, on est en train de la structurer comme une jolie ville très séduisante sur le papier, sauf que le résultat sera opposé : il va s'agir d'une machine à faire venir des touristes pendant 2 mois le soir en terrasses des restaurants, et certains palois le samedi après-midi pour faire du shopping. Et le reste du temps ? Les palois vont se morfondre d'ennui, les habitants de l'agglo ne viendront pas en ville car trop compliqué, les commerçants se plaindre que la municipalité empêche les gens d'accéder jusqu'à eux, les étudiants rester à l'extérieur car immobilier inaccessible au centre...

Pour revenir au sujet, les habitants du centre sont en train de rentrer dans une phase de répulsion et de dégoût (je ne suis pas le seul) : on peut aller partout en ville à pied, pas de soucis. Mais quand on a une famille, il faut aller au supermarché parfois : je vous laisse imaginer le bazar pour sortir la voiture, parvenir à son immeuble pour sortir les courses, aller se garer à 800m (parce qu'il faut y arriver, au parking souterrain !!), revenir à pied sous la pluie pendant 500m, etc... Et quid pour aller voir des amis, aller au stade pour faire du sport aux enfants, inviter des amis qui viennent à reculons (obligés de tourner 20 minutes dans le quartier pour trouver une place pour se garer). Ce n'est plus acceptable, il n'y a plus de perspective postitive à la vie dans le centre ville pour moi, je suis en train de réfléchir à revendre mon appart et partir. Quand je vivrai hors de Pau, je viendrai avec plaisir profiter des structures de Pau que les impôts des palois auront financées :) A quoi sert d'être palois si on paye la municipalité pour développer notre inconfort ?
Résident
chiot joueur
 
Messages: 31
Inscription: Mer 4 Aoû 2010 15:59

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 15 Sep 2010 08:16

Pour les grandes courses: aller au supermarché en vélo, se faire livrer ensuite. Pour les petites courses, aller à côté.
Le parking: soit un parking souterrain à côté (- de 200 m) soit il faut des places dans la rue. En se déplaçant avec un vélo pliable, 200 m, ça ne fait qu'une minute, 400 m: 2 minutes, 600 m: 3 minutes ! Quand il pleut, faire le trajet à pied...
Je crois qu'il y a des solutions techniques, autour de vélo principalement, mais qui ne sont pas dans les moeurs.
Mais si un object devient "à la mode", "branché il peut tout de suite devenir très répandu !!!

Sur la contrainte de prendre un bus, peut-être que des plus petites navettes, plus fréquentes (toutes les 5 minutes), comme disait jerlau, seraient plus appropriées. 5 minutes d'attente maximum étant sans doute moins dissuasif que 10 minutes. Et avec des parkings relais évidemment...
Emmener ses enfants jouer au foot au stade: quand il fait beau et qu'ils sont assez grands, en vélo, sinon, la voiture ou le bus. Des places de parking dans la rue pourraient être réservées aux familles (?) et personnes handicappées dans les endroits les plus éloignés des parkings souterrains.

Déjà que les étudiants qui habitent dans le centre aillent à la fac en vélo... ils auront beaucoup plus vite fait et cela leur fera des économies (mais apparemment, ils ont de l'argent à ne pas savoir quoi en faire).
Aujourd'hui, c'est effrayant, ils sont des milliers à faire le trajet tous les jours en voiture, contribuant fortement aux embouteillages.
Ceux qui ont un job à côté en banlieue (peu nombreux à mon avis), peuvent laisser leur voiture à la fac.

Je crois que la hausse inévitable du pétrole fera également changer certaines mentalités !

Quant aux amis qui ne viennent plus parce qu'ils doivent marcher un peu, est-ce que ce sont vraiment des amis ?!

A part ça, je suis passé à côté de la gare vers 18h00 hier, les voitures et les bus étaient toujours bloqués...
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede pj64 » Mer 15 Sep 2010 10:05

hier, j'étais à la foire expo (à pied, gros avantage du centre ville) et j'ai pu observer le ballet des voitures cherchant
une place autour de la foire, la queue sur l'avenue... et des bus complètement vides !!
Pourquoi la mairie dans le cadre d'un évenement pareil (c'était plein à craquer), ne fait pas un système de navette en interdisant l'accès autour de la foire et en indiquant des parking relais (la place de verdun à 400 mêtres était déserte)
voila un moyen de faire découvrir le bienfait du bus !!!
pj64
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Mer 15 Sep 2010 10:46

Résident, tu viens d’énumérer tout ce que je dis depuis des mois!
Il n'y a que des célibataires trentenaires pour tenir le discours : tes amis ne viennent pas te voir, parce que ce n'est pas des amis, pour te dire que ton parking a 200m te facilite la montée des courses avec tes gosses sous le bras..........que tu n'as + d'artisan pour te dépanner, presque + de toubib ou de pharmacies............................que ta famille et toi avec le parking a payer pour deux voitures ferait bien de vivre en dehors du centre, si tu n'y travailles pas, changer de boulot pour travailler au même endroit que ta femme et si non prendre le bus et demander a ton patron avoir des horaires fixes et adaptés a ton déplacement, passer des heures dans les transports comme dans les grandes villes et prier pour qu'il n'y ai pas une grève!
Oui, je n'y habite + en centre ville, je connais trois couples qui cherchent a vendre, trop contraignant d'y vivre ! Aujourd'hui, comme beaucoup d'autres, je me pose la question de déménager mon activité, trop de nos clients nous demandent de le faire !
Cè là n'a aucune importance, Pau sera un peu + vide et la municipalité a grand renfort de subventions payées par les Palois, aura réussi son pari politique: virer les bagnoles, virer le job, ressembler a une grande ville comme BX ou Toulouse, mais vide et sans âme !
Mais ta vision comme la mienne est trop ringarde et trop passéiste !!
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 15 Sep 2010 11:07

Vval a écrit:tes amis ne viennent pas te voir, parce que ce n'est pas des amis

Je le crois effectivement, parce que Verdun n'est pas loin, et que le soir, on peut se garer dans beaucoup d'endroits "tolérés" sans devoir payer.
Vval a écrit:Ton parking a 200m te facilite la montée des courses avec tes gosses sous le bras..........

Je crois que la solution"moderne" est de se faire livrer ses courses à domicile. Certes, ça a un coût, mais tourner en voiture et être bloqué dans les embouteillages aussi.
Vval a écrit:tu n'as + d'artisan pour te dépanner

Faut pas exagérer
Vval a écrit:presque + de toubib ou de pharmacies............................

Des médecins, c'est vrai qu'il y en a moins, mais des pharmacies, le centre en est rempli.
Vval a écrit:ta famille et toi avec le parking a payer pour deux voitures ferait bien de vivre en dehors du centre

2 voitures, ça fait 100 € par mois, 1 200 € par an. C'est peu pour certains, beaucoup pour d'autres.

Vval, tu voudrais ne laisser piéton que le Bd (enfin une partie j'imagine), Clémenceau et Serviez. Est-ce que dans ces conditions tu penses que les familles auraient davantage envie de vivre en CV ? Ca veut dire un CV rempli de voitures, tourner sans arrêt pour trouver une place.
Voir un flux de voitures en sortant de chez soi... N'est-ce pas l'inverse que les familles vont chercher en banlieue ?
Je crois qu'au prochain choc pétrolier, le modèle actuel du tout voiture explosera...
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Mer 15 Sep 2010 12:16

Je ne suis pas un tout voiture loin de là !
Mais Pau n'est que Pau ! Une ville étendue avec des immeubles d'habitation a 2 ou 3 étages, donc peu de concentration de résidents, peu de concentration de services et nécessité d'un véhicule autre qu'un vélo ! Nier le fait que l'on va vider la ville + vite que ces dernières années est une erreur que l'on va payer.
Le choc petrolier arrivera ou pas, s'il arrive il accélérera les autres modes de propulsion, je ne crois pas que les fabriquants de véhicules ne le prévoient pas, qu'ils ont envie de fermer leurs usines, de licencier leur personnel....!
Ce que dit Résident, c'est ce que je dis, c'est ce que j'entends.
Va voir Irun ou San Sebastien, tu y verras du piéton et non du barricadé, des trottoirs larges où on a envie de se promener, des voitures au pas, tout cohabite sans problème.
Les rues piétonnes y sont vraiment piétonnes avec des terrasses de bars ou restos, l'accès véhicules n'est autorisé qu'a certaines heures. Et ce n'est que des rues que tu peux quand même traverser en voiture ( comme a Toulouse ou BX ), nous on a des rues pietonnes a voitures et a bus et a motos !
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 15 Sep 2010 12:31

Vval a écrit:Va voir Irun ou San Sebastien, tu y verras du piéton et non du barricadé, des trottoirs larges où on a envie de se promener, des voitures au pas, tout cohabite sans problème.

Soit, mais sais-tu où se garent les habitants du CV de St Sébastien ?... Ils ont des parkings sous les immeubles, vont au parking souterrain, ont des places réservées dans la rue ? Comment font les famille qui vivent en CV ? Enfin, à Pau dans certaines rues, il faut choisir... on ne peut pas avoir des trottois larges et des places de parking... Si j'ai bien compris, à ton avis, avoir des trottoirs larges est plus important que des places de parking à proximité immédiate.

A Pau, une ville "ouverte" comme tu le préconises, en mentionnant "accès déconseillé hors riverains" dans le centre, avec à côté une flèche vers le parking le plus proche et des ralentisseurs dans le centre pour respecter une vitesse maxi de 30 (tous les jours, certains passent à des vitesses folles en voiture ou en moto...), serait sans doute mieux perçue qu'une fermeture totale. Pour cela, il faut un plan de circulation carré et cohérent... notamment une sorte de mini-rocade autour du centre piéton, comme dit Pierre et évidemment ouvrir le parking Aragon sur la gare...
Un plan d'urbanisme cohérent, ça coûte: en réflexion, en argent, et en mécontentement pendant les travaux. Mais quand on paye des consultants des centaines de milliers d'euros... "on" doit pouvoir trouver la solution la plus appropriée.
Il faut également les panneaux d'information avec un plan du CV et la liste des commerces par ordre alphabétique, dont les plus importants (FNAC, Celio...) en évidence.

D'un autre côté, quand je vois le centre piéton de Vannes, très grand et animé... pas du tout la même impression de quartier de marginaux...
OK, il y a une cohérence historique, mais je ne vois pas ce que cela change.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Mer 15 Sep 2010 17:32

Vannes est une vile avec beaucoup de fonctionnaires et fort pouvoir d'achat, ville historique, si tu ne vois pas la différence.......
Le parking n'est pas un problème, il y en a suffisamment, la preuve quand il y a une animation, tout le monde se gare, aujourd'hui il nous font un centre barricadé trop grand, c'est là l'erreur, il doit être + réduit et adapté a un cohérence historique, commerciale ou autre ! Les rues autour de la Poste de la Mairie, la rue Taylor Samonzet, la rue Saint Louis, la rue Joffre n'ont aucun besoin et n'apportent rien en tant que piéton! Tu n'aurais pas cette impression d'être un paria quand tu viens voir quelqu'un et que tu demandes le bon vouloir du cerbère de service a la borne pou déposer une personne âgée ou des enfants en bas âge. Sur ces rues des trottoirs + larges auraient suffit a rendre une balade agréable.
De vrais rues ou tu ne peux jamais circuler a certaines heures de la journée, des heures ou les gosses peuvent jouer dehors, les vieux promener leur chien sans devoir regarder en permanence par dessus leur dos, des tarifs privilégies pour les résidents aux parkings du centre ville, des rues ouvertes a certaines heures du soir sans jamais pouvoir se garer, les places de parking ne seraient pas trop réduites car moins de piéton, en ce moment on augmente le pieton et du fait on réduit le parking et on a des voitures ventouses sur les rues soi disant piétonnes !
Oui pour le piéton mais non au piéton bâtard que l'on nous fait avaler !
Neo tu verras ce centre tel qu'il est sera aussi décrié ( il l'est déjà ) que le stade d'eaux vives ou le Jai a lai.
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Mer 15 Sep 2010 18:16

De toutes façons on exprime nos idées pour rien.
A la réunion des artisans, commerçants et acteurs économiques du centre ville a dit ceci:

Mme Lignère-Cassou repend la parole en disant que « si l'on conteste les
choix fait par la municipalité, on n'avance pas ! »
On doit accepter les choix fait : -transport
-auto-partage
-vélo
-centre-ville fermé aux voitures
« Il ne sera pas possible de revenir en arrière sur les fondamentaux
de la politique de la ville. »
Par contre, se poser la question de comment accéder au centre-ville
• Parking (plan de situation)
• Plan de rentrée dans la ville
• Accès au coeur de ville
Le langage à tenir étant le suivant : « Il faut regarder la ville de
demain et pas celle d'hier ! »


Je crois que ça en dit beaucoup sur la démocratie participative qu'elle préconisait !
Regarder la ville de demain veut dire que celle qui existe ne l’intéresse +.
Interdiction de contester ses choix !
Je pense que tout est dit et que nous perdons notre temps. Passons a autre chose.
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 15 Sep 2010 18:52

Vval a écrit:Vannes est une vile avec beaucoup de fonctionnaires et fort pouvoir d'achat, ville historique, si tu ne vois pas la différence.......

Tu dis que les gens ne travaillent plus en centre ville. C'est vrai que le CV a perdu des emplois, mais il y en a (même trop !) des fonctionnaires, beaucoup, comme à Vannes: mairie, CDA, CG, préfecture: combien ? 3 000 ou 4 000 ?
Vval a écrit:Neo tu verras ce centre tel qu'il est sera aussi décrié ( il l'est déjà ) que le stade d'eaux vives ou le Jai a lai.

Possible. J'essaie simplement de réfléchir.

Par ailleurs, si j'ai bien compris, tu penses qu'une bonne solution serait des rues avec de larges trottois où les voitures pourraient se garer le soir en empiétant sur le trottoir. Il n'y aurait finalement que le samedi que les résidents devraient garer leur voiture ailleurs, dans un parking gratuit un peu plus loin (Verdun, gare, parking relais etc) Accès bloqué en journée aux voitures extérieures, autorisé le soir ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Résident » Mer 15 Sep 2010 19:25

Neo, je ne pense pas qu'il faille rentrer dans le schéma d'une solution miracle, mais simplement que la municipalité nous fasse la preuve que ses choix sont REFLECHIS et INTELLIGENTS. Et une fois ceci fait, nous l'EXPLIQUER.

OK pour des trottoirs larges, mais pas partout : à quoi servent ceux de 20 mètres de large place Gramont que la municipalité vient d'installer ??? Ce nouvel espace neutralise 20 places de parking pour apporter des centaines de mètres carrés de trottoirs dans un endroit où il y a quasiment ZERO piétons, et un endroit bordé de très agréables espaces passants tout le long, le long des arcades !! Qui est l'imbécile qui a signé cette décision de travaux par exemple ?
A l'opposé, rue Barthou, je ne peux même pas marcher sur les trottoirs cote à cote en tenant la main à ma fiancée, on ne rentre pas sur la largeur de ces trottoirs ridicules ! On doit marcher en file, au pas de course... Est-ce que ça favorise le développement du petit commerce ?

Et puis Neo, sur les accès aux parkings par les "non-citadins", je te mets au défi d'expliquer à quelqu'un qui n'habite pas Pau le chemin pour accéder à l'entrée du parking Clémenceau !! N'importe quel GPS en perd son latin... Et une fois arrivé, péniblement, statistiquement, il est très probable qu'il doive faire la queue devant un parking... "complet" ! Ca arrive plusieurs fois par jour, c'est un comble ! De manière générale, les gens qui viennent me "visiter" ne sont pas forcément des palois avertis, et il est difficile de prôner des fonctionnements tels que ceux que tu décris à des gens qui ne connaissent pas les rues du centre ville par coeur.

Enfin, sur l'ensemble des "prestations" ou comportements que tu préconises (livraisons, parking privé, etc...), tu as raison, hormis l'inconfort que cela génère (probablement acceptable) reste le paramètre du coût : les derniers résidents de la ville ne pourraient donc être que les plus riches. Un comble pour une municipalité de gauche. Et par ailleurs, est-ce une stratégie intelligente ? Est-ce que les plus riches ont envie de se générer ces tracas ? Je ne crois pas. Mauvaise stratégie municipale...

Je crois que vval et moi (pour cet exemple mais je pense qu'entre lui et moi nous connaissons facilement une dizaine de couples ou familles qui pensent de la même manière) simplement cette ville n'est plus vivable. Ce n'est plus celle que j'appréciais il y a 5 ans, elle n'est devenue que contraintes et choix stupides. J'ai l'impression de financer une municipalité stupide (ce n'est pas un jugement mais un ressenti). J'attends (en vain depuis 1 an) que l'on me démontre le contraire.

PS : j'appuie le propos de vval sur les artisans : un plombier et un menuisier m'ont refusé une intervention parce que garer leur véhicule au centre ville pour une journée est infernal. Et je les comprends, comment font-ils ? Ils débarquent tout leur camion et vont se garer au parking sous-terrain ? Ca leur fait 15 euros en moins pour la journée de travail ! Et s'ils ont oublié un tournevis, ils perdent 30 minutes à faire l'aller-retour !
Résident
chiot joueur
 
Messages: 31
Inscription: Mer 4 Aoû 2010 15:59

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 15 Sep 2010 20:05

Résident a écrit:Enfin, sur l'ensemble des "prestations" ou comportements que tu préconises (livraisons, parking privé, etc...), tu as raison, hormis l'inconfort que cela génère (probablement acceptable) reste le paramètre du coût : les derniers résidents de la ville ne pourraient donc être que les plus riches. Un comble pour une municipalité de gauche. Et par ailleurs, est-ce une stratégie intelligente ? Est-ce que les plus riches ont envie de se générer ces tracas ? Je ne crois pas. Mauvaise stratégie municipale...

OK. Les riches de toutes façons habitent dans les côteaux, à Trespoey, Idron, Lée, Serres Castet et autres et ne viendront pas en CV.
Les seuls qui puissent être intéressés, ce sont des familles de type bobos.
Un centre ville fermé en journée (hors riverains etc) et ouvert le soir avec parking empiétant sur les trottoirs est peut-être une solution à cela.
Résident a écrit:PS : j'appuie le propos de vval sur les artisans : un plombier et un menuisier m'ont refusé une intervention parce que garer leur véhicule au centre ville pour une journée est infernal. Et je les comprends, comment font-ils ? Ils débarquent tout leur camion et vont se garer au parking sous-terrain ? Ca leur fait 15 euros en moins pour la journée de travail ! Et s'ils ont oublié un tournevis, ils perdent 30 minutes à faire l'aller-retour !

Soit. Je vois aussi des artisans rue Foch qui ne vont pas au parking souterrain, et c'est normal.

L'accès au parking est une question de plan de circulation.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Jeu 16 Sep 2010 10:48

Neo ou tu as vu 2000 a 3000 fonctionnaires en ville? Ils ne sont pas fous eux !A l'image de la mairie s'ils y viennent ils ont leur parking an bas de la gare ou dans la cour de la préfecture !
La S.Sociale n'est + là, les services de la mairie non +, et a la préfecture et la mairie il y a en a combien 300, 400 personnes qui y travaillent ? J'ai parmi mes relations professionnelles et familiales des fonctionnaires qui ne viennent + en ville entre midi et deux, ne parlons pas du soir, trop contraignant, c'est ce qu'ils disent.
Quant a moi j'ai pris entre août 2008 et juillet 2010 + de 400 € de PV en centre ville alors que je livrais avec un véhicule utilitaire et non une voiture. D'ailleurs, ils doivent avoir des ordres, parce que quand je suis avec ma voiture perso, ça ne m'arrive pas !
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Pierre » Jeu 16 Sep 2010 12:36

Vval a écrit:que ta famille et toi avec le parking a payer pour deux voitures...

Tu connais beaucoup de villes où le parking résidentiel est gratuit, toi ?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Jeu 16 Sep 2010 13:33

Pierre a écrit:Tu connais beaucoup de villes où le parking résidentiel est gratuit, toi ?

Il y encore deux existaient des rues près du centre qui n'étaient pas payantes ! Le parcmètre s'est étendu bien + vite que le piéton !
Les véhicules des résidents avant le barricadage du centre se garaient gratuitement a partir de 17h30 !
N'oublie pas que l'on attend toujours les parkings relais !
J'ai l'impression que tu as déjà oublié que l'on pouvait vivre a Pau avant ! C'est la même chose avec les couloirs de bus, a la gare ça circule mieux qu'avant ?
Av Jean Mermoz ça circule mieux ?
! OUPS ! J'ai l'impression de parler comme mon père, avant c'était mieux ! Mais là oui, avant pour moi( mais, peut être par pour toi ), avant c'était mieux !
Vval
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede pj64 » Jeu 16 Sep 2010 13:52

Néo a écrit:
Vval a écrit:Va voir Irun ou San Sebastien, tu y verras du piéton et non du barricadé, des trottoirs larges où on a envie de se promener, des voitures au pas, tout cohabite sans problème.
Soit, mais sais-tu où se garent les habitants du CV de St Sébastien ?... Ils ont des parkings sous les immeubles, vont au parking souterrain, ont des places réservées dans la rue ? Comment font les famille qui vivent en CV ? Enfin, à Pau dans certaines rues, il faut choisir... on ne peut pas avoir des trottois larges et des places de parking... Si j'ai bien compris, à ton avis, avoir des trottoirs larges est plus important que des places de parking à proximité immédiate.

Ne pas confondre, en Espagne on vit en ville et pas à la campagne !!!
c'était d'ailleurs une volonté de Franco qui pouvait facilement "encadrer" la population difficilement maitrisable dans
les campagnes.
donc tout a été adapté pour la vie urbaine. d'ailleurs, même les petites villes ont une structure identique que les grandes.
Et puis les espagnols sont de gros marcheurs (d'ou les paseos interminables le long des plages)
Je ne connais pas d'espagnols qui prennent leur voiture pour acheter leur pain à 500 metres de la maison.
pj64
 

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Ven 17 Sep 2010 09:28

Quand je vois la nouvelle zone résidentielle à Lons, à côté de la médiathèque... Immeubles 2 étages d'un côté, pavillons de l'autre, donc mixité sociale. Proximité immédiate des équipements sportifs, pistes cyclables. Accès à Quartier Libre 5 minutes en voiture. Les services qui s'installent dans cette zone.

Certes les écoles sont un peu plus loin (je ne sais pas où exactement) et il n'y a pas le Bd des Pyrénées.

Mais globalement, je comprends que l'immense majorité des familles préfèrent habiter là que dans un CV rempli de merdes de chien, de dealers maintenant le soir, de marginaux qui réclament de l'argent, dans des vieux immeubles souvent vétustes avec des conflits de voisinage sans doute plus nombreux du fait de la population qui y vit et d'une insonorisation bien moindre, avec moins de facilités pour se garer, certaines rues désagréables pour marcher comme la rue Barthou (dans ce cas trop étroite).
En plus, l'habitat s'est modifié. Ex l'immeuble dans lequel je vis (mais j'ai entendu cela ailleurs aussi): transformation de grands appartements en petits (tout un étage). D'abord, location de ces petits appartements à des étudiants, puis finalement, à des associations qui placent des marginaux. Personnellement, je passe outre les odeurs d'alcool et autre dans le couloir, ajoutez le bruit... mais mes voisins (un jeune couple avec un enfant) veulent partir...

Il faudrait qu'un certain nombre de gens qui travaillent en CV aient envie d'y habiter plutôt que de faire l'aller-retour tous les jours vers des zones résidentielles beaucoup plus agréables.

Par ailleurs, pour faire un lien entre le sujet du cinéma St Louis et celui-là, avoir un cinéma correct (et non pas vétuste comme l'actuel) à proximité, est à mon avis, un plus pour les habitants du CV en général.

L'interdiction de la mendicité peut également ramener un peu de sérénité dans le CV...

Je crois que le CV est entré dans un cercle vicieux: plus les familles le quittent, plus les appartements sont réduits, plus les marginaux s'y installent, plus les familles le quittent.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Néo » Mer 22 Sep 2010 08:43

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2 ... 156920.php
« Un quart des logements du centre-ville sont vacants ». Le constat est signé Martine Lignières-Cassou

Par ailleurs, sur les bus vides:
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2 ... 157107.php
3. Des bus qui circulent à vide ?
« A chaque fois que je croise un bus en ville, il y a très très peu de monde à l'intérieur. (...) Il serait préférable de remplacer les bus par des minibus », écrit Laurent Djouns. Une remarque qui avait été également soulignée, cet été, par les commerçants à l'initiative de l'opération « Pau se meurt ».
La réponse d'Idélis : « Je ne vois pas pourquoi le Palois serait plus hermétique qu'un autre au transport en commun », commente Vincent Dunez. Mais plutôt que la période creuse de juillet et août, il préfère s'appuyer sur le bilan de fréquentation réalisé à la fin de l'année
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede jerlau » Mer 22 Sep 2010 09:24

Drole ! On remet sur le tapis le projet navette ? Chaque fois que je vois un bus, je regarde l'intérieur. Je n'ai vu depuis début septembre qu'un seul bus avec environ 10 personnes. Généralement cela ne dépasse pas 5 personnes. Et très souvent il y en a une ou deux.

Cela frise le ridicule. On relance le concept "je sors mon bus-phone, je sonne, je monte dans le bus, j'arrive à destination car il fait un petit détour" ! A 300 euros par jour la navette de 10 places, combien peut-on se payer de navettes par jour avec le budget actuel des bus ? 300, ? 500 ? 1000 ? 2 000 ? .....
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Retour possible des familles en centre ville ?

Messagede Vval » Jeu 23 Sep 2010 11:48

Sur la République d'hier Emmanuelli, taclait Martine sur l’accès et la circulation a Pau !
Son chauffeur est arrivé avec beaucoup de difficulté au Beaumont, réponse: Je ne m'en suis pas aperçue, c'est votre chauffeur qui ne connaît pas Pau !
Moi qui connaît Pau, parfois j'ai le même problème, mais il est vrai qu'elle, elle ne voit rien, car elle n'y circule pas !
Vval
 

Précédente

Retourner vers Habitat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron