La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede jerlau » Dim 7 Fév 2010 20:04

Petits jeux entre amis ! La Béarnaise modernise le chauffage, avec des panneaux solaires, et les résidents trouvent leurs factures....... multipliées par 3 ou 4 ! Voir un article de La république de la semaine dernière; le mardi ou le mercredi.

A Lourdes le miracle des saintes et à Pau le miracle des farceuses ! On relance le débat des SEM ? La ville n'est pas endettée, mais les Sems d'endettent, financent des trucs qu'elles n'ont pas à financer et peuvent faire chauffer la colle !

Petits jeux de comptables à la portée de tous ! Et le peuple quand est-ce qu'il s'échauffe les esprits ?

Porposition : que chaque chômeur monte une SEM ; (ou chaque Palois) : 20 000 SEM Chacune emprunte 100 000 Euros avec la caution de la Ville; Vous filez alors 2 milliards d'euros à la ville, soit 15 ans de budget de la Ville. Tous les ans la ville vous file ce qu'il faut pour rembourser avec un petit plus pour vivre et vous connaissez alors l'eldorado de la SEM. Et s'il y a des trous dans la rue, une SEM par trou ! Et s'il manque des ronds vous créez une autre SEM. Une vie de trader, une ville de trader, et le jurançon sort la cuvée "Trader-SEM" !

Quand on lit cela dans la presse, les panneaux solaires en surchauffe, vous voulez qu'on discute sérieusement ! La Presse rend compte tel le moine scribe qui recopiait les évangiles. Mais la critique ? Le Scribe il peut ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede Néo » Dim 7 Fév 2010 20:23

Je ne sais pas à quoi tu fais allusion, mais si la BH équipe des immeubles de panneaux solaires thermiques, ça me paraît une bonne chose. Ensuite, si elle prend une marge énorme là-dessus, c'est autre chose. Je ne sais pas quelle facture est multipliée par 3 ou 4 (?)
On a vu que la BH faisait 5 M€ de bénéfices par an et qu'elle avait 30 M€ de cash en réserve.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede jerlau » Dim 7 Fév 2010 23:17

Neo,

Regarde dans la République. Il y a eu un article dans le journal de lundi ou mardi (1 ou 2 février). La BH a installé des panneaux solaires dans un de ses résidences. Bonne idée soit. Mais les résidents se plaignent dans l'article de payer des factures 3 ou 4 fois plus élevés qu'avant. Je crois que c'est dans une résidence à Jurançon.

Bonne idée. On peut piller les portefeuilles ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede Autochtone palois » Lun 8 Fév 2010 11:06

Sud-Ouest du 8 février traite le même sujet. C'est édifiant ! C'est l'illustration de la malhonnêteté intellectuelle ou de l'incompétence de ceux qui nous vendent à longueur de discours du développement durable comme ils vendraient des produits amaigrissants, sans se préoccuper du résultat à long terme. On fait du développement durable un outil de marketing, de communication politique. Ce qui fait que les employés territoriaux ou les salariés des SEM n'en ont finalement pas grand chose à faire qu'entre le discours et le résultat réel il n'y ait pas de lien. On a vendu une idée, pas un résultat.

La résidence Aci qu'em plan (« ici on est bien »), place Pierre-Gabard, à Jurançon, porterait bien son nom s'il était fait abstraction des factures de chauffage et d'eau chaude dont le montant est jugé « trop important » par les habitants. « On nous avait promis des économies d'énergie », sourit Françoise, l'une des habitantes en colère, en montrant la plaquette de présentation de la résidence « aux objectifs haute qualité environnementale » sur laquelle on peut lire : « Optimiser le confort thermique et la maîtrise de l'énergie », « 30 % d'économie d'énergie réalisés ». (...)

« Dysfonctionnements »

« Il peut faire 23° dans le couloir et 17 dans les chambres. C'est normal, il y a les tuyaux d'eau chaude qui passent dans le couloir et c'est là que se trouve le thermostat ! » confie Pierrette, qui s'est employée, avec trois autres locataires, à révéler les « dysfonctionnements ».

Le 31 mai 2008, les locataires reçoivent une première facture de charges locatives qui les ravit. Ils doivent payer moins que ce qui avait été demandé en provision de charges.

En mai 2009, les choses sont différentes. Une famille de trois enfants logeant dans un T4 qui a payé 103 euros de charges par mois d'avril 2007 à mai 2008 se retrouve avec une facture de 126, 56 euros. La différence n'est pas énorme, sauf que les absents ou les économes connaissent eux aussi une hausse.

Les contestations commencent à pleuvoir. 23 locataires envoient alors un courrier recommandé au bailleur social, la Béarnaise d'habitat, pour réclamer une facture basée sur la consommation réelle, relevée au compteur.

Cadeau de Noël

La chose est entendue. Le 26 décembre 2009, en guise de cadeau de Noël, les locataires reçoivent une régulation de charges. Certaines familles doivent débourser 600 euros d'un coup (ce qui fait passer la facture mensuelle à 200 euros) !

De nouveau, la colère grandit. Une pétition compte 35 signatures. Elle est envoyée au bailleur, mais ne reçoit pas de réponse. Le 4 janvier 2010, les locataires envoient de nouveau une missive. « L'eau chaude, payée en 2007, 2, 50 ? le m³, a fait un bond de 450 %, soit facturée 11,60 ? le m³ en 2008. Comment justifiez-vous cela ? Notre économie ne devait-elle pas correspondre à 30 % moins cher grâce à l'installation de panneaux solaires ? » écrivent-ils. Les locataires s'estiment « lésés et avoir été suffisamment patients ».

Une rencontre est organisée à la Béarnaise entre les quatre locataires représentantes et le responsable de la gestion locative, Gilles Loustalé. « Nous lui avons dit qu'il y avait un dysfonctionnement de l'installation. Nous avons demandé un audit indépendant. Il a fait passer l'installateur », raconte Pierrette.

Une des locataires a perdu patience et veut porter l'affaire au tribunal. Les autres n'ont pas du tout l'intention de payer.

La réponse de la Béarnaise

La tension n'est pas retombée ces derniers jours, malgré l'organisation, mercredi 3 février, d'une réunion collective avec les locataires à la Maison des associations de Jurançon.

Gilles Loustalé leur a apporté certaines réponses. « Je leur ai fait un complément d'information concernant la facture de gaz. Je leur ai montré que la facture moyenne par logement était de 35 ? par mois. En résidence comparable que l'on gère, avec le même principe de chauffage, la facture est de 54 ? et 46 ? par mois. En moyenne, pour un T3, la facture est de 25 ? par mois, c'est très raisonnable ! » explique Gilles Loustalé.

Pour lui, le problème n'est pas là. « Nous devons trouver la meilleure clé de répartition possible en fonction de la surface et de l'eau consommée ainsi que les pertes sur le réseau qui sont de l'ordre de 20 à 50 %. »

La Béarnaise a fait un geste pour 2008 et 2009 en faisant un rabais d'1,80 ? par m³ d'eau consommée. Elle va prochainement présenter aux locataires une nouvelle clé de répartition sous la forme d'une convention qu'ils devront signer.

Pierrette et ses voisines sont décidées. Elles ne signeront pas cette convention. Elles ont été très déçues par la réunion. « La Béarnaise nous fait un petit rabais sur le prix du m³. Ça va lui coûter 2 300 ?, c'est rien pour elle. On n'a pas envie de faire l'aumône ! Quand il compare le prix avec d'autres résidences, elles n'ont rien à voir avec la nôtre ! »
Auteur : odile faure
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede Pierre » Lun 8 Fév 2010 18:19

J'ai lu l'article, je n'ai rien compris !
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede jerlau » Lun 8 Fév 2010 19:29

L'article de la République du mardi ou du lundi était clair/ C'est vrai que l'article de Sud-Ouest est un peu incompréhensible. Quel que soit l'endroit où on se trouve dans l'article on ne sait pas à quoi cela fait réference. On dirait du Faulkner dans Lumière d'Aout. L'histoire se raconte dans plusieurs plans simultanées. Chacun a son espace dual et disucte avec l'autre qui est dans le dual d'un autre espace. C'est de la confiture de reportage alors !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: La Béarnaise Habitat : toujours d'attaque

Messagede Autochtone palois » Lun 8 Fév 2010 20:46

Ce que j'ai compris : après l'installation de panneaux solaires thermiques les charges baissent un peu ... puis augmentent fortement.

Dans l'article on parle de facture de gaz et d'eau pour expliquer cela. Je me suis dit qu'il se pourrait que la facture de chauffage soit établie par rapport à la consommation d'eau chaude. Ceci grâce à des compteurs d'eau chaude propres, avec un circuit indépendant du réseau d'eau froide. Le prix du m3 d'eau chaude étant établi en fonction à la fois du volume d'eau chaude consommé et du gaz nécessaire pour la chauffer. J'ai vu ce système fonctionner dans une résidence médicalisée de retraités.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51


Retourner vers Habitat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron