Sur-Dépenses Publiques...

L'économie, le développement, les grands évènements...

Sur-Dépenses Publiques...

Messagede totof2 » Ven 16 Juil 2010 19:40

Bonjour à tous,

Je vais évoquer un nouveau problème de dépenses publiques; la publicité.

On peut constater que pleins d'organismes publiques dépensent des sommes folles afin de promouvoir leurs actions et les ambitions de certains.

J'ai été choqué du nombre grandissant de magazines qui sont distribués sur Pau.

Le dernier en date qui m'a fait halluciner,c'est le magazine du traitement des déchets Agir n°3 smtd.

Créer un magazine en 140.000 exemplaires et vanter les mérites du recyclage et de l'enfouissement des déchets.
Rien ne vous choque?!

Décryptons ensemble le procédé du déchet:

Coût de Fabrication:
.Conception et réalisation de la maquette et du bulletin (Valeurs du Sud)
.Coûts des photographies (les photographies ont été réalisés par des photographes, il faut bien les payer.
.Coûts de l'impression et du support (le magazine doit être dupliqué dans une imprimerie sur du papier recyclé)

Coût de Distribution:
. Acheminement par camion des magazines à la société de distribution
.Coût de distribution du magazine (les distributeurs vont chercher leurs quotas de magazines en voitures et les distribuent suivant leur tournée)[c'est le coût le plus élevé de tous, le contrat de distribution avec l'entreprise]

Coût de Destruction:
.les magazines sont lus ou pas, puis sont jetés dans les poubelles.
.Ramassages des poubelles contenants les magazines (c'est aussi payant dans les impôts, les tournées de benne)
.une partie sera recyclé, une autre incinérée ou enterrée, les coûts peuvent être variables.


Je ne suis pas sur que le bilan carbone soit très bon!!!
Le coût pour les contribuables, lui aussi n'est pas bon car cela augmente les taxes et les impôts.
Quand au bilan environnementale, créer encore plus de déchets, plus de pollution, c'est pas top.

Il serait plus environnementale pour la planète et plus économique pour les contribuables que ces magazines soient téléchargeables uniquement sur internet.

Cela est valable aussi pour tous les autres magazines, magazines des villes, magazine de l'agglomération, magazine du conseil général,etc...

J'aurais pu aussi parler de la plaquette distribué par le conseil général sur le RSA, je pense que cet argent aurait du être garder pour les plus nécessiteux au lieu de le jeter par les fenêtres...


Arrêtons de dépenser de l'argent publique inutilement et réduisons nos déchets, Merci!

ImageImage
totof2
jeune chien fou
 
Messages: 56
Inscription: Sam 13 Sep 2008 17:55

Re: Sur-Dépenses Publiques...

Messagede Néo » Ven 16 Juil 2010 22:33

Tout à fait d'accord.
Cela n'est que du marketing politique, de la simple publicité politique et un gros gaspillage d'argent.
Ne devraient recevoir une version papier d'une partie du site de la ville que ceux qui le souhaitent.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Sur-Dépenses Publiques...

Messagede Pierre » Ven 16 Juil 2010 23:29

Je pense qu'on peut poser la question de l'utilité de tous ces magazines de communication institutionnelle. Ils servent surtout à flatter l'égo des responsables de ces organismes, qui se paient un journal et des journalistes, et à assurer la promotion de ces organismes.

D'ailleurs c'est une épidémie: t'es adhérent à une mutuelle ou à une caisse de retraite ? Tu reçois le mag de la mutuelle ou de la caisse de retraite.Tu donnes à une association un peu importante ? Tu reçois le mag de l'association. Tu as des enfants ? Tu reçois le mag de la Caisse d'Allocations Familiales. Etc, etc...

L'information vraiment indispensable dans tous ces magazines est marginale, c'est plein d'articles qui font du blabla, que souvent on pourrait trouver dans les journaux et magazines classiques. Chez moi tout ça part direct à la poubelle.

D'un autre côté, quand il y a de l'information utile à diffuser, comment le faire ? Tout le monde n'a pas internet ou n'utilise pas internet de manière "proactive" pour aller chercher les infos. Demander qui veut recevoir les journaux papier c'est commencer à gérer un fichier d'abonnés, qu'il faut tenir à jour... et ceux qui ne sont pas abonnés est-ce vraiment parce qu'ils ne veulent pas, ou est-ce parce qu'ils n'ont pas bien saisi ce qu'on leur demandait, ou est-ce parce que personne leur a demandé ? Et je ne suis même pas sûr que les collectivités locales aient les listes des habitants de leurs territoires (les impôts les ont, mais c'est les impôts).

Mais même en continuant à distribuer dans les boîtes, ces publications pourraient être sévèrement allégées : l'info utile et rien que l'info utile, sans remplissage, c'est déjà 90% des pages qui dégagent (idem sur les sites internet d'ailleurs). Et papier journal obligatoire : ça me fout en rogne quand je vois ces magazines en beau papier (parfois glacé)...

PS : la preuve que c'est des pubs tous ces mags, c'est qu'en mettant un autocollant "pas de pub" sur ma boîte, je n'en reçois presque pas ! Ils sont en effet généralement distribués en même temps que les vrais pub (aux champs, carrouf'...), et les gars qui font les tournées ne détaillent pas : c'est tout ou rien dans la boîte.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Sur-Dépenses Publiques...

Messagede jerlau » Sam 17 Juil 2010 09:23

oh là là, vous abordez là le sujet de base à la source de notre crise actuelle.

La pub avait vocation au départ à informer de façon plus ou moins partielle et partiale. Les ventes augmentaient alors. Le prix de revient unitaire baissait et cela payait la "réclame". Aujourd'hui c'est devenu l'objet principal de la production de nos pays. Nous produisons de l'information. Je crois qu'au sens large, cela fait 80% de notre PNB ! Vous enlevez la pub et on a un PNB Africain. Nous on bouffe peu en étant informé, l'Africain bouffe aussi peu mais sans le savoir. C'est à peu près la différence. Je me rappelle à la fin des années 70, Stern, qui était patron de Bull et qui cherchait à effectuer la n ième relance de Bull, disait déjà que l'information composait 50% du PNB de la France. Et il étzait content, le pauvre ! Il ne pouvait pas prévoir qu'aujourd'hui qu'en bouffant du yaourt, on ne boufferait pratiquement que du Zidane. Zidane est gratuit à la TV et horriblement cher dans le yaourt.

La pub fonctionne en fait comme si une armée de galériens cassait des cailloux pour s'occuper. Et il faut les nourrir ! Et encore s'ils dépensaient la majorité de ce qu'ils gangent, ces galériens, cela ne ferait que des heureux qui donneraient du travail aux autres. Mais ces galériens sont riches et ils n'arrivent pas à dépenser tout ce qu'ils gagnent et ils arrivent à économiser dans leurs paradis fiscaux ou autres. Les travailleurs travailleur, mais le client est rare.

Des que la pub a envahi la Télé, tout a changé surtout du fait des distributeurs. En France les distributeurs n'avaient pas le droit de faire de la pub au début des années 70. Grandes surfaces, plus pub, cela a fait exploser la sur-information. Et aujourd'hui lorsqu'on achète un produit, on achète 80% de pub en fait.

La crise va faire exploser le système. Hyperinflation et/ou hyperdéflation vont redonner du poids au travail local. A-t-on vu un vendeur de carottes investir dans Zidane ? Effondrement de ce type de production, la pub, va rendre la crise très violente. C'est 80% des métiers, des emplois ( tout au moins en valeur ) qui vont s'effondrer. Le travail repartira en local et cela génèrera un autre système d'information. Celui de la kalachnikov ? Peut-être. Ne le voit-on pas poindre ? N'est ce pas une autre forme du "direct du producteur au consommateur" ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56


Retourner vers Le trafic du fromage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron