Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

L'économie, le développement, les grands évènements...

Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede jerlau » Dim 6 Fév 2011 08:16

Le supplément du Monde de cette semaine ( 6 février ) publie un article sur le TGV Chinois. Cela défrise et décoiffe ! Bientôt Pekin Londres à 500 kmh en TGV , soit en une journée avec les arrêts ! Cela c'est pour le futur. Mais aujourd'hui ils peuvent déjà sortir 4 TGV complets par.... jour. Mais des TGV chinois, il y aura bien quelques castastrophes, mais c'est parti et on peut se remettre nos TGV dans la poche.

Article TGV Chinois Monde.pdf
Le TGV CHINOIS
(581.81 Kio) Téléchargé 170 fois


En 4 ans ils auront construits 13000 km de voies TGV. Nous en 30 ans on a du en sortir 5000 environ, (des vrais, pas les fausses), soit moins de 200 km par an. Eux c'est du 3300 km par an ! Cela ne rigole pas. Des viaduc de 165 km pour franchir les montagnes. Ils feraient un viaduc Pau-Saragosse à 1500 m de haut, pas de problème, c'est tout droit, pas de virage. Et la technologie TGV a été développé en Chine. C'est eux qui le disent. Et un de leurs responsables dit "Vos ingénieurs (surtout les territoriaux) ne travaillent que 8 heures" c'est vrai pour les territoriaux ? Bien moins ou............ bien plus ?

Le Pékin Londres (en faisant un crochet par Bedous ) est très simple. Après le xinjiang c'est tout plat, ils n'ont quà suivre la Volga ! Les camions chinois le pratiquent. 10 à 15 jours pour arriver en Europe. Ils livrent le camion, le chauffeur et les canards laqués, aller sans retour pour tout le monde. Peut-être qu'ils feront pareil pour les TGV. Aller sans retour. Ils seront livrés avec une certaine décote. Le TGV à 100 000 yuan. Mais on ne dit pas combien de milliards d'euros vaudra le yuan.

Et bientôt idem pour l'Airbus. Il ne restera plus qu'à leur envoyer des milliards de bouteilles de Jurançon pour qu'ils fêtent cela dignement.

Comparez cela à notre rythme à Pau. Repeindre le parking des Halles, cela fait pas des siècles qu'on y voit des ombres de peintres ? Mets-y des Chinois. En 3 dimanches ils arrivent avec un véhicule spécialisée ( les pompiers de la peinture,vous voyez ), des lances, la peinture juillit et s'étale. Ya bon Ripolin Gong Fu. Et la rénovation des Halles, j'ose même pas dire en combien d'heures ils la feraient. Ils arrivent avec le TGV Pékin Pau, matériel avec, ils arrivent le matin, ils repartent le soir si ce n'est à midi.

Il serait peut-être temps qu'on se réveille. Que les ingénieurs (les vrais ) reprennent la main. Dans les usines TGV, les Chinois affichent "Innovation, créativité". On pourrait déjà l'afficher au Conseil Municipal ?

Réveillons nous et commençons par importer des réveils chinois. C'est pas cher et ça décoiffe ! C'est ce qu'il nous faut
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede Néo » Dim 6 Fév 2011 10:01

J'ai du mal à comprendre ce chiffre de 4 train par jour. C'est pas plutôt un train tous les 4 jours ?!
Quoi qu'il en soit, la vitesse de développement de la Chine est hallucinante. Nos pays occidentaux sont bloqués dans la politique politicienne régressive.

Pau est l'autre extrême. Ca fait 30 (ou 40 ans) que nos édiles bloquent le développement de la ville pour s'amuser dans le sport pro et des fantaisies comme une vache écrasée. Pas foutus de rénover le Bd des Pyrénées ou les halles qui sont les 2 endroits qui font l'âme de la ville.
La seule chose qui a été rénové dans l'hyper centre en 3 ans, c'est le pôle Gambetta-Daran-Lamothe.

Les EU, qui n'ont toujours pas de LGV sont complètement à la rue. En plus de la faiblesse de leur industrie de base, de leur surendettement et de la future crise énergétique, ils n'auront même plus de moyen de transport, l'avion consommant par passager 3 à 4 fois comme le TGV.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede Autochtone palois » Dim 6 Fév 2011 10:10

jerlau a écrit:Il serait peut-être temps qu'on se réveille. Que les ingénieurs (les vrais ) reprennent la main.

Tout est là ! Que sont les "vrais ingénieurs" ? Méfions-nous des purs technocrates, qui nous feraient un magnifique viaduc dans le cirque de Gavarnie et des ponts à travers les coteaux béarnais juste pour gagner 5 minutes.
les "vrais ingénieurs" sont ceux qui acceptent de mettre leur savoir technologique au service du citoyen, pas d'une techno-structure productiviste ! C'était juste un gros bémol à l'enthousiasme de l'ami jerlau.

Mais tant que les politiques conscients de ce que devraient être de "vrais ingénieurs" n'auront pas pris le pouvoir, notre bureaucratie territoriale ne risque pas de changer ses habitudes.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede jerlau » Dim 6 Fév 2011 11:26

Autochtone palois a écrit:
jerlau a écrit:Il serait peut-être temps qu'on se réveille. Que les ingénieurs (les vrais ) reprennent la main.

Tout est là ! Que sont les "vrais ingénieurs" ? Méfions-nous des purs technocrates, qui nous feraient un magnifique viaduc dans le cirque de Gavarnie et des ponts à travers les coteaux béarnais juste pour gagner 5 minutes.
les "vrais ingénieurs" sont ceux qui acceptent de mettre leur savoir technologique au service du citoyen, pas d'une techno-structure productiviste ! C'était juste un gros bémol à l'enthousiasme de l'ami jerlau.

Mais tant que les politiques conscients de ce que devraient être de "vrais ingénieurs" n'auront pas pris le pouvoir, notre bureaucratie territoriale ne risque pas de changer ses habitudes.



En fait aujourd'hui il y a mélange des genres. Le politique ( ou l'homme de marketing en entreprise ) devrait définir des besoins, que ce soit sur le plan de ce qui est à faire, de la méthode, et de l'impact sur l'environnement au sens large ( personne, vie, et pas seulement l'eau, et les fleurs ). Et l'ingénieur ( le techno de luxe ) doit prendre le relais pour définir les moyens à mettre en oeuvre, méthodes et chantiers de réalisation, en respectant les contraintes définies par le politique et le marketing.


Mais ujourd'hui c'est la confusion la plus totale. Les politiques ne savent plus ce qu'est l'économie, les économistes ne savent plus ce qu'est l"analyse et tous expriment des vues en disant " je pense", " je n'y tiens pas"..... Des mots issus du sentiment. Le politque, le marketing, expriment des généralités bien de fois enfantines qu'on n'aurait pas oser dire à un préau politique des années 50, les techno ont également un peu disparu, tentés eux aussi par la démarche médiatique. Ils font ce que veulent les politiques, puisque leurs budgets dépendent de ces mêmes politques. Qui a intérêt à s'opposer à un maire ? Personne.

En fait on est dans un système classique. La mauvaise monnaie change la bonne. La mauvaise compétence chasse la bonne.

Et on le voit à Pau sur la cas des Halles. En conversation, les CM se disent incompétents mais ils décident, orientent, fixent. Les technos locaux n'ont pas intéret à s'opposer. Il est hors de question que MAS ou COLAS disent le contraire du Maire. Impossible. Pour un techno qui accepte de donner un avis il a fallu que j'aille en chercher un à 1000 km !

La ruine vient du fait que le politique n'a pas su garder son rôle. Définir des voies, et choisir des solutions mises en ouevre par les techno.

MLC est l'exemple à Pau de cette confusion des rôles. Sa présentation aux Halle le 17/12 n'était pas une présentation d'un Maire, elle était celle d'un techno de bas étage, sans méthode, sans analyse précise, et en conséquence, on la voit s'orirenter vers une solution totalement inadaptée qui se soldera par un fiasco de tout ordre. On a pas encore réalisé qu'il faut 2 à 3 siècles pour amortir le projet présenté par la Maire.

Sarkozy en est un autre exemple. C'est le roi de la présentation des calendriers ( il est pompier ? postier ? ) de ce qu'il va faire mais il y a aucune idée. Il pourrait même donner le calendrier de ses ébats. Et qd il sort du calendrier il suscite les fureurs ( voir juges et policiers ).

C'est cette confusion des rôles qui a fait disparaître du circuit les "vrais ingenieurs". Dans les diligences du Far West, le "retainer" planifait la route, dégagait les indiens sur le parcours, faisait attention aux ornières, mais il n'était pas responsable de la desitnation, ni de l'itinéraire principal. Le politique est un commanditaire, le vrai ingenieur est un simple retainer.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede Autochtone palois » Dim 6 Fév 2011 11:56

C'est le problème que je vois : on dégageait les Indiens sans leur demander leur avis. Les ingénieurs Total, en Birmanie, ont aussi su dégager le paysage, sans état d'âme.
Le "vrai ingénieur" devrait aussi tenir compte des Indiens installés dans le paysage, pas seulement les voir comme un "obstacle".
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede jerlau » Dim 6 Fév 2011 19:00

Il serait facile de répondre que "l' indien" c'est une façon de parle. Mais de fait si on décompose les rôles, protéger l'indien est un choix politique, comme protéger la nature, c'est au politique à définir les contraintes à respecter, c'est ce qu j'ai écrit dans le post précédent.

L'ingénieur apporte une technique et un savoir-faire dans son domaine. Ne pas "flinguer l"indien" peut faire partie de son panthéon moral ou n'en fait pas partie. S'il faut flinguer l'indien et que son panthéon moral s'y oppose, il se tire. C'est le politique qui a une grave responsabilité s'il ne dessine pas les contraintes. Ce n'est pas le rôle de l'ingénieur, tout au moins dans son rôle professionnel. C'est simplement une question d'éthique personnelle pour l'ingénieur. C'est le syndrome de Papon. Il appique sa technique dans le cadre des contraintes ou il s'en va.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Pau Bedous en panne ? Le Pékin- Bedous arrive !

Messagede Autochtone palois » Dim 6 Fév 2011 20:01

EH bien, nous sommes d'accord. C'est au politique de dire comment traiter l'Indien qui fait partie du paysage. Mais nous pouvons demander - et même exiger - de l'ingénieur d'avoir un minimum de valeurs morales, une éthique.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51


Retourner vers Le trafic du fromage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron