Petitesse de vue du personnel politique ?

La société, le social, la vie associative, les animations,...

Petitesse de vue du personnel politique ?

Messagede jerlau » Ven 10 Déc 2010 09:14

N'êtes vous pas frappé par la petitesse de vue du personnel politique ? Cela semble quasi général. Les uns sont à Moscou pendant que la neige tombe en France. De la bas ils allument une polémique sur la qualité du service public dont ils sont censés être responsables. Ils pourraient au moins en rester à des principes. Mais non ils déclenchent une petite guerre. Les autres quand ils sont interviewé sur le futur ( MLC) en restent à des petits commentaires sur le manque de sel ou de poivre. on est face à un magma de commentaires, de petites phrases, sans idées de fonds, de part et d'autres.

Le général en chef ne fait que donner le programme, repas voyages, rencontres, avions, vélos(?), quel sucre mettent-ils dans le café ? Cela a un coté effrayant et pendant ce temps la monnaie poursuit sa longue glissade. Les uns impriment des titres tératitrisés qu'ils fournissent à la BCE qui impriment des billets, et le petit peuple apporte ses économies pour que les imprimeurs puissent bouffer au moins un steak pour avoir la force de manoeuvrer l'usine à papiers.

L'esprit a-t-il fui de partout ? Les Télés programment chacune leurs experts à Miami, ou ailleurs. Et si on envoyait quelques experts à l'Elysée et à Solférino ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Petitesse de vue du personnel politique ?

Messagede Néo » Ven 10 Déc 2010 22:30

Je crois que l'on n'a pas affaire à des partis mais à des clans.
Dans les niveaux de qualité de gestion, de réflexion, il y a, à mon avis:
- les entreprises dont le patron est propriétaire. Il réfléchit vraiment parce qu'il peut se retrouver ruiné en cas de gros problème.
- les grandes entreprises (SA) où les dirigeants ont un intérêt par rapport aux résultats mais qui ne peuvent pas perdre beaucoup s'ils ne sont pas à la hauteur. Le raisonnement à court terme est un peu trop fréquent par rapport à la stratégie à LT, ceci étant dicté par la bourse. Néanmoins, la bourse ne s'intéresse pas non plus qu'aux résultats à LT sinon, il n'y aurait pas un tas d'entreprises côtées au Nasdaq par exemple qui ne font aucun bénéfice et valent beaucoup.
- les administrations et collectivités territoriales, gérées par des élus qui ne sont souvent que des publicitaires le temps d'une campagne. Là souvent aucune stratégie à LT. Aucune compétence requise.
Un chef décide de tout. Aux séances du conseil municipal, jamais aucun membre de la majorité qui va voter contre un mesure proposée par MLC, jamais aucun membre de l'opposition qui va prendre une position différente de celle de FB. Dans un tel contexte, comment peuvent-ils réfléchir ? Comment faire ouvertement avancer une réflexion à 2 personnes 1 contre 1: FB contre MLC, chacun prennant des postures politiciennes, alors qu'ils sont 49 et pourraient faire de bons brainstormings, pas forcément à tous mais à 5 ou 6 par sujets ?
Certains diront que c'est la discipline de groupe: qu'ils en discutent en privé et qu'ils adoptent ensuite une position commune. Pourtant, pour avoir discuté avec certains: toujours la même réponse "Je suis d'accord avec vous mais Martine ne va pas vouloir". Idem au Modem évidemment. "Ah oui, mais ça, il (FB) va pas vouloir".
Je parle même pas de l'électoralisme qui consiste à prendre une mesure contraire à l'intérêt général pour plaire à certains électeurs.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Petitesse de vue du personnel politique ?

Messagede Néo » Mar 14 Déc 2010 16:43

Remarque: ils ne parlent plus de "partis", mais de "formations" (sur quoi, on se le demande...).
Le mot "parti" a trop de relents de clientélisme, incompétence, d'obédience aveugle à des chefs "perchés".
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44


Retourner vers La folle vie du village

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot]

cron