La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Les patous se lâchent !

La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede Pierre » Ven 8 Jan 2010 11:22

Martine Lignières-Cassou -née Lignières- est une philosophe béarnaise, connue pour avoir théorisé un courant de pensée novateur opérant une synthèse radicale entre machiavélisme et confucianisme.

Enfance

Martine nait au sein d'une famille très soudée, où la figure du père-patriarche est omniprésente. Elle est l'enfant préférée de ce père, qui la choie et la destine secrètement aux plus hautes fonctions. Ses relations avec ses frères sont plus difficiles : quand ils jouent tous aux Légos, elle exige toujours que des études et des plans soient réalisés, que plusieurs scénarios soient proposés, avant de construire quoi que ce soit, et à la fin elle construit toujours une base d'eaux-vives et une médiathèque à dimension régionale. Quand ils se disputent trop, elle retourne dans sa chambre jouer avec son circuit automobile dont elle imagine les courses suivies dans le monde entier. C'est pour elle une période heureuse et insouciante.

Adolescence

Le début de l'adolescence de Martine, couvée par son père, se passe sans un nuage. Au fil du temps cependant, Martine accepte de plus en plus mal le caractère autoritaire de ce père, qui décide de tout à la maison et ne la laisse même pas sortir avec ses copines. Et un jour, à table, c'est le drame : à la demande "Passe-moi le sel" elle s'entend répondre "Non". Plus rien ne sera jamais comme avant à la maison. Le chauffage est alors coupé dans sa chambre et elle n'a plus d'essence pour sa mob. La rupture avec le père est consommée, Martine part à la découverte du monde.

Les années folles

Bien décidée à rattraper le temps perdu, Martine met les bouchées double. Pendant quelques années, elle partage son temps entre aller draguer dans les piscines et assister à des courses automobiles. Elle trouve néanmoins le temps de devenir géographe pour pouvoir manger. Le sujet de l'examen portait sur "le rayonnement des territoires désenclavés", sujet qu'elle connaissait sur le bout des doigts après avoir lu tout Patrick de Stampa et tout Martin Bouygues.

Les débuts en politique

Sa passion cachée pour les grands philosophes la mène au Parti Socialiste, à une époque où il était indéniablement moins rock'n'roll qu'aujourd'hui. S'opère alors un des tournants de sa vie : elle y rencontre le fameux prestidigitateur André Labarrère, maire de Pau, qui décide de la prendre sous son aile après l'avoir hypnotisée dans l'arrière-salle du local de réunion du PS.

L'ascension

De simple conseillère, elle passe au fil des ans adjointe, puis première adjointe au maire. L'enchantement jeté sur elle par André Labarrère ne faiblit pas au fil des ans, et elle rêve la ville de Pau au lieu de la voir. Pendant cette période elle décroche également un boulot de député dans la capitale. Les longues séances de méditation des conseils municipaux et de l'assemblée nationale lui permettent de parfaire sa pensée philosophique.

La rupture

Même les enchantements les plus forts ont une fin. Au cours d'un conseil municipal pourtant comme un autre, Martine a l'impression de sortir du rêve et s'entend répondre "Non", comme 30 ans plus tôt. Là non plus, rien ne sera plus jamais comme avant. Son père spirituel lui coupe le chauffage dans son bureau puis lui supprime son bureau. Martine est de nouveau livrée à elle même, mais cette fois-ci elle est armée par 30 ans de réflexions. André Labarrère décède peu de temps après suite au lancement d'un sort mal contrôlé.

Son boulot de dans 2 ans

Martine veut la place de maire de Pau, pour pouvoir être mieux entendue dans son combat contre le cumul des mandats.

Mais on est en 2006, et elle sait qu'en 2008 le gourou ultracentriste François Bayrou se présentera contre elle, et que ce ne sera pas gagné d'avance. Elle élabore alors un plan machiavélique en 3 temps pour se débarrasser de ses adversaires internes et externes :
- repérer les plus arrivistes de ses collègues du conseils. L'apprenti-illusionniste Yves Uriéta et l'ex groupie Josy Poueyto feront l'affaire. Se brouiller avec eux, laisser Uriéta devenir intérimaire, et garder le contrôle du PS.
- à l'approche de l'élection, exclure Uriéta du PS et l'envoyer dans les pattes de l'UMP, qui découvrira un peu tard que le pur-sang était une mule.
- attendre que Poueyto soit mûre pour partir elle-même, et l'envoyer dans les pattes de Bayrou. Ce dernier ne s'en remettra pas.

Le plan réussit parfaitement, et en mars 2008 Martine accède au nirvana municipal.

Le temps du confucianisme

Désireuse de mettre en pratique le deuxième volet de son école de pensée, Martine se rend alors compte que le Pau bâti par André Labarrère a atteint un stade de perfection quasiment ultime, un équilibre harmonieux avec l'univers. Dès lors, elle décide de mettre toutes ses forces dans la préservation de cet équilibre cosmique indispensable. La subvention à l'Association pour la Promotion du Boudhisme Zen est portée à 3 millions d'euros et la Porte des Pyrénées commandée chez Lapeyre est installée derrière la gare.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La biographie de Martine Lignières-Cassou

Messagede Vval » Ven 8 Jan 2010 18:05

Joliement tourné.
Bavo
Vval
 

Re: La biographie de Martine Lignières-Cassou

Messagede Autochtone palois » Ven 8 Jan 2010 19:47

J'aime bien le choix de ses références philosophiques, dont le rayonnement est pour le moins co(s)mique :
Le sujet de l'examen portait sur "le rayonnement des territoires désenclavés", sujet qu'elle connaissait sur le bout des doigts après avoir lu tout Patrick de Stampa et tout Martin Bouygues.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: La biographie de Martine Lignières-Cassou

Messagede Pierre » Sam 9 Jan 2010 00:20

Vval a écrit:Joliement tourné.
Bavo

Merci ;)
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede Autochtone palois » Sam 9 Jan 2010 11:42

la Porte des Pyrénées commandée chez Lapeyre est installée derrière la gare.

Porte ou Portes, au pluriel ? A la dernière page du bulletin de "l'Agglo ensemble", automne 09, c'est au pluriel. Donc il s'agit d'au moins une paire de portes, qu'il est alors logique d'aller acheter chez Lapeyre, à condition de prononcer Lapaire, "à la parisienne". Mais chez nous on dit Lapéïre, donc il n'est plus question de paire de portes, mais plutôt d'une seule et unique Porte, ce qui a plus d'allure. Rappelez-vous Istambul, la Porte de l'Orient...

Et pour les Espagnols, Pau est la porte des Pyrénées. Au passage ils regrettent que les "richesses" de la ville ne soient pas mieux exploitées touristiquement.
Tenemos, a muy poca distancia de la frontera norte de España una ciudad bonita, preciosa diría yo, que está muy poco explotada turísticamente.
Ah ces Espagnols, ils veulent nous envahir !
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede pantxo » Sam 9 Jan 2010 13:12

Ces PORTES sonnent creux et sentent déjà le courant d'air.

Pourquoi pas Pau la Paire des Pyrénées ?

:D
pantxo
 


Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede Virginie P. » Dim 10 Jan 2010 15:23

Excellentissime ! j'adore :lol:
Virginie P.
 

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede Perplexe » Mar 12 Jan 2010 09:28

Bravo, tout est dit sur la forme, le fond et la profondeur de la pensée politique.
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede timothe » Mar 19 Jan 2010 14:02

Pourquoi secrete cette biographie?
Feriez vous allusion a des elements caches pour ne pas dire occultes dont lababerrere etait feru? Lqkallusion au sort qui se retourna contre lui est une fort jolie image. Mais vu les resultats des elections de notre ville cela tient sans doute du maraboutisme. Votre interpretion n'en est pas moins agreable.
Merci et ... Continuez donc vos revelations
timothe
 

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede idfix » Jeu 21 Jan 2010 22:42

Ils brillent par leur absence

Alors que la loi sur Internet revient aujourd'hui en discussion à l'Assemblée, la polémique bat son plein sur ces députés qui « oublient » de venir au Palais-Bourbon.

Qui sont ces députés qui ne mettent quasiment jamais les pieds à l'Assemblée nationale, ou seulement pour se montrer lors des séances télévisées des mardis et mercredis ? S'il n'existe aucun moyen de mesurer la présence d'un député au Palais-Bourbon, il est relativement facile d'évaluer le travail d'un parlementaire. Le site Internet de l'Assemblée tient à jour les travaux de chacun des 577 élus.

http://www.leparisien.fr/politique/ils- ... 495911.php
idfix
 

Re: La biographie secrète de Martine Lignières-Cassou

Messagede Perplexe » Jeu 21 Jan 2010 23:04

idfix a écrit:Ils brillent par leur absence

Alors que la loi sur Internet revient aujourd'hui en discussion à l'Assemblée, la polémique bat son plein sur ces députés qui « oublient » de venir au Palais-Bourbon.

Qui sont ces députés qui ne mettent quasiment jamais les pieds à l'Assemblée nationale, ou seulement pour se montrer lors des séances télévisées des mardis et mercredis ? S'il n'existe aucun moyen de mesurer la présence d'un député au Palais-Bourbon, il est relativement facile d'évaluer le travail d'un parlementaire. Le site Internet de l'Assemblée tient à jour les travaux de chacun des 577 élus.

http://www.leparisien.fr/politique/ils- ... 495911.php


Sur le même sujet, on avait mis dans la rubrique "liens recommandés par les patous":

http://www.nosdeputes.fr/martine-lignieres-cassou
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53


Retourner vers Canal Patou

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron