Le Béarn peut rebondir 2)

Autres propositions et réflexions diverses

Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede Néo » Lun 16 Aoû 2010 10:48

Je me permets de relever ces 2 posts qui me paraissent particulièrement intéressants et proches des problèmatiques de la ville. Complémentaires ou contradictoires ?
Si vous le permettez, cet "article" sera inclus dans la prochaine "newsletter".

JPC64:
"Les atouts historico-touristico-culturels de Pau sont une réalité. Mais vu de l'extérieur du Béarn c'est un argument un peu léger. A croire que ces béarnais se croient seuls au monde. Probablement qu'ils n'imaginent pas qu'il y a d'autres endroits proposant à des degrès divers des environnements attrctifs (Rennes, Montpellier, Grenoble, Nantes, Louvain en Belgique, Trondheim en Norvège, Heidelberg, Edimboug, Turin, Zurich, Québec, Utrecht, etc

Des industriels ou des investisseurs ne viendront jamais s'établir à Pau pour ces seules raisons. Par contre ces bonnes raisons pourront servir, une fois qu'un projet apparait jouable, pour enlever le morceau face à un concurent. On vendrait peut-être le boulevard des Pyrénées à des étrangers à la recherche du soleil pour la retraite, mais jamais un conseil d'investissement ne se laissera convaincre par l'argument de la vue ou du micro-climat du bon Dr Taylor.
Il faudrait démonter qu'il y a à Pau tout pour faire venir des grosses pointures (scientifiques, industrielles, managériales, etc ) accompagnées de leur famille de façon pérenne ou au moins pour plusieurs années, c'est à dire
- des batiments disponibles, terrains recensés pouvant être viabilisés en quelques mois
- des interlocuteurs identifiés et ayant délégation pour discuter et engager la collectivité
- un environnement pouvant et voulant accueillir des non-francophones sans les marginaliser dans la vie sociale
- des administrations et un service local des impots "ouverts" à l'accueil des étrangers
- une diversité de logements aux standards des pays anglo-saxons
- des écoles acceptant des sections internationales
- des postes de travail ouverts aux conjoints
- des entités de recherche académique ne tournant pas uniquement selon le calendrier français (4 jours 1/2 par semaine, bibliothèques universitaires fermées le soir, le samedi, la léthargie d'été de juin à septembre, à Paques et à Noel, etc)
- des postes en labos d'université sans le barrage invoqué d'un cursus non européen (post-docs, professeurs invités)

D'autant plus difficile à mettre à niveau que les esprits ne sont pas formés à cela et que , sauf erreur de ma part, il n'y a pas en 2010 un site de Pau qui communique sur Pau en langue anglaise. Comment s'en passer alors que le monde entier pratique cette forme intelligente d'info et de promotion?

Un exemple Trondheim http://www.trondheim.com/engelsk/"

Oscar:
"Soyons réalistes. Les projets d'investissements ex nihilo, surtout industriels sont assez rares aujourd 'hui et procèdent d'une logique agrégative. Nous sommes classés chimie, agro, micromécanique aéro. Nous pourrons éventuellement comme par le passé accueillir des entreprises intéressées par, ou sous-traitantes de ces secteurs. Il sera très difficile sinon impossible d'ouvir un ou plusieurs nouveaux champ de compétences, sauf décollage rapide d'une start-up ou essaimage "horizontal" des puissances installées localement. Ce sera assez peu probable, leurs centres de décision étant généralement ailleurs (sauf Euralis)
Qualité de vie, certes. N'est ce pas un arbre bien trop petit pour cacher nos lacunes? Est-ce le critère premier face au coût de la main d'oeuvre dans les pays de l 'Est ?
Ce qu 'il nous faut développer d'abord, ce sont nos propres ressources. Nos PME locales. Celles qui ont des patrons et des salariés qui se bougent et partent loin d'ici vendre leur savoir faire. Ce sont ceux-là qu 'il faut aider, encourager, supporter. Ils sont là, à côté, tout près. Ce sont nos Béarnais bondissants. Ceux-là sont attachés à leur pays et à son développement. pas les cadres dirigeants de multinationales.

Comment les identifier et les mettre en valeur?
Quelle politique pour les soutenir ?
Quels financements pour les projets les plus risqués ?
Comment les encourager publiquement à une époque où la chasse aux patrons et au profit a été déclarée ouverte ?"
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede Pigeon Club Palois » Mar 17 Aoû 2010 17:14

Je vous livre un scoop.
Il y a plus de dix ans, Boeing cherchait à implanter une usine de maintenance de ses avions pour l'Europe.
Les terrains disponibles à Uzein, la météo et les compétences régionales faisaient partie des arguments mis en avant.
Cela ne s'est pas fait, de peu semble t-il; je ne connais pas les raisons de l'abandon ... ou du report.
Pigeon Club Palois
 

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede wright and co » Mer 18 Aoû 2010 09:15

Ce Pigeon est un lourdaud incapable de voler droit avec un tel scoop
Boeing cherchait à implanter une usine de maintenance de ses avions pour l'Europe

Pourquoi lancer un tel bobard? pour discréditer la CCI? et en quoi un fabricant d'avion aurait-il besoin de se loger à côté d'une station météo pour une station de mécanique ou avionique?

Jamais les fabricants ne se mélangent dans les genres, construction et maintenance sont des métiers différents soumis à des contrôles officiels
http://www.europe-aviation.net/_lib/CERTIFICAT_AGREMENT_MARS_2009.pdf

et on voit mal un constructeur Airbus, Boeing, Embraer aller à la DGAC pour demander un agrément indispensable qui lui imposerait d'ouvrir sa documentation et ses archives aux fonctionnaires de l'Aviation Civile
wright and co
 

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede Pigeon Club Palois » Mer 18 Aoû 2010 09:33

Il faudra apprendre à lire:
la météo du Béarn est favorable, jamais je n'ai parlé de station météo!
Tous les constructeurs ont des sites de maintenance à l'étranger,
ça n'a jamais été un problème, faut se renseigner .
En quoi ça discrédite la CCI?
Boeing fait des investigations et prend ses décisions en toute indépendance.
Pigeon Club Palois
 

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede JPC64 » Mer 18 Aoû 2010 10:09

comme vous l'affirmez
La météo bu Béarn est favorable C'était un bon argument en 1909, sans valeur en 2010. Au XXIème siècle il y a peu d'endroits où la météo pose une difficulté quelconque aux avions de ligne et je doute qu'il y ait des endroits à la météo plus favorables qu'à d'autres pour des activités de maintenance (qui se pratiquent obligatoirement sous hangars)

Tous les constructeurs ont des sites de maintenance à l'étranger, je n'en avais pas connaissance mais si ça existe
des ateliers de maintenance ouverts par les constructeurs eux mêmes ça serait mieux de donner des exemples de sites
JPC64
 

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede Pigeon Club Palois » Jeu 19 Aoû 2010 18:56

Un exemple récent de site de maintenance Boeing à l'étranger:
http://avionique.free.fr/spip.php?artic ... annee=2010

Puisque on est dans l'aéronautique, on peut citer l'exemple de diversification de l'aéroport de Tarbes-Ossun-Lourdes:

1-piste équipée par Airbus pour la mesure de bruit destinée aux essais en vol.

2-création de l'activité de déconstruction des avions en fin de vie(militaires et civils).
magasin de pièces détachées d'occasion...recyclage des matériaux...

En aéronautique, les métiers de constructeur avion et moteur sont différents,
les sociétés sont spécialisées dans l'un ou l'autre domaine.

Qui s'occupe des moteurs d'avion en fin de vie?
Pigeon Club Palois
 

Re: Le Béarn peut rebondir 2)

Messagede Christopher » Ven 20 Aoû 2010 09:50

La citation rapportée est tronquée sur avionique.free.fr. Il n'est pas dit que Boeing va payer quoi que ce soit de sa poche

il faut se reporter au communiqué de Boeing de 2006 http://www.boeing.com/news/releases/2006/q3/060829a_nr.html
Boeing ouvre ce site à Nagpur suite à la commande de 68 appareils par Air India; c'est la contre-partie (classique) achat d'un côté et transfert de technologie-formation des personnels locaux de l'autre.

Il semble s'agir d'une assistance apportée par Boeing, pour pallier l'absence d'une maintenance locale qualifiée pour intervention sur appareils de transport de passagers. C'est analogue à ce que Boeing a fait à Shanghaï.
En gros Boeing vend 68 appareils et investirait localement sur un site MRO (maintenance and repair) la valeur d'un appareil payée majoritairement par des co-financeurs privés locaux

Mais apparemment rien n'est encore lancé si on en croit Business Standard of India http://www.business-standard.com/india/news/boeing-mro-at-nagpurtrack/347627/
Christopher
 


Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]

cron