Quel échéancier pour la ville ?

Autres propositions et réflexions diverses

Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Mer 20 Mai 2009 19:44

Une municipalité devrait, à mon sens aussi, donner une vision à l'horizon d'1 an, 2 ans, 5 ans et les projets qu'elle laissera à faire ou en cours.

Comme le signalait l'autochotone, ça serait bien qu'une municipalité dise ce qui sera réalisé, à quelle échéance, bref, quels sont les objectifs de la ville. Que le bon peuple puisse rêver à une amélioration de cette ville au potentiel extraordinaire, mais gâchée. Un échéancier tout simple.
Je me souviens à Toulouse, allées J. Jaurès, d'un grand panneau qui comptait les jours et secondes à rebours pour l'ouverture de la ligne B de métro: de quoi faire patienter les citoyens en montrant l'engagement d'une municipalité.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

De l'info plutôt que de la com

Messagede Autochtone palois » Mer 20 Mai 2009 20:07

Neo, merci d'avoir repris un de mes dadas. Etablir et publier un échéancier revient à faire de l'info plutôt que de la com". la distinction n'est pas innocente. La com' considère dans le fond les individus comme objets de marketing alors que nous sommes, voulons être des citoyens-acteurs, avec un cerveau.

On entend trop souvent de la part des élus le discours suivant : "Pour l'instant vous ne voyez rien, mais nous travaillons, faites nous confiance. Il est trop tôt pour en parler. Vous verrez bientôt !" Pour l'instant on ne voit rien et on ne sait rien. Enfin, j'exagère à peine. Et un jour, d'un coup, nous verrons l'artillerie lourde de la com' envahir les publications de la mairie, avec de belles photos...

Nous souhaitons un échéancier, par exemple sur le projet Portes des Gaves, sur la mise en place de sites propres au réseau de transport en commun, sur la rénovation des piscines, sur la lutte contre les incivilités, sur la rénovation de Halles, etc. La liste est longue.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Ven 22 Mai 2009 14:26

Quel sera le visage de notre ville dans 5 ans ?
Faute d'échéancier, difficile de le savoir...

Rqe: la rue Joffre va être refaite, ainsi que 3 rues adjascentes pour un montant de 2,6 M€ HT.
http://www.alternatives-paloises.com/ar ... ticle=2188

Le temps de faire les fameuses études techniques (dont on se demande pourquoi elles prennent des années; serait-ce là aussi un pb de management ?...), de faire les travaux, il est probable que cette rénovation du CV soit la seule du mandat de MLC, sachant qu'en parallèle, il y aura les couloirs de bus en site propre et la grande piscine à construire.

Alors, à quand une rénovation de la rue Barthou et du Bd des Pyrénées: 2 rues dans un état plus que minable ? Sans doute pour dans 5 - 10 ans.
Pas très réjouissant. Pas... acceptable. Ce n'est pas ce que ça coûte et cela serait possible dans la mandature. Mais les dossiers traînant (la preuve: la décision d'ouverture du Parking Aragon (formulée on ne sait pourquoi en "étude de faisabilité") sur la gare prise 6 mois après élection), et le sport pro siphonnant l'argent du contribuable, il est probable que ces rues ne soient pas rénovées avant longtemps. La ville a pris 15 ans de retard grâce à AL et à ses notables disciples... et je parle pas du bilan carbone ! MLC risque de rajouter 2-3 ans de retard en 6 ans de mandat.

A charge de la municipalité de prouver le contraire, ce que j'espère.

voir aussi:
viewtopic.php?f=32&t=255
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Perplexe » Ven 22 Mai 2009 18:48

Pour faire un échéancier, il faudrait un planning.
Par exemple, pour l'enlèvement des encombrants, on s'inscrit quelques semaines avant à la CDA,
on est prévenu la veille du passage.
Si on est absent ou indisponible, il y a passage à vide.
Il y a du grain à moudre !
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Ven 29 Mai 2009 08:36

Sur les fameuses études techniques pour l'ouverture de parking Aragon, les bus en site propre, si la municipalité nous disait le nombre de personnes impliquées dans ce projet, les prestations extérieures payées, tous les travaux réalisés, on pourrait comprendre pourquoi ça prend autant de temps...J'espère que ces études seront plus sérieuses que celle sur les piscines qui abouti à la conclusion qu'une piscine serait aussi pertinente au N qu'au S de la ville.

Bien sûr, il serait totalement inconvenant de se demander un seul instant si cela avance lentement pour cause de blocages internes et de manque de décisions intermédiaires compétentes pour faire avancer les dossiers.
La mairie ne devrait-elle pas rendre des comptes aux citoyens-contribuables sur l'utilisation de leur argent ?
Une élection à la municipalité n'est pas un chèque en blanc.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Lun 29 Juin 2009 19:37

L'ouverture du parking Aragon: un rapport "d'étude de faisabilité", que je comprends par "plans pour l'ouverture du parking" devait être rendu en juin.
Pas de nouvelle ! Porté disparu !
Il se peut qu'il y ait du retard. Ca peut arriver. Je ne sais pas qui réalise ce travail.
S'il y a un retard, la municipalité pourrait au moins dire à quand cela est reporté.
J'ai vu un papier dans la presse mentionnant la date de 2011, mais cela n'était pas très clair, je n'ai pas compris si c'était la fin des plans ou la fin des travaux ou autre chose. J'imagine que la presse elle-même n'a pas pu avoir d'infos !
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Mer 1 Juil 2009 15:22

L'indulgence envers cette municipalité... jusqu'où ?

Imaginez que la municipalité soit une entreprise privée avec les Palois pour clients. Elle aurait fait faillite depuis longtemps...

Vous êtes dans une entreprise privée, votre patron vous confie un projet d'implantation de piscine... vous rendez une étude comme celle de la municipalité... vous prenez la porte direct et votre patron vous empêche de la présenter car elle n'est pas assez pertinente dans ses conclusions.

Vous mettez 6 mois avant de commencer à travailler sur un projet prioritaire... inenvisageable... vous êtes viré bien auparavant.

Vous n'assumez pas vos fontions les plus élémentaires comme sanctionner la dizaine d'emmerdeurs à mobylette trafiquée qui passent tous les jours, à la même heure au même endroit dans l'hyper centre ville... ou gérer un planning pour l'ouverture des piscines; vous êtes renvoyé.

Il semble que la municipalité paloise soit dans un tout autre monde. Elle est élue, intouchable pour 6 ans. Les citoyens n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes, à leur vote ou à celui de la majorité, s'ils ne sont pas contents.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Mer 29 Juil 2009 11:49

Tous ces retards ont sans doute une explication financière aussi.

Même si le coût est amorti sur plusieurs années, ça fait quand même un coût en plus.
Hors, les sommes astronomiques dépensées dans le sport pro, plus la mediathèque très haut de gamme, empêchent sans doute d'investir dans des projets essentiels sans augmenter les bases d'impôt.
Donc, ces projets sont reportés soi-disant parce qu'il faut faire des études extrêmement sérieuses et que le résultat sera à la hauteur de la durée d'attente !
Sacrée MLC: "je ne suis pas d'accord avec vous: vous opposez des choses comme le sport professionnel et la voierie"...
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Jeu 6 Aoû 2009 17:00

Depuis 1 an et demi, rien n'est sorti de la mairie sur les projets précis qui seront conduits et à quelle échéance.
Combien de temps faut-il pour définir des couloirs de bus en site propre, comment ouvrir le parking Aragon sur la gare ? 2 ans pour cela ? Arrêtez de vous moquer du monde. Tout cela est du cinéma pour retarder les investissements et continuer à donner l'argent aux sacro-saints lobbies du sport pro.
Il y a un sérieux pb de management et une opacité sur le fonctionnement de la mairie qui nous dit pas combien de personnes travaillent sur ces dossiers et le travail qu'il y a à faire.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Comment redonner rapidement un peu de baume au coeur ?

Messagede Néo » Lun 10 Aoû 2009 19:21

1) dégager la vue sur les Pyrénées
2) interdire le stationnement sur le Square Aragon: (dedans et sur les côtés), lieu exceptionnel
Ca aurait déjà dû être fait.

3) ouvrir le parking Aragon sur la gare
Ca devrait être en cours de travaux.
4) réserver l'accès au centre ville aux habitants, livreurs, personnes handicappées etc
Les autres n'ont aucun besoin de rentrer dans le centre ville en voiture: il est cerné de parkings.
N'importe quel point du centre ville se situe à moins de 5 minutes à pied d'un parking.

Il semble que cette municipalité ait déjà fait la démonstration de son incapacité à avancer à un rythme normal sur les grands projets de la ville.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Ven 28 Aoû 2009 12:58

Au rythme où vont les choses, MLC aura fait en 6 ans ce qu'elle aurait dû faire en 3 ans.
C'est Martine la petite vitesse ; Martiny Low Celerity :shock:
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Ven 16 Juil 2010 10:42

Eh voilà, on va avoir une nouvelle ESAC (et laquelle !) avant d'avoir réglé des pbs bien plus importants: voierie, trottoir en très mauvais état, certains HLM dans un état, merdes de chien en quantités industrielles...
On a un nouveau réseau de bus, avec des voies en site propre, avant d'avoir fait des parkings relais.
Un velib avant d'avoir un réseau de pistes cyclables et des zones 30.

Je crois qu'ils devraient faire un stage dans le bâtiment.
S'ils veulent faire le toît avant d'avoir monté les murs, ils risquent d'avoir du mal.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Sam 13 Nov 2010 09:37

Un point sur ce que l'on sait a priori (ou que l'on devine...).
Fin 2010: fin des travaux dans la zone Gambetta.
Mi-2011: médiathèque (en grande partie inutile).
Mi-2012: fin des travaux dans la zone Joffre.
Septembre 2013: ligne de bus en site propre qui devrait aller à peu près, à mon avis, de la fac à Bosquet (incertitudes concernant son impact sur l'économie du CV...)
Fin 2013: nouvelle piscine.

Vache écrasée ? ESTI ? Ouverture du parking de la gare ?
Ouverture du parking Aragon ?
Parking relais ?

Projets reportés au prochain mandat:
Halles.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Jeu 25 Nov 2010 18:47

Je demandais à un commerçant des nouvelles de la rue Joffre.
Il m'a dit "on nous a dit a priori à partir de mars..."
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede jj64 » Jeu 25 Nov 2010 22:52

Néo a écrit:Un point sur ce que l'on sait a priori (ou que l'on devine...).

Projets reportés au prochain mandat:
Halles.

- parking relais
- plan de circulation intelligent
- bus gratuits
- diminution de la pauvreté (25 % des foyers palois sous le seuil de pauvreté)
- politique sociale dans les quartiers Saragosse et Ousse des bois
jj64
 

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Néo » Jeu 10 Fév 2011 19:55

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2 ... 179906.php

Calendrier des travaux secteur Joffre.
22 mois en tout, dont 7 de Clémenceau au carrefour avec la rue St Louis... :roll:
Jerlau, combien de temps mettraient les Chinois ?!

Je ne sais pas quels sont habituellement les durées pour ces travaux, comment s'entendent les entreprises pour répondre aux appels d'offre et comment sont faits les appels d'offre. Mais je ne comprends pas ces durées.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede mael » Ven 11 Fév 2011 10:21

Bein des travaux c’est long, tu prends les travaux de la station Total sur le boulevard Jean Mermoz, début des travaux fin octobre – fin des travaux 7 février soit 3 mois de travaux pour changer 3 cuves, refaire une dalle béton et remettre les pompes, le toît abri…et pourtant le chantier était complètement étanche, pas de circulation, pas de riverains et pas de commercants à gérer, le soir il bossait avec des projo alors que la nuit était tombée, 3 mois de travaux, bref faire des travaux ça fait du bruit, de la poussière et c’est long.

Jerlau a estimé à une journée les travaux sur le secteur de Gambetta alors pour Joffre… il va te dire qu’une semaine c’est déjà trop, mauvaise organisation, incompétence de la ville et des entreprises !! Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants et permettre à M. Leclerc et consort de mettre la main sur la ville (cf affaire Destrade) ;)
mael
jeune chien fou
 
Messages: 90
Inscription: Mar 13 Oct 2009 12:29

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede mael » Ven 11 Fév 2011 12:41

Néo a écrit:Je ne sais pas quels sont habituellement les durées pour ces travaux, comment s'entendent les entreprises pour répondre aux appels d'offre et comment sont faits les appels d'offre. Mais je ne comprends pas ces durées.


http://www.toulouse.fr/municipalite/grandsprojets/1379
Un exemple à Toulouse, rénovation avec reprise des réseaux = quasi un an sur une rue large (plus facile à travailler qu'une rue étroite)...bref, la durée annnoncée par la ville c'est 22 mois mais sur l'ensemble du quartier, Joffre elle sera faite en 7 mois.

>> Six étapes

Etape 1 : les travaux commenceront par la rue Joffre, entre la place Clemenceau et la rue Saint-Louis. Ils dureront sept mois entre avril 2011 et octobre 2011.

Etape 2 : les travaux se poursuivent entre la rue Saint-Louis et la place Reine Marguerite. Ils dureront de novembre 2011 à février 2012.

Etape 3 : toujours rue Joffre, entre la place Reine Marguerite et la rue de Foix. Les travaux dureront de février 2012 à avril 2012.

Etape 4 : toujours rue Joffre, entre la place Reine Marguerite et la rue Jeanne d'Albret. Les travaux s'étendront de mai 2012 à juin 2012.

Etape 5 : les travaux se feront entre la rue Gassion et la rue Jeanne d'Albret durant deux mois, de juillet 2012 à août 2012.

Etape 6 : travaux rue Joffre entre la rue Gassion et la place. Ces travaux dureront trois mois entre septembre 2012 et novembre 2012.
mael
jeune chien fou
 
Messages: 90
Inscription: Mar 13 Oct 2009 12:29

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Vval » Ven 11 Fév 2011 13:24

mael a écrit: Jerlau dit:
!! Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants et permettre à M. Leclerc et consort de mettre la main sur la ville (cf affaire Destrade) ;)


Et bien, moi qui vis du commerce indépendant, du commerce centre ville, oui, je le crois !
Vval
 

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede invité » Ven 11 Fév 2011 16:35

Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants

Les professions indépendantes n'ont jamais été bien vues par les tenants de la société gaucho-marxiste. Les petits commerçants, les professions libérales(*), les assureurs, les médecins libéraux, tous des pourris pour la gauche bien pensante.

"on ne va pas les aider ces commerçants: rien que des profiteurs qui aiment le capitalisme familial au point d'y mettre toutes leurs économies" . Et en plus ils payent trop peu d'impôts et se permettent de râler!

Par contre chez tous ces "hommes et femmes de gôoche" on apprécie assez les vrais capitalistes, ceux qu'on peut fustiger sans prendre des gants . Surtout qu'ils n'oseront même pas faire de la rétorsion . Mais de toutes façons les Auchan, Leclerc ou IKEA on les aiment bien ... puisqu'ils ont les moyens de payer beaucoup d'impôts.

(*) Les seuls qui s'en sortent sont les avocats, parce que beaucoup des politiques "de gauche" sont avocats. Montebourg, Mitterand, Roland Dumas, R Badinter, rejoints par Ségolène Royal, DSK, Noël Mamère, etc, qui sont maintenant inscrits à l'Ordre des Avocats . Et pas seulement pour défendre la veuve et l'orphelin puisque les affaires et les litiges entre institutions payent encore plus!
invité
 

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede mael » Ven 11 Fév 2011 17:17

Vval a écrit:
mael a écrit: Jerlau dit:
!! Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants et permettre à M. Leclerc et consort de mettre la main sur la ville (cf affaire Destrade) ;)


[/b]!



et que disais Jerlau??
mael
jeune chien fou
 
Messages: 90
Inscription: Mar 13 Oct 2009 12:29

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Vval » Ven 11 Fév 2011 17:32

Je vais nuancer un peu mon "ressenti" :
J'ai participé a plusieurs reunions avec les responsables au commerce de cette municipalité, force est de constater que les intervenants que j'ai entendu n'ont aucune notion de ce qui est un client ! de ce qui est la contrainte pour un client ! de ce qui est un frein a l'achat plaisir ! de voir la différence entre un achat plaisir et un achat nécessaire ! de se rendre compte que le chiffre d'affaires doit évoluer ou au minimum stagner, pour qu'une affaire perdure !
J'ai en mémoire les conversations sur le couloir de bus Av Jean Mermoz, c'est bien, on revient en arrière, mais combien de temps perdu, combien de salariés en ont pâti ?
Quand on en parlait, la réponse était : CE N'EST QU'UN RESSENTI !
D'autres réunions où la politique prenait le pas sur le bon sens, tu es avec moi ou contre moi ! ça c'est le pire !
Alors, je ne pense pas que l'on veuille délibérément la mort du commerce de proximité, mais que l'on marche dessus, en étranglant une génération de commerçants, sans aucun état d'âme, en se disant que d'autres les remplaceront !
Pourtant, je pense que les "débris ou les semences " sur lesquels marche cette municipalité, ne le méritent pas !
Oui, on est entrain de détruire un tissu économique, par incompétence, par ego, non par malveillance !
Je connais plusieurs vendeuses licenciées, personnel a la cinquantaine avec des contrats de travail avec ancienneté et avantageux, aujourd'hui on ne leur propose que des vingt heures, faute de fréquentation.
J'aimerais que ces intervenants qui nous disent assumer leur décisions, expliquent a ce personnel licencié, que ce qu'ils assument c'est avec leur propre argent et non avec celui du contribuable, tout comme elles assument, leur fin de mois au chômage !
C'est beaucoup a assumer: les travaux, le centre piéton élargi sans cesse, la crise, le plan de circulation qui va encore changer..........Si on les tenait un peu en consideration, on pourrait calmer un peu, dans le genre on met Joffre en pieton, deux ou trois ans, les gens s'habituent et après si c'est accepté on fait les travaux !
L'impact du tout piéton, n'est pas ajouté au travaux et a la circulation !
Peu de commerçants ont un trésorerie saine et ils ne pourront assumer ces impacts. S'ils voulaient savoir dans quel état ils sont, c'est facile, un petit tour par les banques, sans besoin de citer de nom, leur en apprendrait plus que tout ce qu'ils s'imaginent derrière les vitres de leur bureau a la mairie !
Mais je ne les crois pas capables de condescendre au niveau de ce petit commerçant, dommage, en discutant un peu avec eux ils auraient l'aperçu du problème !
On est encore a la veille de les voir pousser une porte de ces commerces pour en parler, car a leurs yeux ils ne sont rien ! Ne pas faire partie d'une association c'est contraire a leur vision et jamais ils ne prennent en compte un petit commerçant indépendant, (qui comme le dit son appellation, il est indépendant) on discute avec Pau Commerces, non avec un administré, si ce n'est que Pau Commerces c'est aussi Auchan, Leclerc........ et toutes les enseignes nationales du centre ville et périphérie et la CCI. Ce sont ceux qui militent pour l'ouverture des dimanches et jours fériés.........ceux qui militent pour d'avantages de centres commerciaux....etc.
L’intérêt du petit commerçant indépendant dans tout ça ?
Oui, sans s'en rendre compte le complot y est !
Vval
 

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede mael » Ven 11 Fév 2011 18:06

Ci-dessous, un extrait du programme de MLC...

POURSUIVRE LES TRAVAUX D’AMÉNAGEMENT SELON UN PLAN PLURIANNUEL- un fonds de compensation
sera mis en oeuvre pour les commerçants touchés par les travaux (comme l’a fait Bordeaux)



...visiblement c'était plus électoral qu'autre chose...

http://www.entreprise-et-droit.com/lng_ ... -des-.html
mael
jeune chien fou
 
Messages: 90
Inscription: Mar 13 Oct 2009 12:29

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede jerlau » Sam 12 Fév 2011 00:21

mael a écrit: Jerlau dit:
[i]!! Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants et permettre à M. Leclerc et consort de mettre la main sur la ville (cf affaire Destrade) ;)

]

Je n'ai jamais dit qu'il y avait un complot de MLC. C'est trop primaire. Cela n'existe pas. C'est beaucoup plus subtil. En fait cela se fait au 2 ième degré. Si à Pau, la Grande distribution veut affaiblir le commerce de centre-ville elle n'a pas besoin de passer des accords avec MLC. Elle peut subventionner, faciliter les groupes favorables au BUS TCSP en ville, au piétonnier généralisé, c'est bien plus efficace. Une officie financée par Carrefour par exemple peut faire ce travail. La grande distribution améliore son image et améliore son impact sur la clientèle de centre-ville.

Ce genre d'actions est monnaire courante. C'est la base même du lobbying. Et rien de tout cela n'est attaquable.

Or à horizon de 5 à 10 ans, c'est tout le commerce de l'agglo paloise qui va être chamboulé. Il va y avoir un immense centre commercial près de l'autoroute à LESCAR. Cela va absorber une partie de commerce des centres comemrciaux Lescar, Auchan, Casino et Leclerc. Déjà aujourd'hui les centres commerciaux de la périphérie paloises sont trop nombreux par rapport à la population . Il y a un manque de clients potentiels par rapport à la surface commerciale. L'arrivée des centres commerciaux aux noeuds des autoroutes va amplifier le problème. Il y a donc tout un groupe d'intérêts qui ne peut que viser le commerce de centre-ville. Mais les clients de centre-ville ne suivent pas les mêmes habitudes que ceux de la périphérie. Même si ce sont les mêmes. La même personne n'aura pas le même comportement d'achat en centre-ville et en périphérie. D'un coté elle se promène et achête et de l'autre elle fonce et elle achète.

On va donc freiner le commerce classique de centre-ville est essayer de le récupérer. On voit les Halles alors, on peut y faire un centre commercial urbain de 100 000 M2 qui peut se vendre 100 ME. MLC elle ne sait même pas qu'elle suit ce projet. Mais elle a donné un budget de 25 à 30 ME a total pour rénover les Halles. Personne ne bronche, Mais 4 000 M2 à rénover cela fait du 7 000 E ou M2 pour des Halles. Ce n'est plus des Halles. C'est un palace. A ce tarif, les loyers des commerçants vont quadrapler et ils vont atteindre 40 E le m2. Impossible et les Halles seront reprises par AUPRE pour 100 ME.

Pour arriver à ce résultat il n'y a pas de complot. En fait on envoie quelques techniciens pour informer que ce n'est pas possible de rénover sans avoir un budget important et tout le monde est content. Le changement est sur les rails et le technicien ne sait même pas qu'on peut faire autrement. Et dans 10 ans à Pau, il y a un immense centre commercial Place de la République, une immense FNAC à la médiathèque, très peu de commerces dans le centre-ville, et beaucoup d'habitants ( 120 000 ) les maisons auront été rénovées.....C'est un beau projet en fait. Mais personne ne sait qu'on y va droit dedans., et on a même pas donné le cap. Mais c'est l'ordre des choses défini.

Mais c'est pas des "mael" qui font ce type de job !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Quel échéancier pour la ville ?

Messagede Pierre » Lun 14 Fév 2011 13:33

mael a écrit:Bein des travaux c’est long, tu prends les travaux de la station Total sur le boulevard Jean Mermoz, début des travaux fin octobre – fin des travaux 7 février soit 3 mois de travaux pour changer 3 cuves, refaire une dalle béton et remettre les pompes, le toît abri…et pourtant le chantier était complètement étanche, pas de circulation, pas de riverains et pas de commercants à gérer, le soir il bossait avec des projo alors que la nuit était tombée, 3 mois de travaux, bref faire des travaux ça fait du bruit, de la poussière et c’est long.

Jerlau a estimé à une journée les travaux sur le secteur de Gambetta alors pour Joffre… il va te dire qu’une semaine c’est déjà trop, mauvaise organisation, incompétence de la ville et des entreprises !! Il y a surement derrière un complot de MLC pour tuer les commerçants et permettre à M. Leclerc et consort de mettre la main sur la ville (cf affaire Destrade) ;)


Oui faire des travaux c'est long, et il est évident qu'une journée ou même une semaine pour refaire Gambetta-Daran-Lamothe c'est totalement irréaliste.

D'un autre côté les durées constatées sont excessivement longues. J'ai vu le cas de l'av. du stade nautique juste au-dessus de chez moi : ça a duré des semaines et des semaines. Parfois, pendant plusieurs jours il n'y avait personne sur le chantier (et je ne parle pas des stand-by meteo, qui sont normaux !). Mais les engins de chantiers y restaient stationnés (quand on sait le prix de location de ces engins...). Le reste du temps ça "bricolait" à 4-5 personnes. Je crois que quand on compare à l'industrie, l'organisation du secteur des travaux publics en est encore au XIXè siècle. Et que cela entraîne des surcoûts importants qui au final sont payés par les clients. Les boîtes de BTP doivent faire de sacrés marges sur les contrats pour pouvoir se permettre de laisser ainsi des chantiers en stand-by avec le matériel et tout le tintouin.

Alors d'accord ce n'est pas un reproche spécifique à faire entièrement à la mairie de Pau : ça se passe comme ça partout, et les collectivités sont souvent pieds et poings liés aux gros groupes de BTP.

Pour autant, parfois les travaux peuvent être étonnament rapides : la piscine de Billère a été quasiment entièrement reconstruite en un temps record. De même l'A65 a été réalisée en très peu de temps pour un chantier de cette envergure. Donc c'est possible d'aller plus vite quand les donneurs d'ordre ont la volonté que ça aille vite et imposent cela comme critère dans les appels d'offres.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Suivante

Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]

cron