Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Autres propositions et réflexions diverses

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Sam 10 Oct 2009 20:14

Quand Bono m'incite à donner de l'argent aux pauvres du monde j'ai du mal à le prendre au sérieux. Lui même il refuse la solidarité sociale au point de quitter son Irlande natale pour payer moins d'impôt.

Quand Nicolas Hulot me dit qu'il faut éviter de prendre l'avion je suis un peu confus. Il y a 15 ans déjà les manuels scolaires intégraient l'effet de serre et Hulot se déplaçait toujours en hélicoptères (habituellement deux à la fois). On a besoin d'une figure crédible, intègre et moins hypocrite pour mener la lutte écolo.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Pierre » Sam 10 Oct 2009 20:51

Pour Hulot, il dit lui-même avoir été "insouciant" et n'avoir pas toujours été écolo, et qu'il l'est devenu. Il y a pire comme hypocrisie...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Sam 10 Oct 2009 21:15

Helen Mc Arthur se prostitue auprès de Renault Eco Plus. Nicolas Hulot auprès de l'EDF et l''Oréal. Les journalistes en Allemagne s'amuse à traquer ce type d'imposteur et imposture. C'est très révélateur: un ministre "écolo" a fait venir une limousine avec chauffeur pour faire un trajet de 500m.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Pierre » Sam 10 Oct 2009 21:26

Hulot est loin d'être parfait, et il a ses contradictions. Notamment il est autant utilisé par EDF ou autres qu'il utilise EDF.

Mais dans les personnalités qui ont un impact médiatique équivalent ou supérieur au sien, je n'en connais pas qui aient un discours aussi structuré et "visionnaire" que le sien. Et qui a même bien évolué: il y a 2-3 ans il ne parlait pas de décroissance, aujourd'hui sans dire le mot il y vient. Et quand EDF ou d'autres entendent certains de ses discours, ça doit quand même grincer un tout petit peu malgré tout. En comparaison, Helen Mc Arthur ne fait que vendre son image, elle n'a pas vraiment de discours propre et indépendant.

C'est sûr, tu vas trouver par ailleurs des gens plus solide et plus "purs", mais qui ne peuvent pas se faire entendre comme Hulot.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Néo » Sam 10 Oct 2009 21:29

John,

Je ne partage pas ton opinion sur Hulot.

Son bilan carbone perso ne doit pas être folichon, mais il a fait beaucoup de beaux reportages qui ont donné à des millions de gens le goût de la nature et donc de la préserver (même un peu).
Il prend l'avion pour ses reportages, films etc. Il n'existe pas d'avion électrique ou à hydrogène à ce jour.
Il a des relations avec EDF. Ca ne me choque pas. EDF produit de l'énergie "non carbonée" à 95%.

Les Allemands ont choisi l'éolien et le PV, c-à-d qu'ils auront toujours un bilan carbone moyen par personne double par rapport au français à cause des énergies de compensations (centrales thermiques à combustible fossiles)...
http://www.statistiques-mondiales.com/emissions_co2.htm

Autant je n'ai aucun scrupule à dire que n'importe qui ferait mieux que MLC, autant je respecte Hulot et je ne pense pas que je serais capable de faire ce qu'il fait.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Sam 10 Oct 2009 21:54

Le mouvement écologiste en France n'est pas pris au sérieux par la population et les gens qui en véhiculent l'image sont en grande partie responsable à mon avis. Les représentants les plus en vue sont Kohn Bendit, José Bové et Nicolas Hulot. Dès qu'on parle d'écologistes le mot socialiste n'est pas loin. Le socialisme n'a rien d'écolo, bien au contraire, qui dit plein emploi dit activité polluante maximale. Le socialisme n'a pas le monopole de l'écologie.

Donc un mouvement écolo fortement lié à une partie politique qui manque actuellement de crédibilité et des personnages qui manque de crédibilité. Ce n'est pas étonnant que dans l'enquête du Sud Ouest les gens ne se sentent pas concernés, ils ne s'identifient pas avec une star hypocrite, un 68ard institutionnalisé et un bruleur de McDo.
Dernière édition par John Underwood le Sam 10 Oct 2009 22:32, édité 1 fois.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Sam 10 Oct 2009 22:21

Un homme intègre voulant montrer le bon exemple prendrait les cargos pour se rendre sur les lieu du tournage. Ses reportages ont encouragé (et encourage toujours) un tourisme de masse dans les derniers endroits sauvages du monde. Nous connaissons tous les "p" du tourisme, je commence avec "pollution" et je vous laisse compléter.

La lutte écolo à commencé en Allemagne avec l'opposition à une centrale nucléaire à proximité du Freiburg au milieu des années 70. Le carbone est à la mode mais le nucléaire nous menace toujours autant. La consommation d'énergie en Allemagne stagne depuis des années. Leur moyens de production de l'électricité change progressivement avec un taux renouvelables d'environ 15% actuellement; Ils avancent dans le bon sens. Plutôt les imiter que de leur jeter des pierres. Si nous imitons tous Nicolas Hulot on est vraiment mal barré.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Pierre » Dim 11 Oct 2009 10:10

John, le mouvement écologiste allemand était lui aussi très marqué à gauche, et peut-être même plus encore que le mouvement écologiste français. Je me souviens même d'accusations (vraies ou fausses) que certains de ses dirigeants étaient "proches" de la Fraction Armée Rouge : difficile d'être plus marqué à gauche que ça... Quand à D. Cohn-Bendit que tu fustiges ici, il est à ma connaissance un représentant des Verts allemands et est même un de leurs élus au parlement européen !

Et reprocher à Hulot de se déplacer en avion pour aller faire ses tournages, ce n'est pas totalement faux mais c'est un peu facile quand même. C'est son activité professionnelle et quelque part il faut rapporter la dépense énergétique au nombre de personnes qui verront les images.

Les hommes politiques et les Verts en particulier me paraissent bien plus responsables que Hulot ou Cohn-Bendit du manque d'intérêt des français pour ces sujets. Les politiques n'ont en général aucune conscience écologique et sont obnibulés par la croissance économique. Quant aux Verts (le parti) ils offrent trop souvent un spectacle ridicule et politicien (genre je critique la taxe carbone après l'avoir réclamée).

Si tous les politiques avaient des discours aussi construits que Hulot (ou même que Cohn-Bendit à un moindre niveau) sur l'écologie, et bien ce serait génial. Mais on en est loin...

(je mets de côté l'amuseur public José Bové, qui n'a pas grand-chose d'un écologiste).
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Dim 11 Oct 2009 12:53

Je n'aurais pas cité Cohn Bendit si je n'avais pas vu plusieurs de ses interventions à la télé Allemande. Je suis son parcours avec amusement et intérêt depuis des années. Je pense à lui en regardant le film "Les Educateurs" (Die fetten Jahre sind vorbei). A regader ensemble un jour.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Néo » Lun 12 Oct 2009 08:24

Je crois qu'il ne faut pas trop calquer les TEC sur l'habitat actuel.
Par exemple, pourquoi relier la banlieue "lointaine", où il y a principalement des maisons individuelles avec des gens qui ne prennent pas les TEC ?
Celui qui veut être écolo habite près du centre, ou des grands axes, ou en banlieue près de son lieu de travail.

S'il y a des gens qui n'ont pas de voiture et qui habitent aux extrémités du Grand Pau, ils n'ont qu'à venir à Pau !
S'il vient à manquer de logements à Pau, il y a toute la zone autour de la gare et plein d'endroits à densifier.

Même les nouveaux immeubles résidentiels à Billère et Lons. Certains sont déconnectés des grands axes.
Faut-il les desservir ? Ca serait continuer à donner un feu vert à l'anarchie. Les promoteurs ne tiennent apparemment pas compte des TEC, tant pis pour eux.
Les logements construits loin des grands axes finiront sans doute par être moins attractifs.
Cela dit, dans le cas de la nouvelle zone résidentielle à Billère, à côté du parc: ce n'est qu'à 10 minutes de la place Verdun en vélo.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede basco-béarnais » Mar 27 Oct 2009 13:31

Bonjour,
Si le développement des transports en commun (TEC) apparaît tout à fait légitime, méfions de cette "pensée magique" (très "dans le vent", y compris sur ce site - bienvenu par ailleurs !) selon laquelle les TEC constitueraient LA solution à tous les maux dont souffrent nos territoires.
Cessons d'errer : l'ESSOR DES TEC NE POURRA PAS, A LUI SEUL, INVERSER LES TENDANCES A LA PERIURBANISATION (extension des bassins de vie ; mise à distance de l'habitat, des emplois, des commerces, des services...) ET A L'ETALEMENT URBAIN (extension excessive de l'espace urbain sur des terres jusqu'ici naturelles ou dédiées à l'activité agricole).
PIRE : UNE OFFRE TEC TROP "PERFORMANTE" (c'est à dire trop rapide) ACCROITRAIT LES DERIVES CONSTATEES ET LES FLUX QU'ELLES INDUISENT.
Le cas du RER parisien est à ce titre révélateur : loin de contenir la périurbanisation et l'étalement urbain, son essor a largement contribué à les renforcer et, en conséquence, à "doper" la mobilité (à tel point que certaines lignes RER et Métro sont désormais saturées)...
Car à trop réduire l'aménagement du territoire à l'action sur les TEC (ou, pour les pro-VP, à l'action sur le réseau routier), on risque fort de passer complètement à côté du sujet... en oubliant d'intervenir sur les CAUSES de l'explosion des déplacements (à savoir la périurbanisation, elle-même favorisée, pour partie, par une offre de déplacements VP et TEC trop "performante").
Plutôt que de "rêver" (le terme "cauchemarder" me semblerait plus approprié...) à ce que les habitants des cantons périurbains (on évoque ici Laruns, Bedous, Orthez, Nay...) prennent chaque jour le train pour aller travailler, consommer et/ou se divertir dans l'agglomération paloise, ne devrait-on pas plutôt "rêver" à UNE ORGANISATION DU TERRITOIRE PLUS FAVORABLE AUX PRATIQUES DE PROXIMITE (qui permette de travailler et de consommer plus près de son logement) ET N'IMPOSANT DONC PAS DE LONGS ET NOMBREUX DEPLACEMENTS QUOTIDIENS A LA PLUPART DE SES HABITANTS ?
Comment ?
1 / En se donnant les moyens de renforcer l'emploi, les commerces et les services du quotidien dans ces territoires de plus en plus "dortoirs".
2 / En concentrant la production de logements dans l'agglomération paloise et dans les principaux pôles urbains, où sont localisés l'essentiel des activités et des services aux populations.
3 / En proposant un réseau VP et TEC favorable aux deux points précédents (et donc pas trop "performant" ; cf. réflexions grenobloises sur le "chrono-aménagement")
L'enjeu majeur est bien de FAVORISER LES PRATIQUES DE PROXIMITE POUR LIMITER LES DEPLACEMENTS EN RENFORCANT L'AUTONOMIE DE CHAQUE TERRITOIRE DU GRAND PAU (bassins d'Oloron, de Mourenx, d'Orthez, de Nay, etc.).
Bien entendu, une telle stratégie ne pourrait être impulsée qu'à l'échelle du Grand Pau (qui gagnerait d'ailleurs à être élargi aux bassins d'Orthez et d'Oloron, voire à Tarbes...), dans le cadre du futur SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale).
Salutations,
Basco-béarnais
basco-béarnais
 

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Néo » Mar 27 Oct 2009 14:35

Ne pas faire de Laruns, Mourenx etc des cités dortoirs, je suis d'accord.
Comme dit FB à propos de Pau: "A la périphérie de l'hyper centre, nous défendons l'idée de créer des îlots de commerces de proximité, façon place de village", Ce principe pourrait être appliqué à l'échelle du grand Pau. Le coeur du Grand Pau restant le centre ville de Pau.

Mais habiter, travailler, avoir ses loisirs au même endroit ne me paraît pas très intéressant comme vie. Il faut, à moi avis que le Palois puisse aller randonner à Laruns et l'habitant de Laruns, aller flâner dans le centre ville de Pau. Il doit être possible, selon les goûts de chacun de vivre à Laruns et de travailler à Pau ou inversement. Ceci, tout en utilisant des TEC efficaces pour polluer le moins possible.

Que des TEC performants accentuent l'étalement urbain, je ne crois pas, pour Pau.
La problématique me semble différente à Paris
: énorme écart sur le prix du logement entre Paris et certaines banlieues, qui poussent beaucoup de gens à habiter loin dans des banlieues pauvres et à venir travailler à Paris parce qu'ils sont obligés. Et il y a beaucoup plus de possibilités de densifer le Grand Pau que la région parisienne.
Il faut aussi, à mon sens que l'on puisse choisir entre vivre avec ou sans voiture, au nom de la réduction de la pollution.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Invité » Mar 27 Oct 2009 16:59

Bonjour Néo,

Je suis tout à fait d'accord avec toi lorsque tu défends la liberté du quidam palois de se rendre en montagne chaque WE et celle du montagnard lambda d'aller flâner sous le "bèth cèu de Pau" à la même fréquence :
Ces pratiques hebdomadaires ou plus exceptionnelles sont tout à fait légitimes et doivent être facilitées, notamment par une offre TEC adaptée.

En revanche, s'agissant des pratiques quotidiennes (travail, consommation courante, loisirs quotidiens, etc.), il n'est pas raisonnable de laisser penser qu'il sera toujours possible et enrichissant (!) de résider à plusieurs dizaines de kilomètres de son lieu de travail, de sa boulangerie ou de son club de sport.

Ce n'est à mon sens :
1 / ni souhaitable pour les personnes concernées (n'ont-elles pas mieux à faire que de perdre leur temps en VP ou TEC ? être auprès de leurs enfants à des heures raisonnables par exemple ?) et, plus largement, pour la société (les régions où l'on passe le plus de temps en transports - VP et TEC - sont aussi celles où l'on divorce le plus...).
2 / ni viable, techniquement : les bouchons quotidiens sur les voies d'accès à l'agglomération paloises sont là pour l'attester, de même que la saturation des réseaux TEC (type RER) dans les régions urbaines les ayant développés (régions de surcroît incapables d'adapter l'offre aux besoins tant les coûts estimés dépassent l'entendement).

Par ailleurs, permets-moi d'insister sur le point suivant :

Si les TEC sont de loin préférables aux VP et doivent être intensément développés EN MILIEU URBAIN DENSE (dans la limite des capacités financières de nos collectivités...), le développement de TER trop "performants" (= rapides) à l'échelle du Grand Pau (entre, par exemple, Oloron et Pau, Orthez et Pau, Nay et Pau, etc.) :
- conduirait, à peu de choses près, aux mêmes dérives que le renforcement des infrastructures VP "rapides" ("résidentialisation" des communes éloignées et concentration accrue des activités au sein de l'agglomération paloise, etc).
- et n'améliorerait que provisoirement les déplacements jusqu'à un nouveau point de saturation, encore plus important.

J'admets cependant qu'en matière de TER, les attentes sont fortes et qu'une remise à niveau et des progrès sont nécessaires :
Il faudrait donc pouvoir POURSUIVRE LES EFFORTS ENGAGES TOUT EN ANALYSANT, POUR CHAQUE PROJET DE LIAISON TER, LE NIVEAU DE PERFORMANCE OPTIMUM, POUR EVITER D'ENGENDRER OU DE RENFORCER LES PROCESSUS DE PERI-URBANISATION.

Salutations,
Invité
 

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Pierre » Mar 27 Oct 2009 18:59

Bonjour basco-béarnais !

A mon sens, le développement des TEC à l'échelle du Béarn doit s'accompagner d'un changement important de la politique d'urbanisation (si tant est qu'on puisse dire qu'il existe actuellement une politique d'urbanisation!) : plutôt que de laisser s'étendre les banlieues de la ville et de laisser miter les campagnes, il faudrait favoriser une urbanisation "dense" autour des gares desservies par les TEC. Et si les bourgs béarnais se développent, les gens auront aussi plus d'importunités de vivre ET de travailler sur place, même si Pau resterait en toute logique le centre de gravité de l'ensemble.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Néo » Mar 27 Oct 2009 21:01

Invité a écrit: En revanche, s'agissant des pratiques quotidiennes (travail, consommation courante, loisirs quotidiens, etc.), il n'est pas raisonnable de laisser penser qu'il sera toujours possible et enrichissant (!) de résider à plusieurs dizaines de kilomètres de son lieu de travail, de sa boulangerie ou de son club de sport.
Ce n'est à mon sens :
1 / ni souhaitable pour les personnes concernées (n'ont-elles pas mieux à faire que de perdre leur temps en VP ou TEC ? être auprès de leurs enfants à des heures raisonnables par exemple ?) et, plus largement, pour la société (les régions où l'on passe le plus de temps en transports - VP et TEC - sont aussi celles où l'on divorce le plus...).
2 / ni viable, techniquement : les bouchons quotidiens sur les voies d'accès à l'agglomération paloises sont là pour l'attester, de même que la saturation des réseaux TEC (type RER) dans les régions urbaines les ayant développés (régions de surcroît incapables d'adapter l'offre aux besoins tant les coûts estimés dépassent l'entendement).

Cela peut se concevoir pour un célibataire. Mais dans un couple, les 2 personnes, souvent de travaillent pas au même endroit.
Et puis, il y a des gens qui n'aiment pas la ville ou la campagne, et qui par contre, n'ont pas trop le choix pour leur lieu de travail.

Invité a écrit:Si les TEC sont de loin préférables aux VP et doivent être intensément développés EN MILIEU URBAIN DENSE (dans la limite des capacités financières de nos collectivités...), le développement de TER trop "performants" (= rapides) à l'échelle du Grand Pau (entre, par exemple, Oloron et Pau, Orthez et Pau, Nay et Pau, etc.) :
- conduirait, à peu de choses près, aux mêmes dérives que le renforcement des infrastructures VP "rapides" ("résidentialisation" des communes éloignées et concentration accrue des activités au sein de l'agglomération paloise, etc).
- et n'améliorerait que provisoirement les déplacements jusqu'à un nouveau point de saturation, encore plus important.

Avant que la ligne Pau-Oloron soit saturée, il y a le temps !
Mais je crois aussi que les TEC (bus) ne doivent pas tout desservir, pour que l'habitat se développe autour des arrêts de bus et pas n'importe où.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede Néo » Lun 16 Nov 2009 13:01

Souvent, je crois que l'on devrait regarder le mode de vie des pays d'Europe du N et s'en inspirer.
Les Pays Bas: les gens s'y déplacent beaucoup en train (très fréquents), en vélo et à pied. La population est assez urbaine et les centres-villes agréables en général. Beaucoup de lieux de récréation comme les stations balnéaires sont accessibles en train. Par ex, le week-end, beaucoup de gens d'Amsterdam se rendent en train à Zanvoort, la station balnéaire la plus proche. Un pays où il est généralement inutile d'avoir une voiture...
Copenhague: très peu de voitures dans un grand centre ville.

Depuis Pau, essayez d'aller à la plage en train: pas évident. Horaires pas pratiques pour ce qui est au S de Bayonne.
Pour Bayonne, distance importante entre la gare et la plage. Possibilité de louer gratuitement un vélo, mais horaires restreints...
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Lun 16 Nov 2009 13:22

Si je suis d'accord que Amsterdam est une référence, Copenhague m'a beaucoup déçu. A part l'hypercentre ou il y a pas mal de vélos, c'est une ville ou les déplacements en voiture dominent. Circuler à vélo est plus agréable à Pau. Je vous garantie que les images diffusées lors du congrès seront de l'hypercentre vitrine non pas la périphérie étranglée par les voitures.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: Structurer le Grand Pau pour un Développement Durable

Messagede John Underwood » Lun 16 Nov 2009 15:12

Les Hollandais viennent de voter la suivi des voitures par satellite et une facturation au kilomètre. Eins Extra
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Précédente

Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron