La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Autres propositions et réflexions diverses

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mar 22 Sep 2009 16:45

Je fais mon procès sur la base de l'ensemble des commentaires sur les parking et la circulation en ville. Les propositions de couloir de bus sont critiqués, un meilleur accès au parking exigé, des travaux critiqués. En ce qui me concerne tout ce qui gêne l'automobiliste l'incite à faire autrement. Il est vrai et malheureux que les bus sont aussi piégés dans les embouteillages.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Achille » Mar 22 Sep 2009 19:30

jerlau a écrit:Achille !

Vous voulez pas nous aider à les virer. On Klaxonne tous les soirs de 17 h 30 à 18 h pour compter les voix de ceux qui sont contre cette équipe au pouvoir. Vu le monde dans les rues, avenues, boulevards, qui roule au pas cela peut faire du bruit.

Vous avez une idée ? Comment faire ? Cette ville va de gag en gag. Et le gag des gas est sous vos yeux au Boulevard des Pyrénées. Une gare à 200 me dans un N0 Man's Land ! Des parking à 20 000 Pièces Place Clemenceau à 2 pas d'un désert, le Gave. Des projets en veux-tu, en voila et un centre ville désert ? On roule autour ! Des travaux lancés dans tous les sens et on ne circule plus ! Un gag cette ville !

Et pendant ce temps la Grue à Dimension Régionale tourne autour des têtes d'Henri IV en attendant la Chûte Finale du Gag.

Coup de folie, Vent de folie ! Tout peut arriverà Pau.

Alors Achille dîtes nous ce que vous en pensez de tout cela avant que nous tous, nous nous étalions !


C'est du grand guignol!!!... Super confortable le cul sur une chaise et les doigts sur le clavier...Quant est ce que vous allez un peu au casse pipe devant des électeurs, pour voir un peu, si votre plumage se rapporte à votre ramage... Vous qui avez la science infuse sur a peu prés tout ce qui fuse...
Achille
 

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Mar 22 Sep 2009 19:44

John Underwood a écrit:Je fais mon procès sur la base de l'ensemble des commentaires sur les parking et la circulation en ville.

Tu auras remarqué que tout le monde peut poster ici et que toutes les opinions peuvent s'y exprimer. Ensuite, il n'y a pas une "doctrine patou" monolithique, même entre nous on est pas d'accord sur tout.

Les propositions de couloir de bus sont critiqués,

Je n'ai pas même pas besoin d'aller vérifier pour pouvoir affirmer que si on regarde l'ensemble du contenu du site et du forum, le ton général est très en faveur des TEC et des sites propres (donc des couloirs de bus) ! Si il suffit d'un ou deux messages contraires pour faire un procès d'hyprocrisie, c'est franchement exagéré.

un meilleur accès au parking exigé,

Bien sûr, car l'accès actuel au parking Aragon, qui oblige à passer par l'hyper-centre, est une aberration, et tout le monde avant les élections était d'accord sur le fait qu'il fallait faire un accès par la gare.

Tu trouves préférable que le centre-ville soit engorgé par les flots de voitures qui veulent accéder à ce parking ?

des travaux critiqués.

Oui, et avec des arguments. Maintenant si quelqu'un est capable d'expliquer pourquoi ces travaux vont durer 4 mois avec peu d'activité visible, et pourquoi il n'y avait pas moyen de faire autrement, et bien qu'il se manifeste.

En ce qui me concerne tout ce qui gêne l'automobiliste l'incite à faire autrement.

Je ne vois aucun intérêt à "géner l'automobiliste" simplement pour "géner l'automobiliste", si cela n'apporte rien de positif par ailleurs pour les autres modes de déplacements. Car c'est exactement ce qui se passe au Pont d'Espagne actuellement.

Et puis "gêner l'automobiliste pour l'inciter à faire autrement" c'est assez hypocrite aussi : autant aller courageusement au bout du raisonnement et interdire la voiture.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede jerlau » Mer 23 Sep 2009 07:30

Achille,

On peut être critique sans avoir ni l'envie,ni le goût d'avoir une fonction politique. C'est la base de la démocratie. Je vous réponds sérieusement là. Ce n'est pas la peine d'en rajouter sur ce chapitre.

Ceux qui sont élus pevent faire ce qu'ils veulent des critiques des uns et des autres. Et c'est à ces '"autres" d'enclencher toute action nécessaire s'ils jugent que les Elus se foutent de leur "gueule". C'est le principe démocratique qui se transforme quelques fois en contestation plus ou moins violente et en révolution de palais de plus ou moins grande ampleur.

Les agitateurs d'idées n'ont pas d''obligation démocratique d'avoir le goût du pouvoir politique. Et les PPN et PPL ( Personne Politique National ou Local) peuvent ne pas les écouter ni les entendre..... à leurs risques et périls.

Et à Pau les PPL ont déjà coûté une fortune à la Ville et aux citoyens. Pour voir une ville dont le centre-ville se meurt, avec une criculation embouteillée, ce qui est un comble? De plus bien des projets de la Ville sont tout simplement aberrants.

Achille, prenez Cap Brasos, sur un banc au boulevard des pyrénées, lisez et regardez vers le Sud et rêvez sur ce que Pau pourrait devenir ! En attendant, quand vous passez près de l'Ecole Henri iV, veillez à ce que la GADIR ( Grue à Dimension Régionale) ne vous tombe pas sur la tête et sur celle de nos charmants bambins ! Ils fous ces Palois !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Autochtone palois » Mer 23 Sep 2009 09:17

John Underwood a écrit:. En ce qui me concerne tout ce qui gêne l'automobiliste l'incite à faire autrement. Il est vrai et malheureux que les bus sont aussi piégés dans les embouteillages.


John, non, ce n'est pas en rendant l'usage de la voiture gênant, contraignant, désagréable, que l'on va amener les gens à prendre le vélo ou les transports en commun. Surtout, comme tu le dis, lorsque que les bus se retrouvent piégés comme les voitures. Il faudrait donc punir les automobilistes ? Non, il faut au contraire proposer des solutions plus économiques, plus rapides, plus confortables que l'automobile, et alors, en douceur, les gens irons vers ces solutions. Voilà ce que nous attendons de voir venir à Pau.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mer 23 Sep 2009 11:15

Pierre, les contributions contradictoire sont postées par les mêmes auteurs, y compris vous même. (tu ou vous sur le forum?) Par example: vous avez proposé des zones 30 en zone résidentielle par le passé et pourtant vous me contrez quand je félicite le Maire de Buros pour en avoir mis en place en disant que les limitations de vitesse sont pénibles pour tout le monde. Je poste sur beaucoup des forums mais c'est seulement ici que chacune de mes contributions est analysée ligne par ligne.

Le prix de l'essence est monté l'été 2008 et la consommation a baissé de 15% (les automobilistes ont fait moins de trajets tout en roulant plus doucement). En même temps on a constaté plus de gens à vélo, à pieds et dans les TEC. Dans les villes avec une répression sévère du mauvais stationnement les "park et ride" marchent bien. Dans les villes avec les taxes sur les autos dans le centre, y en a moins qu'avant. Plus la voiture coute chère et plus son utilisation est contraignante moins les gens s'en servent, et plus ils utilisent les alternatives. Quand les déplacements en auto sont suffisamment lents et chers les gens chercheront à les éviter en se logeant plus près de leur travail et les services dont ils ont besoin, ou en adoptant un comportement pied/vélo/TEC.

Edit: c'était le mot "antinomie" dans le titre qui m'a mis à réfléchir sur les contradictions dans les discours http://www.universalis.fr/encyclopedie/T228751/ANTINOMIE.htm
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Néo » Mer 23 Sep 2009 11:49

John,

Je ne comprends pas pourquoi vous nous accusez d'hypocrisie.
Les PP sont globalement largement favorables aux TEC, au vélo... au DD.

Personnellement, ça ne veut pas dire que je soutienne systématiquement toutes les actions dans ce sens.

Ex: je pense que les 2 x 1 voies sur le pont d'Espagne sont une aberration, qu'il faudrait 2 x 2 voies.
Vous pensez peut-être que je suis un fervent automobiliste qui donne des leçons de DD alors que je fais l'inverse ?
Erreur: je me déplace tous les jours et exclusivement en vélo dans Pau et l'agglo proche, sauf quand il pleut trop.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mer 23 Sep 2009 12:43

En faveur des TEC mais vous même vous êtes contre le passage des bus dans la rue Joffre Néo. J'ai habité cette rue pendant dix ans et il est vrai que quand c'était la nationale la circulation était très désagréables. Un minibus toutes les dix minutes qui roule au pas ne me gêne pas pourtant.

Il y a des contradictions et de l'hypocrisie dans tous nos discours et nos comportements y compris chez moi. J'espère que mes accusations ont fait réfléchir. En réfléchissant chacun va trouver et peut être tenir un discours plus cohérent à l'avenir. Tous ceux qui consultent ce forum savent lire et sont en mesure de décider d'eux même si il n y a pas un peu de vérité dans ce que je dis - ou ce que vous dites.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Mer 23 Sep 2009 23:45

John Underwood a écrit:Pierre, les contributions contradictoire sont postées par les mêmes auteurs, y compris vous même. (tu ou vous sur le forum?) Par example: vous avez proposé des zones 30 en zone résidentielle par le passé et pourtant vous me contrez quand je félicite le Maire de Buros pour en avoir mis en place en disant que les limitations de vitesse sont pénibles pour tout le monde.

Il n'y a pourtant aucune contradiction dans mon discours sur ce sujet, car les contextes ne sont pas les mêmes. Je suis d'une manière générale favorable aux zones 30 en zone résidentielle, mais la situation décrite par "invitat" concernant Buros est un peu particulière (du moins si je l'ai bien comprise) : au départ il ne ne s'agit pas de rues, mais de routes (petites routes de campagne, mais routes quand même), routes le long desquelles se construisent plein de nouvelles maisons à cause du laisser-faire de la mairie. Une fois installés et assez nombreux, les riverains veulent une zone 30, mais ils oublient qu'au départ ils se sont installés le long d'une route.

Si on suit cette logique il faut mettre des zones 30 partout, parce que je ne connais pas beaucoup de routes le long desquelles il n'y a pas de maisons, à part les autoroutes.

Je poste sur beaucoup des forums mais c'est seulement ici que chacune de mes contributions est analysée ligne par ligne.

Vieille habitude des forums usenet, qui permet de bien savoir à quoi on répond même dans une discussion avec de nombreux messages qui s'entrecroisent.

Le prix de l'essence est monté l'été 2008 et la consommation a baissé de 15% (les automobilistes ont fait moins de trajets tout en roulant plus doucement). En même temps on a constaté plus de gens à vélo, à pieds et dans les TEC. Dans les villes avec une répression sévère du mauvais stationnement les "park et ride" marchent bien. Dans les villes avec les taxes sur les autos dans le centre, y en a moins qu'avant. Plus la voiture coute chère et plus son utilisation est contraignante moins les gens s'en servent, et plus ils utilisent les alternatives. Quand les déplacements en auto sont suffisamment lents et chers les gens chercheront à les éviter en se logeant plus près de leur travail et les services dont ils ont besoin, ou en adoptant un comportement pied/vélo/TEC.

Je ne suis pas d'accord avec cette conception qui est de géner volontairement et "gratuitement" la voiture, et pour le coup c'est moi qui trouve que c'est hypocrite.

Par exemple : si pour faire une voie de TCSP il faut enlever une voie de voitures, je suis d'accord. Mais enlever une voie de voitures sans rien mettre d'utile à la place je ne suis pas d'accord. C'est toute la différence.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Jeu 24 Sep 2009 13:23

J'insiste à dire que citer chaque ligne, l'analyser, la critiquer et la contrer n'est pas chose courante sur les forums. Je pourait dire la même chose pour les initiatives et actions d'un(e) élu(e). Tout n'est pas forcement mauvais.

Dans un autre sujet j'ai vu un Patous en faveur d'un développement des villages autour de Pau plutôt que la banlieue - c'est ce qui se passe a Buros. Laisser les routes nouvellement développées avec une vitesse limité à 90 me semble une très mauvaises idée et contre le bon sens. La route à Buros est désormais urbaine que l'on soit d'accord avec la politique du Maire qui a amené à cette situation ou non. Une zone 30 correspond parfaitement à une route qui passe devant une école qui va être emprunter par les écoliers à pied quatre fois par jour.

L'avenue Rauski s'est urbanisée il y a une cinquantaine d'années mais la limitation à 50 existe depuis peu. Il faut constamment réévaluer les risques et l'usage de chaque route et mettre en place une limitation de vitesse adaptée. Le Maire de Buros et les autres autorités responsables ont fait leur travail. Les dos d'ânes et la zone 30 dans la rue qui passe devant l'école du Buisson existent depuis deux riverains ont présenté une pétition à la mairie.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Jeu 24 Sep 2009 14:53

John Underwood a écrit:J'insiste à dire que citer chaque ligne, l'analyser, la critiquer et la contrer n'est pas chose courante sur les forums.

Ca l'est sur les forums Usenet, qui existaient bien avant les forums web. La pratique des citations a toujours été recommandée pour mieux suivre les discussions.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Usenet
http://www.usenet-fr.net/fur/usenet/rep ... senet.html

Quant à "analyser, critiquer, contrer", c'est le principe même d'une discussion contradictoire. Je ne vois donc pas où est le problème.


Dans un autre sujet j'ai vu un Patous en faveur d'un développement des villages autour de Pau plutôt que la banlieue - c'est ce qui se passe a Buros.

Sauf que je précise généralement que l'urbanisation nouvelle dans ces "villages" doit être dense (idéalement centré sur une gare si il y en a une). Donc exactement le contraire de ce qui se passe à Buros, où il s'agit d'un cas typique d'urbanisation anarchique et étalée.

La route à Buros est désormais urbaine que l'on soit d'accord avec la politique du Maire qui a amené à cette situation ou non. Une zone 30 correspond parfaitement à une route qui passe devant une école qui va être emprunter par les écoliers à pied quatre fois par jour.

La zone autour de l'école, qui est dans le centre du village même, c'est une chose, et la zone 30 est justifiée. Tout le reste de la route en est une autre. Je suis d'accord qu'une fois que le fait accompli de l'urbanisation débile est constaté, il n'y a pas d'autre choix que de boire le calice jusqu'à la lie et d'en tirer les conséquences.

Mais même dans un cas comme ça il y a d'autre choses à faire avant d'en arriver à la zone 30 : que le maire de Buros commence par exemple par mettre des trottoirs (larges) le long de cette route, car je suis sûr qu'il n'y en a pas (à confirmer ou infirmer). Et une zone 30 sans trottoirs reste plus dangereuse pour les piétons que des trottoirs et une limitation à 50. Mais là ça va lui coûter de l'argent...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Jeu 24 Sep 2009 14:57

Je note que suis maintenant "jeune chien fou" au lieu de "chiot joueur". 8-)
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Jeu 24 Sep 2009 15:07

Il y a des virages serrés dangereux quand on tourne depuis la route de Pau, un trottoir, l'école à gauche puis des bas côtés dans la descente devant les nouvelles maisons si je me rappelle bien . Vous faites beaucoup de commentaires sur une route que vous connaissez pas. J'y passe à vélo de temps à temps et c'était avec plaisir que j'ai remarqué l'apparition des panneaux 30.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Ven 25 Sep 2009 11:33

Je suis repassé sur cette route (Buros-Morlaas) pour voir, car effectivement je n'en avais pas un souvenir très précis. Ce que j'ai vu :

Une zone 30 dans le centre du village, là où il y a l'école, la mairie, et l'église. Je trouve que cette zone 30 est tout à fait justifiée à cet endroit et c'est très bien: je ne conteste absolument pas cette zone 30.

Ensuite on sort rapidement du centre et on part sur la route de Morlaas, et c'est bien de cette route dont parlait "invitat" dans son message, pas du centre-village. La vitesse sur cette route limitée à 50, sauf une toute petite zone 30 dans une ligne droite en creux, avec une chicane (j'ai un peu mal à comprendre cette zone 30, vu qu'il n'y a rien de spécial aux alentours, mais bon...). Sur l'ensemble de la route il n'y a pas de trottoirs, sauf très ponctuellement. Il y a des bas-côtés, mais pas de manière continue: souvent ils sont rétrécis ou inexistants (pour cause de maison, de croisement, de fossé, de rétrécissement de la route, etc...), donc il faut marcher sur la route. Un bas-côté n'est pas toujours pratiquable par tous les temps non plus. Bref, un bas-côté ce n'est pas très sécurisant.

Ce qu'invitat déplore c'est l'étalement urbain le long de cette route (plutôt que d'avoir construit de manière rationnelle autour du centre j'imagine), et effectivement je vois que c'est bientôt construit de partout, pour que chacun ait son terrain avec vue sur les Pyrénées. Donc la question est : cette route devrait-elle passer entièrement en zone 30 ? Ce que je dis c'est que si le maire veut consacrer le caractère urbain de cette route devenue une rue, il doit commencer logiquement par l'aménager comme une rue, donc entre autres y faire des trottoirs sécurisants pour les piétons (et ça va lui coûter cher, il va devoir augmenter les impôts locaux, ce qui va mécontenter ceux qui se sont installés là pour payer moins d'impôts). Une zone 30 sans trottoirs c'est un peu surréaliste à mon avis.

Mais bon, on voit bien là les conséquences du laisser-faire sur l'étalement urbain.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Ven 25 Sep 2009 15:52

Je suis repassé sur cette route (Buros-Morlaas) pour voir

A vélo j'espère. Sinon quelle honte d'avoir pousser un Patou à faire des kilomètres supplémentaires en voiture. ;)
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Vval » Ven 25 Sep 2009 16:01

Le problème des trottoirs est récurant sur toutes les aglomerations.
Essayez d'aller de carrefour a Quartier Libre. Combien de rues en ville ont des trottoirs tellement étroits que l'on ne peut se croiser sans descendre sur le canniveau.
Les nouveaux immeubles du 18°R.I n'ont pas reculé pour agrandir les trottoirs, et en plus l'éclairage public n'est plus comme avant, fixé sur les façades des bâtiments, mais au sol, de façon a réduire encore le trottoir. Merci l'urbanisme !
L'etat des troittoirs le long de la route de Bayonne a Billere ou Lons sont dignes du tiers monde. J'y suis passé dimanche et j'ai preferé dans certains endroits marcher le long de la route. Au centre de Lescar les largeurs de certains trottoirs interdisent de se croiser a pied. Descendez du bus et allez aux assedic, zone Indus Nord, pas de trottoir.
Malheureusement on peut continuer a donner des exemples a foison.
Alors, loin des centres ville comme a Buros...........IL est plus facile de réduire la vitesse et accessoirement ça peut rapporter gros.
Vval
 

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Ven 25 Sep 2009 19:42

John Underwood a écrit:A vélo j'espère. Sinon quelle honte d'avoir pousser un Patou à faire des kilomètres supplémentaires en voiture. ;)

Le devoir d'information avant tout !
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Une impression que ça n'avance pas

Messagede Néo » Mar 10 Nov 2009 20:28

Où en est cette municipalité ?

Bus en site propre (Bosquet - Hôpitaux): petit... Ouverture du parking Aragon sur la gare ???
Grand Prix ??? Autres sport pro: pas de réduction de coûts.
TEC "gratuits" ???
Piscine de 50 m alors que Pau aurait besoin de thermoludisme: ce qui plait aux gens, partout. Rien de cela ne ressort pas de l'étude sur les piscines: incroyable... à côté de la plaque: un truc pour faire plaisir à qqes responsables d'associations.
Incivilités ? Attention, la campagne de communication a dû faire peur aux esprits ! (l'arrêté pour éviter la concentration de marginaux, donc de déjections canines semble avoir quand même un peu réussi).
Remplacement du funiculaire ? Une vieille idée de campagne oubliée.
Médiathèque... mais à l'heure d'internet, un truc à 36 M€, c'est consternant, autant que 6 M€ pour des archives à cet endroit-là.
Retrouver la vue sur les Pyrénées ? Quand ?
La piétonisation de la rue Joffre: quand ?

J'ai l'impression que l'on s'achemine vers un tout petit bilan de choses utiles réalisées à la fin de ce mandat.
Ah misère... Et si AI avait raison quand il parle d'inertie ?
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mer 11 Nov 2009 18:48

Piscine de 50 m alors que Pau aurait besoin de thermoludisme: ce qui plait aux gens, partout. Rien de cela ne ressort pas de l'étude sur les piscines: incroyable... à côté de la plaque:

L'activité ludique publique est très minoritaire même dans les piscines avec toboggan etc. Je suis nageur assidu avec au moins 2000 entrés dans les piscines paloises et une bonne expérience d'autre bassins. Les entrés scolaire, associative et natation pure dominent même dans les bassins avec un offre important d'autres activités. Seule le stade nautique attirait une majorité de non-nageurs; là, le public était bronzage, frime, drague, bagarre, détente, volley, plongeant et trompète.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Néo » Mer 11 Nov 2009 19:23

John Underwood a écrit:Piscine de 50 m alors que Pau aurait besoin de thermoludisme: ce qui plait aux gens, partout. Rien de cela ne ressort pas de l'étude sur les piscines: incroyable... à côté de la plaque:

L'activité ludique publique est très minoritaire même dans les piscines avec toboggan etc. Je suis nageur assidu avec au moins 2000 entrés dans les piscines paloises et une bonne expérience d'autre bassins. Les entrés scolaire, associative et natation pure dominent même dans les bassins avec un offre important d'autres activités. Seule le stade nautique attirait une majorité de non-nageurs; là, le public était bronzage, frime, drague, bagarre, détente, volley, plongeant et trompète.

John,
Va dans les piscines récentes qui comportent un bassin sportif et des installations ludiques et compare dans quels bassins il y a le plus de monde.
Mais ce n'est pas du tout pour supprimer les bassins sportifs (d'ailleurs, où je vais moi aussi) ! Simplement ce n'est plus le "marché" principal aujourd'hui, là où il y a le plus d'attentes.

Le stade nautique n'avait pas d'activité ludiques et malgré cela, il y avait une majorité de non-nageurs. C'est bien la preuve que la "piscine détente, loisirs" est aujourd'hui théoriquement plus importante que la piscine sportive, même si évidemment celle-ci doit aussi offrir les capacités normales en phase avec le besoin.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mer 11 Nov 2009 19:52

Va dans les piscines récentes qui comportent un bassin sportif et des installations ludiques et compare dans quels bassins il y a le plus de monde.

C'est exactement ce que j'ai fait d'où mon commentaire. Parfois il faut payer plus cher pour le toboggan ce qui peut expliquer le manque de fréquentation mais dans un bassin près de Colmar mon fils avait l'usage presque exclusif du toboggan tandis que j'avais du mal à nager tellement il y avait de nageurs. Les gens descendent quelque fois mais se lassent très vite.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Néo » Mer 11 Nov 2009 19:55

Sans aller aussi loin :) , à Lons, tu vas me dire qu'il y a plus de gens dans le grand bassin que de gens qui prennent le toboggan.
Parce que la piscine est sportive, qu'il n'y a pas de bassin ludique (à part 1 jet d'eau).
Donc, il n'y a pas la clientèle ludique. Regarde Nay ou Mourenx où il y a une partie ludique significative, il faut toujours faire la queue pour prendre le toboggan.

Peguilhan: il y a plus de monde dans le petit bassin tiède que dans le bassin sportif !
Le business privé de Calicéo marche très bien, avec pourtant un prix d'entrée très élevé par rapport à une piscine municipale.
Etc etc.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede John Underwood » Mer 11 Nov 2009 20:18

je vous donne tort, vous me donnez tort. Deux points de vues différents des même faits. Si vous nagez une fois dans l'année le jour le plus beau, l'impression peut être trompeuse.
John Underwood
apprenti patou
 
Messages: 318
Inscription: Jeu 3 Sep 2009 12:49

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Néo » Mer 11 Nov 2009 21:17

John Underwood a écrit:Si vous nagez une fois dans l'année le jour le plus beau, l'impression peut être trompeuse.

Je suis un usager très fréquent des piscines, surtout quand il fait mauvais d'ailleurs.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: La paralysie de l'action ou l'antinomie du sarkozisme

Messagede Pierre » Mer 11 Nov 2009 21:57

Bon, pour une fois je vais jouer au médiateur apaisant et je vais vous mettre d'accord : vous avez tort tous les deux :mrgreen: ! Ou raison tous les deux, faut voir...

Sur Pau d'une part il manque de la surface de bassin "classique", et d'autre part l'offre "thermoludique" est quasi inexistante (en gros le tobbogan d'Aqualons et c'est tout !).

Donc a priori il faut faire les deux. Après c'est aussi une question de priorités.

PS : dans le rapport "piscine" il apparait que la proportion actuelle de fréquentation entre les "institutionnels" (scolaires, clubs, associations) et le public individuel est de l'ordre deux tiers/un tiers. Il y a beaucoup d'autres choses instructives dans ce rapport : http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/enque ... scines.pdf
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

PrécédenteSuivante

Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]

cron