Taxer le manque d'idées plutôt que les logements vides !

Autres propositions et réflexions diverses

Taxer le manque d'idées plutôt que les logements vides !

Messagede jerlau » Lun 12 Oct 2009 13:55

Depuis quelques années (sous Y.Uriéta) la mairie taxe les logements vides dans le centre-ville, dans l'espoir qu'ils soient à nouveau loués (ou vendus).

Mais il faut se poser la question de savoir pourquoi ils sont vides ? Sortons des sempiternelles querelles proprio/locataires.

Ils sont vides bien souvent parce qu'ils sont vétustes, que le propriétaire est agé ( plus de 70 ans ) et qu'il n'a plus l'énergie nécessaire pour se taper les travaux, les diriger. C'est un métier. En plus il avance les fonds et il en verra la couleur avec les loyers plus tard.

Pourquoi ne pas favoriser une approche où le propriétaire n'avance pas les frais de rénovation et où le prestataire est payé par un organisme financier qui se rembourse sur les loyers ?

Il existe des petites structures de rénovation qui font cela, avec des professionnels, et c'est bien apprécié. Le propriétaire qui engage des travaux n'a pas à avancer le montant des travaux. Il y a un accord sur les travaux et l'évaluation du loyer. Le prestataire trouve le premier locataire, se rembourse sur les loyers, et remet au propiétaire un bail avec un locataire en bonne et due forme, en caution et garantie. Le bien est généralement loué meublé, avec accès internet, TV, téléphone. Il y a faut beaucoup d'energie. Et une personne âgée, ou loin de la ville ne peut pas faire le travail. Et l'agence immobilière est surtout intéressé par les transactions.

Il faudrait arrêter de raisonner toujours en taxes. On le voit pour la taxe carbone, on le voit pour les logements vides. C'est ridicule. Il faut raisonner sur la réalité des choses. Cela demande un petit effort d'analyse, mais c'est intéressant. Cela crée alors de l'activité. La ville pourrait montrer l'exemple dans cette voie. Il faudrait surtout taxer le manque d'idées !

(voir aussi viewtopic.php?f=33&t=237)
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Taxer le manque d'idées plutôt que les logements vides !

Messagede Perplexe » Lun 12 Oct 2009 14:05

Dans l'habitat collectif, la répartition des charges permet de faire passer des facturations exorbitantes:
90€ par exemple pour changer une ampoule, avec une échelle toutefois!
70€ minimum pour un quart d'heure de ramonage de cheminée.
J'ai aussi entendu parler de l'élagage des arbres, pardon des soins aux arbres et à la facture correspondante.
Je pense que le statut d'auto-entrepreneur devrait permettre de s'attaquer à ce marché sans trop d'investissement ,
on entend déjà des artisans se révolter contre ce statut, on peut penser que certains l'ont bien cherché.
Perplexe
apprenti patou
 
Messages: 220
Inscription: Sam 12 Avr 2008 22:53

Re: Taxer le manque d'idées plutôt que les logements vides !

Messagede xav » Mer 14 Oct 2009 20:36

avec les impots locaux que les palois recoivent les logements ne vont pas se remplir ! dans dix ans ca sera encore plus vide.

Le hit-parade des villes

Nous avons établi ce classement à partir des comptes des communes pour 1991 et 2001, disponibles à la Direction générale des impôts. Il réserve quelques surprises. A priori, il devrait respecter un certain ordre de richesse des villes, les niveaux de vie supérieurs pouvant se traduire par des contributions moyennes plus élevées. Or tel n'est pas le cas, puisque Paris, Aix-en-Provence, Strasbourg, Lyon ou Metz sont plutôt en bas du classement, alors que Pau, Brive-la-Gaillarde ou Evreux figurent parmi les 15 villes les plus chères.

http://www.lexpress.fr/actualite/econom ... 96966.html
xav
 


Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron