Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Autres propositions et réflexions diverses

Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Lun 28 Avr 2008 17:09

Un colloque à eu lieu à Pau en novembre 2006, sur les systèmes de classement dans les bibliothèques. Sans être un expert dans ce domaine, le compte-rendu fait dans le Bulletin des Bibliothèques de France peut inquiéter le Palois qui va chercher un livre.
En effet, même si des puces électroniques seront utilisées pour identifier aisément chacun des livres (merci l'industrie de la micro-électronique ! ;) ) , on peut déjà se poser des questions sur la méthode de classement qui sera utilisée à Pau. Une invention locale ! En effet la méthode quasiment universelle (classement Dewey) n'est pas jugée adaptée ! "Nous on va faire mieux" !

Voir le compte rendu de ce colloque, dans lequel un intervenant canadien disait : ce genre de débat, sur (la méthode de classement) n'existe pas au Canada ! Sous-entendu la classification Dewey nous convient, on parle d'autre chose...

C'est l'illustration paloise de ce que l'on appelle dans l'industrie le syndrome du NIH = NOT INVENTED HERE. Tout ce qui n'est pas inventé ici n'est pas bon... on va faire mieux localement...Inquiétant...

Voici comment c'est justifié :

Pour Jean-Paul Oddos, chef de projet de la MIDR, le pari est de concilier les risques liés à la taille du lieu physique, et ceux liés aux exigences intellectuelles de la présentation d’un état des savoirs contemporains. Il faut rendre lisible la proposition de transmission des savoirs en articulant l’architecture, la mise en espace des collections et le système d’information.



La conclusion du compte-rendu nous concerne, nous, Palois :

Alternative à la Dewey

L’organisation de l’accès aux collections et le plan de classement des documents de la MIDR sont ensuite présentés aux participants par plusieurs membres de l’équipe projet (A. Lafon, S. Andrieu, C. Lafourcade). Dans un souci d’améliorer la lisibilité et de maintenir l’encyclopédisme de l’offre, la MIDR propose un plan de classement innovant, mais clairement limité au contexte palois. Les collections seront classées en huit pôles thématiques : Références, Science et technique, Homme et société, Vie pratique, Béarn-Aquitaine, Patrimoine, Art et littérature, Musique, cinéma et arts vivants. À ceux-ci s’ajouteront trois pôles jeunesse : Poussins, Benjamins et Juniors. Ces pôles regroupent, sans toutefois les confondre, les différents supports et facilitent les différents usages. Ce découpage s’écarte de la classification Dewey ; la cotation des documents emploie des mots (« maison », « oiseau ») et fait l’objet d’une liste validée. Le plan de classement est organisé par une structure fixe en six niveaux, la brique de base étant le sujet, correspondant à une ou deux étagères. L’équipement des documents en puces RFID permettra leur localisation rapide et facilitera les opérations de gestion. Le découpage en pôles et leur répartition dans l’espace permettent d’organiser des parcours pour des types de publics. Il s’agit bien d’une « organisation des savoirs », au-delà de l’organisation des collections par l’espace ou d’une juxtaposition des centres d’intérêts.

En conclusion, Bertrand Calenge a regretté qu’on n’ait finalement peu parlé de la Dewey à laquelle il a rappelé son attachement par pragmatisme. Il a invité à poursuivre la réflexion sur les modalités du libre accès au savoir dans nos bibliothèques. Michèle Hudon, professeur de bibliothéconomie à Montréal, a rappelé que ce type de débat n’avait pas cours au Canada où la gestion des documents est centralisée. Les études menées sur les classements par centres d’intérêts utilisés sur internet (par exemple par Yahoo) ne manifestent pas une supériorité évidente sur la classification Dewey, dont la logique structurelle, l’évolutivité, la maintenance et la pérennité restent adaptées aux besoins actuels. Elle invite plutôt à la création de liens et de passerelles entre classifications normalisées facilitant la recherche.

Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Néo » Lun 28 Avr 2008 17:29

Autochtone palois a écrit:C'est l'illustration paloise de ce que l'on appelle dans l'industrie le syndrome du NIH = NOT INVENTED HERE. Tout ce qui n'est pas inventé ici n'est pas bon... on va faire mieux localement...Inquiétant...


Le NIH: c'est bien trouvé ! une des maladies des politiques palois, c'est clair. Au lieu d'avoir l'esprit ouvert et de regarder simplement ce que se fait de mieux ailleurs, même à côté, il y a des politiques qui pensent qu'ils vont trouver seuls tout un tas de choses géniales. C'est de la plus haute incompétence et désastreux. Par exemple: le "centre ville piéton pour voitures" d'AL.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Lun 28 Avr 2008 18:54

Le NIH, c'est le résultat de l'idée que "chez nous ce n'est pas comme ailleurs", "nous on est différents", nous on va innover", "nous on va faire mieux et moins cher" alors qu'il suffirait justement d'aller voir ailleurs ce qui se fait de mieux, qui a été prouvé, qui a un coût bien identifié, sans surprise.
En lisant le compte-rendu de ce colloque on a l'impression qu'on a fait venir de l'étranger (du Canada) quelqu'un pour lui montrer ce qu'on avait imaginé à Pau, pas pour lui demander des conseils.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Néo » Lun 28 Avr 2008 20:38

Suite à ce que tu dis, il me semble qu'il y a une espèce de fierté mal placée chez beaucoup de décideurs politiques. Parce que Pau est une ville qui a des atouts géographiques exceptionnels, beaucoup de politiques ne se sentent plus et font n'importe quoi au nom de ce caractère exceptionnel. AL a dû également déteindre sur beaucoup de ses fidèles. Pourtant, si Pau est une ville exceptionnelle sur le plan géographique, les réalisations des dernières décennies sont aussi exceptionnelles... dans le sens où je me demande s'il y a pire.
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Mar 29 Avr 2008 23:01

Je reçois de mon correspondant "nico" (c'est lui qui m'a fait découvrir le site BBF), ce commentaire :

Concernant l'idée que vous vous faites de ce qui est dit dans cet article sur le projet palois -("Y-a-t-il une vie après la Dewey ?")-, sachez que je suis arrivé à la même réflexion que vous.
Je me suis dit par exemple que ce plan de classement palois pourrait tout simplement se faire avec une bonne signalisation, même en gardant des cotes classiques dèjà existantes ailleurs en France ou dans le monde...
Pourquoi utiliser du temps de travail à faire ça -on imagine la masse de travail que cela doit être- alors que cela existe sans doute déjà ailleurs et qu'il suffirait de l'adapter en effet ?.. N'y-a -t-il pas des choses plus pertinentes sur quoi mettre l'accent pendant ces heures de travail (les TIC, dématérialisation des supports, numérisation, service en ligne, formation des agents à mieux connaitre leur métier, à l'utilisation des nouvelles technologies et à la communication afin de mieux renseigner le public, renforcement des liens pour des animations ou des actions culturelles avec les autres acteurs de la ville..)

Cependant, ce contenu du projet palois, dont il est question dans cet article, est peut-être très novateur... Il faudrait voir, car pour le moment on ne peut pas vraiment se faire une idée. Cette originalité dont il est question dans ce contenu est peut-être quelque chose de très bien au final pour le public... Ce nouveau plan de classement, avec des cotes "tout en mots" (suite à l'abandon de la Dewey -j'imagine au passage l'énorme travail de "petites mains" que cela doit être ce passage d'un classement à un autre..), bref, ce nouveau classement est, semble-t-il, complétement innovant pour ceux qui l'ont crée, même si d'autres arguments pour conserver la Dewey font mouche aussi dans cet article...
Voilà, je crois qu'il est important de reconnaitre ça aussi.

Sachez que je m'interesse à ce projet car personnellement je suis à fond pour une grande médiathèque moderne à Pau. Je crois que c'est quelque chose de très fondateur "socialement" de nos jours pour les vie citoyenne dans une ville comme Pau où beaucoup de gens des milieux modestes n'ont pas accès à la culture faute de moyens. On l'oublie parfois. C'est encore très vrai de nos jours.

Cordialement.
Au plaisir de vous lire. Sincèrement.
Nico.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau. - pol.A@P

Messagede Autochtone palois » Lun 5 Mai 2008 09:57

Alternatives@Paloises, en la personne de Jacques Sauvy est venu chercher ici l'inspiration... Ce matin A@P présente un article sur l'abandon de la méthode Dewey et sans le dire reprend l'idée du NOT INVENTED HERE ! Les Patous Palois deviennent une référence ou bien sont-ils tout banalement "pompés" par un voisin de classe en mal d'inspiration ? Ou les deux ? Devons-nous nous en offusquer ou nous en satisfaire ?

Lorsque le débat sera sur la place publique, repris par Sud-Ouest et La République, nous aurons la satisfaction d'avoir été les premiers à "sortir" l'affaire ! Que A@P, les journaux, la mairie, viennent faire leurs courses ici, chez les Patous , alors la gloire, la notoriété est assurée ! Mais ce qui compte avant tout c'est que nos propositions, nos remarques soient prises en compte !

J'envoie illico un message sur A@P faisant un lien avec notre sujet, pour faire valoir nos arguments et son antériorité. Ca me rappelle trop l'histoire du FiPAU... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Voici le message envoyé à A@P:
Pour l’instruction de ce dossier, je vous invite à lire tout ce qui a été dit précédemment la dessus dans le forum des PatousPalois. M.Sauvy semble savoir aller aux bonnes sources !
Nous avons ici l’illustration du NIH (NOT INVENTED HERE), idée chère à ceux qui pensent que tout ce qui vient d’ailleurs n’est pas adapté à Pau, qu’ici on fera mieux, etc.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Entre coup de gueule et satisfaction !

Messagede Autochtone palois » Lun 5 Mai 2008 13:52

Autochtone palois a écrit:Voici le message envoyé à A@P:
Pour l’instruction de ce dossier, je vous invite à lire tout ce qui a été dit précédemment la dessus dans le forum des PatousPalois. M.Sauvy semble savoir aller aux bonnes sources !
Nous avons ici l’illustration du NIH (NOT INVENTED HERE), idée chère à ceux qui pensent que tout ce qui vient d’ailleurs n’est pas adapté à Pau, qu’ici on fera mieux, etc.


Ce message est resté sur A@P environ 1 heure !!!
A@P veut le monopole du débat palois sur le net, sous son contrôle ? Les jésuites ont fait école. Ce n'est pas la bonne méthode ! Et dire qu'on y parlait de Nouvelles Pratiques Municipales, de transparence, d'ouverture...On est dans le registre Figaro Madame.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede jerlau » Lun 5 Mai 2008 14:32

C'est ce qui montre qu'A@P fonctionne comme une secte avec gourou attitré. Il y eut Bayrou avec ses Béatitudes, ses TostsMasters. Maintenant on a a les BeatsMasters.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Pierre » Lun 12 Mai 2008 15:44

J'ai voulu poster un autre message sur A@P simplement pour indiquer l'adresse de cette discussion-ci, sans autre commentaire, il a été refusé également.

No comment...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Pierre » Mar 13 Mai 2008 10:47

Pour être complet quand même et après échanges de mails avec A@P, il semble que la présence quasi-simultanée du même sujet sur les Patous puis sur A@P vienne du même informateur, et non pas d'un "pompage" de l'un sur l'autre: dont acte, donc. Mais ça ne justifie pas pour autant le refus d'A@P que le lien vers cette discussion-ci soit posté. Par ailleurs on notera que dans son article J.Saury ne cite à aucun moment sa source, qui est le Bulletin des Bibliothèques de France...
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede jerlau » Mar 13 Mai 2008 11:31

Concernant cette histoire de méthode, je crois que vraiment qu'on "date" un peu. J'ai déjà eu ces débats il y a presque 30 ans, au début où on commençait à informatiser les bibliothèques. Déjà à l'époque les machines étaient assez puissantes et on pouvait effectuer des recherches type GOOGLE. Pour mettre "Dumas" en face de la question "NOM de l'AUTEUR", la machine retrouve. Même avec 200000 références. Faire comprendre cela à un bibliothecaire, il fallait de la salive.

C'était la même chose pour la codification des pièces dans une usine. Les codes morphologiques, ou par famille ? C'était une guerre ! C'était bien pour les classments et les recherches manuelles ou sur microfiches, mais avec l'informatique tout change.

On comprend que ,si à Pau en 2008, il y a fanatique d'une méthode de classement fondée sur les SAVOIRS (?), il est tout à fait normal qu'on en arrive à mettre les archives près de la gare et loin de la Médiathèque.
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Pierre » Mar 13 Mai 2008 12:15

Tout à fait d'accord: si il y a besoin de dépasser la classification Dewey aujourd'hui, c'est une par une méthode d'indexation/recherche, pas par une classification différente. Quand on voit les performances de Google pour la recherche d'info, ça parait presque une évidence.
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede jerlau » Mar 13 Mai 2008 12:43

Pierre a écrit:Tout à fait d'accord: si il y a besoin de dépasser la classification Dewey aujourd'hui, c'est une par une méthode d'indexation/recherche, pas par une classification différente. Quand on voit les performances de Google pour la recherche d'info, ça parait presque une évidence.



C'est là que je comprends rien à ces faux débats Et en plus Google vend sa technique, et on récupère en plus tout ce qu'il y a sur Google sur les différents ouvrages. Mais ce débat on l'a aussi en informatique. En gestion documentaire, c'est fou les monstres qu'on arrive à batir pour faire 1% de Google.

Et sur la codification alors, bien souvent c'est le triangle des Bermudes ! Il y a longtemps (quand même !), un patron de Bureau d'Etudes m'avait sorti : avec les codes alphabétiques c'est plus lent à trier ! En fait il avait en mémoire les vielles cartes perforées, ou il y a 1 trou pour les chiffres et 2 trous pour les lettres, ce qui rendait plus le tri plus long à la trieuse de cartes ! J'appelle cela l'hystérésis des cervelles !

Il y a 2 ou 3 ans j'avais demandé une propal à Google. je crois que j'en avais pour 200 000 E tout compris avec les matériels. Aujourd'hui les grosses boites dépensent des millions d'euros pour rien.

Cherche un document ancien sur la base de données TOTAL : Courage ?
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Mar 13 Mai 2008 13:04

J'ai retenu l'ordre de grandeur de l'investissement en "moyens d'information" (outil de classement ?) pour la médiathèque et les bibliothèques : un peu moins de 200.000 euros.
(Article de Sud-Ouest il y a environ 2 semaines).

Mais c'est bien connu, sortir de son cadre, de son milieu, de son histoire personnelle, de ses habitudes, de sa routine, c'est dur ! Surtout pour ceux qui soit-disant "innovent", tout en restant dans leur bulle.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede jerlau » Mar 13 Mai 2008 14:29

Autochtone palois a écrit:J'ai retenu l'ordre de grandeur de l'investissement en "moyens d'information" (outil de classement ?) pour la médiathèque et les bibliothèques : un peu moins de 200.000 euros.
(Article de Sud-Ouest il y a environ 2 semaines).

Mais c'est bien connu, sortir de son cadre, de son milieu, de son histoire personnelle, de ses habitudes, de sa routine, c'est dur ! Surtout pour ceux qui soit-disant "innovent", tout en restant dans leur bulle.


Google, ils savent se mettre au "prix psychologique" du client. 200.000 E, c'est en moyenne 400 jours, 2 ans homme, matériel compris. C'est imbattable. Mais si vous négociez vous l'avez à 100 000 E et quelques.

Mais dans ces bibliothèques on a toujours affaire aux faux intellectuels de service. J'ai eu dans le passé comme interlocutrice, pour une bibliothèque de sciences po de province, quelqu'un qui a à ce moment là était Présidente des bibliohécaires de France, un truc comme celà. La bouger, c'était pire que bouger le Pape !

je crois qu'ils sont tous à archiver ! A la Gare, destination Bedous !
jerlau
Admin / Modo
 
Messages: 1633
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 15:56

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Néo » Sam 12 Juil 2008 22:14

http://www.vnunet.fr/fr/news/2008/07/11 ... e_a_google

Lyon confie l'élaboration de sa bibliothèque numérique à Google
La bibliothèque municipale de la deuxième plus grande ville de France autorise Google à numériser 500 000 ouvrages.

La rédaction 11-07-2008

Advertisement

C'est officiel. Google vient de remporter un premier succès en France avec son projet Google Print (Google Recherche de Livres - Partie Bibliothèque), visant à créer une "bibliothèque numérique" internationale. A l'opposé des choix effectués par la Bibliothèque nationale de France (BNF), la municipalité de Lyon vient d'attribuer un marché à Google pour la numérisation de 500 000 ouvrages de la Bibliothèque municipale de Lyon, la deuxième plus importante bibliothèque hexagonale.

Google indique dans un communiqué qu'il "numérisera uniquement les livres libres de droits d'auteur et rendra ainsi accessibles aux lecteurs du monde entier quelques-unes des plus grandes oeuvres de la littérature et des sciences humaines en français." Il s'agira d'ouvrages en italien, en latin, en anglais, en allemand ou en espagnol.

Google supporte les coûts

Dans son "Projet de délibération au conseil municipal du 11 juillet 2008", la Mairie de Lyon a quant à elle précisé que Google "s’engage à prendre en charge tous les coûts de la numérisation et de la mise en ligne des ouvrages imprimés en échange de l’obtention, en pleine propriété, d’un exemplaire des fichiers numériques qu’il a produits et d’une exclusivité commerciale sur lesdits fichiers d’une durée de 25 ans à compter de l’ordre de service fixant le début des opérations de numérisation".

Les livres seront numérisés par Scanning Solutions, une société lyonnaise spécialisée dans la numérisation et le traitement de documents. Dans des conditions définies par la muncipalité. Ils devront être numérisés en totalité – en mode image et en texte - dans un rayon de 50 kilomètres à vol d’oiseau autour de la bibliothèque de la Part Dieu.

Enfin, Google s'engage à offrir un accès dédié à la bibliothèque et à rendre les ouvrages consultables via Internet "d’une part dans le cadre d’une solution hébergée propre à la Ville de Lyon, d’autre part dans le cadre du service Google recherche de livres, librement, gratuitement, 24h/24h".
Néo
Admin / Modo
 
Messages: 3133
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 23:44

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede nico » Dim 28 Déc 2008 19:57

A noter qu'une nouvelle annexe va ouvrir aux allées de Morlaas fin janvier. Une publicité qu'on trouve sur les signets de la bibliothèque centrale l'annonce comme préfigurant la future grande médiathèque. On va enfin pouvoir voir de visu ce classement palois annoncé comme révolutionnaire par rapport à Dewey.
nico
 

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Lun 29 Déc 2008 01:02

Nico, nous allons pouvoir vérifier si le gourou des médiathèques paloises a eu une idée géniale ! Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai quelques doutes... :mrgreen:
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Pierre » Jeu 9 Avr 2009 20:33

Autochtone palois a écrit:Nico, nous allons pouvoir vérifier si le gourou des médiathèques paloises a eu une idée géniale ! Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai quelques doutes... :mrgreen:


Le gourou en question (Jean-Paul Oddos) vient d'être démis de ses fonctions par MLC (la République du jour). Ca sent et désaveu et la reprise en main :?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Invité » Lun 2 Nov 2009 16:30

Quand le vers est dans le fruit...que des esprits, toujours là, sont formatés à une certaine façon de penser...que les choses sont engagés....c'est difficile de faire marche arrière...
Comme ce classement auquel, en tant qu'usager, je ne comprends pas la logique - et certains professionnels avec qui on peut parler le reconnaissent aussi -sous le manteau-......
Il y aurait aussi un séparation de la MIDR en 2 parties, les services internes dans le quartier porte des gaves derrière la gare en bas de Pau, et le service au public à Henir IV quartier des Halles en haut de Pau... c'est le personnel de terrain qui est content, à qui on demande de continuer à sourire car vous savez, lui dit-on, le grand vilain a été enlevé, tout va bien maintenant....
Cette éviction n'est-elle pas venue trop tard ? N'existe-il pas un inspection générale des bibliothèques (des gens neutres, pas juge et parti) qui pourrait venir faire le point sur ce projet mal ficelé depuis le début par l'ancien conservateur et son équipe de l'époque..?
Invité
 

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Pierre » Mar 3 Nov 2009 01:20

Invité a écrit:Comme ce classement auquel, en tant qu'usager, je ne comprends pas la logique


Quel classement ? Le "classique" Dewey, ou le "made in Pau" ?
Pierre
Admin / Modo
 
Messages: 2350
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 13:57

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede visiteur » Lun 9 Nov 2009 19:19

Pierre a écrit:
Invité a écrit:Comme ce classement auquel, en tant qu'usager, je ne comprends pas la logique


Quel classement ? Le "classique" Dewey, ou le "made in Pau" ?


Celui avec des "mots"; vous pouvez le voir au centre ville dans l'espace central du bas, dans l'annexe de Saragosse (Arbizon) et à la nouvelle des allées avenue des lilas...

Comment s'y retrouver tout seul dans ce mic mac ???
(surtout pour les livres-documentaires.....pour les CD et DVD ça passe mieux car ils sont classés aux pays ou par genres)

On est obligé de demander au personnel quand on cherche un ouvrage-documentaire sur un sujet donné. C'est un classement fait par et pour des intellectuels à mon avis. Les numéros permettaient de mieux s'y retrouver tout seul, même si on avait pas un bac + 5.
visiteur
 

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Autochtone palois » Lun 9 Nov 2009 20:59

Invité a écrit:Quand le vers est dans le fruit...que des esprits, toujours là, sont formatés à une certaine façon de penser...que les choses sont engagés....c'est difficile de faire marche arrière...
Comme ce classement auquel, en tant qu'usager, je ne comprends pas la logique - et certains professionnels avec qui on peut parler le reconnaissent aussi -sous le manteau-......
Il y aurait aussi un séparation de la MIDR en 2 parties, les services internes dans le quartier porte des gaves derrière la gare en bas de Pau, et le service au public à Henir IV quartier des Halles en haut de Pau... c'est le personnel de terrain qui est content, à qui on demande de continuer à sourire car vous savez, lui dit-on, le grand vilain a été enlevé, tout va bien maintenant....
Cette éviction n'est-elle pas venue trop tard ? N'existe-il pas un inspection générale des bibliothèques (des gens neutres, pas juge et parti) qui pourrait venir faire le point sur ce projet mal ficelé depuis le début par l'ancien conservateur et son équipe de l'époque..?


Ce monsieur le novateur, inventeur d'un classement "made in Pau", a donc été remercié, en étant tout simplement mis dans un placard, mais le placard manque de lumière, il attaque la mairie en justice.

Oui, on peut se demander à quoi sert l'inspection générale des bibliothèques...

Mais la fête continue, avec les subventions accordées par la mairie de Pau pour payer deux thèses de doctorat, dont on attend avec impatience les retombées dans la mise au point d'une autre innovation "made in Pau", un moteur de recherche plus intelligent que Google. :roll: mais la mairie traine les pieds pour accorder une 3° subvention. Les contribuables palois, pas forcément satisfaits de subventionner des projets bidons (voir la fibre optique) peuvent le comprendre.
Autochtone palois
Admin / Modo
 
Messages: 1186
Inscription: Jeu 3 Avr 2008 18:51

Re: Le syndrome NIH à la MIDR. Not Invented Here, in Pau.

Messagede Visiteur » Mar 10 Nov 2009 15:17

Pierre a écrit:Tout à fait d'accord: si il y a besoin de dépasser la classification Dewey aujourd'hui, c'est une par une méthode d'indexation/recherche, pas par une classification différente. Quand on voit les performances de Google pour la recherche d'info, ça parait presque une évidence.


En relisant le fil de la discussion je me retrouve tout à fait dans ce que vous dîtes là. Le point central c'est ça. Pourquoi s'épuiser (heures de travail passées par le personnel, reclassement et changement de cotes de milliers de documents..) à faire ce classement made in Pau qui au final s'avère être une "bouillie de mots" difficilement lisible pour les usagers (c'est en tous cas mon cas) ?

Avec l'informatique tout a changé comme le souligne un autre internaute.
Il ne faut pas confondre indexation (classification "thématique", par sujet, sur une base de donnée) avec la "disposition dans l'espace" des collections. Ce sont deux démarches différentes.
Or c'est bien cette confusion qui est faite avec ce classement made in Pau : il veut fondre dans un même moule (l' étiquette) indexation et classement physique....

Comme le sous entend l'intervenante du Québec, est-il pertinent de nos jours de se lancer dans pareille entreprise qui lui semble être d'un autre temps ? Ne faudrait-il pas mieux consacrer le temps de travail du personnel à apprendre à mieux coordonner l'existant, en lien avec ces nouvelles possibilités puissantes qu'offre l'informatique en matière de recherche d'un document ?
Visiteur
 


Retourner vers Surveiller les environs et Améliorer la bergerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron